Ransomware Kraken

Le ransomware Kraken DB vendu 500$

Le code source de Kraken DB, un ransomware visant les bases de données MongoDB commercialisé 500 $.

Le kraken est de sorti ! Je vous parlais en février 2015 de nombreuses découvertes concernant des fuites de données visant les sites exploitant MongoDB. 39 000 entreprises étaient concernées par des informations sensibles et privées sortant de ce gestionnaire de bases de données.

MongoDB n’était pas directement concerné par le bug, mais les fuites sont possibles dans le cas d’une mauvaise configuration du logiciel. (Lire la suite sur ZATAZ)


MongoDB (venant du terme « humongous » = « énorme ») est la première base de données, permettant aux sociétés d'être plus rapides et évolutives. Les entreprises de toutes tailles utilisent MongoDB pour créer de nouveaux types d'applications, améliorer la façon de travailler avec ses clients, accélérer les temps de mise sur le marché et faire baisser les coûts.

Les ransomwares, ou rançongiciels, représentent une menace informatique omniprésente, ils encryptent les fichiers d'un système, exigeant une rançon pour leur déchiffrement. Ces attaques sournoises paralysent souvent les entreprises et les particuliers, causant des pertes financières et de données critiques. Les cybercriminels utilisent diverses méthodes d'infiltration, telles que des e-mails de phishing et des vulnérabilités logicielles, pour propager leurs logiciels malveillants.

De nombreuses solutions de sécurité résidentes assurent une protection en temps réel contre les rançongiciels. Mais les gangs font régulièrement évoluer leur ransomwares pour contrer les clés de déchiffrement proposées. Certains rançongiciels comme le Raas babuk sont de véritables arnaques et ne donnent pas la clé de déchiffrement après la rançon payée. Généralement les experts en sécurité et les autorités judiciaires préconisent de ne pas payer la rançon demandée.

Les conséquences des ransomwares vont au-delà de la perte de données, affectant également la réputation et la confiance des victimes. La prévention, par le biais de mises à jour régulières, de la sensibilisation à la sécurité et de solutions de sauvegarde fiables, reste essentielle pour contrer cette menace croissante.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut