Découverte de l’exploitation d’une faille de sécurité dans WhatsApp.

Un récent article du Financial Times indique qu’une faille de sécurité a permis l’installation du logiciel d’espionnage Pegasus sur un smartphone.

L’exploitation d’une faille de sécurité sur WhatsApp est donc avérée. Pegasus est un logiciel espion pour les appareils Apple iOS. Il permet d’avoir un accès à distance de votre appareil pour lire et collecter vos informations personnelles. Pegasus permet d’avoir un contrôle complet sur votre appareil. Ainsi il peut vous localiser, écouter et enregistrer vos conversations, mais aussi récupérer tous vos mots de passe.

Selon Wikipedia, Ce logiciel est controversé car si les contrats stipulent une utilisation strictement légale de cette technologie (enquêtes criminelles comme celle qui a mené à l’arrestation du baron de la drogue El Chapo), il est utilisé par des agences de renseignements de dictatures. Il infecte des téléphones dans 45 pays et est utilisé par une trentaine de gouvernements.

Une faille dans WhatsApp a été utilisée pour espionner des smartphones à distance

Il suffisait d’initier un appel VoIP pour provoquer l’installation de Pegasus, un logiciel d’espionnage particulièrement efficace, utilisé par les gouvernements et les forces de l’ordre dans le monde entier. Une mise à jour de la messagerie est disponible.

Israel’s NSO: the business of spying on your iPhone

Please use the sharing tools found via the share button at the top or side of articles. Copying articles to share with others is a breach of FT.com T&Cs and Copyright Policy. Email licensing@ft.com to buy additional rights. Subscribers may share up to 10 or 20 articles per month using the gift article service. More information can be found here.

5.0
03

 Vues totales 106 (Aujourd'hui 1 )