Kaspersky banni par l’administration américaine.

Des données de la NSA volées sur un PC équipé de Kaspersky. Un antivirus de Kaspersky, installé sur l’ordinateur personnel d’un employé de la NSA, aurait servi à identifier des fichiers dérobés en 2015 à l’agence de sécurité américaine par des hackers russes.

Cette révélation explique notamment le bannissement de Kaspersky par l’administration US. L’éditeur russe doit être entendu le 25 octobre par une commission du congrès américain.

Voilà qui ne va pas arranger les relations entre l’éditeur Kaspersky et les Etats-Unis. La semaine dernière, le Wall Street Journal a révélé que des hackers russes avaient dérobé des informations de cyberdéfense à la NSA en piratant l’ordinateur personnel d’un employé de l’agence de sécurité américaine sur lequel se trouvait un logiciel antivirus Kaspersky, selon des sources proches du dossier.
[Lire la suite dans LeMondeInformatique]

Kaspersky banni par l’administration américaine.
5 (100%) 3 votes

 Vues totales 38 (Aujourd'hui 1 )
2017-10-10T13:53:46+00:00 By |
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com