Découverte d’un adware agressif sur Google Play Store.

Le laboratoire d’Avast Apklab vient de découvrir la présence d’un logiciel de publicité (Adware) dans des applications multimédia lifestyle.

Plus précisément, c’est la plateforme de renseignements sur les menaces pour téléphones portables d’Avast (Apklab.io) qui vient de faire cette découverte

Il s’agit d’adware particulièrement agressif, nommé « TsSdk » qui est capable de proposer le téléchargement d’autres applications. Lesquelles seraient capables à leur tour de produire les mêmes effets de publicités agressives en mode plein écran.

Une mauvaise surprise avec certaines applications Androïd sur le Google Play Store.

Un adware agressif sur la musique, la retouche photo et les applications de fitness qui ne disparaît pas et qui persuade les utilisateurs d’installer plus d’applications.

Selon Avast, « La plateforme de renseignements sur les menaces pour téléphones portables d’Avast , a découvert 50 applications de logiciels publicitaires sur le Google Play Store. Le logiciel publicitaire peut être très ennuyeux, car il affiche en permanence des publicités en plein écran et, dans certains cas, tente de convaincre l’utilisateur d’installer d’autres applications ».  Toujours selon Avast, « Le logiciel publicitaire a été installé 30 millions de fois avant d’être retiré de Google Play Store ».

Avast découvre un adware sur Google Play.

Avast découvre un adware au sein d’applications lifestyle totalisant plus de 30 millions de téléchargements sur Google Play. L’apklab.io d’Avast a détecté un adware agressif affichant des publicités en plein écran dans des applications de musique, d’édition de photo et de fitness…

Logiciel Publicitaire (Adware)

Ce programme se classe dans la catégorie des logiciels publicitaires (Adware), de l'anglais "ADS" diminutif de l'anglais Advertissement (Affiche promotion). Les adwares s'installent généralement en tant que programme ou en tant qu'extension de navigateur et sont chargées à chaque démarrage du système. Ils peuvent lancer des services, démarrer des tâches planifiées et créer des raccourcis sur votre Bureau. Toutes ces opérations se font avec ou sans votre consentement selon les termes de son contrat d'utilisation. Une fois installé, un adware peut modifier certains paramètres de vos navigateurs comme par exemple les pages de recherches, la page de démarrage ou encore votre page d'erreur "404". Un adware peut recueillir vos habitudes de navigation et les communiquer à un serveur par la méthode de tracking car Il s'agit le plus souvent d'une solution de marketing visant à fidéliser ses clients.
5.0
04

 Vues totales 157 (Aujourd'hui 1 )