Intel met à jour le micrologiciel NUC pour corriger un bogue de gravité élevée

Intel vient de publier une mise à jour de son firmware multiple NUC Kit models pour corriger un grave problème de vulnérabilité. Cette faille pourrait être exploitée afin de créer une élévation de privilèges, une condition de déni de service (DoS) ou la divulgation d’informations. Outre les ordinateurs NUC équipés d’Intel, sont aussi concernés une carte et une clé de calcul fonctionnant avec le même BIOS qui peuvent être affectées par cette vulnérabilité.


 DDoS

Une attaque par déni de service (Denial Of Service attack, d’où l’abréviation DoS) est une attaque informatique ayant pour but de rendre indisponible un service, d’empêcher les utilisateurs légitimes d’un service de l’utiliser. Il peut s’agir de : La perturbation des connexions entre deux machines, empêchant l’accès à un service particulier, l’inondation d’un réseau afin d’empêcher son fonctionnement, l’obstruction d’accès à un service à une personne en particulier, également le fait d’envoyer des milliards d’octets à une box internet, L’attaque par déni de service peut ainsi bloquer un serveur de fichiers, rendre impossible l’accès à un serveur web ou empêcher la distribution de courriel dans une entreprise. Sources

Intel Updates NUC Firmware to Patch High Severity Bug

Intel today released a firmware update for multiple NUC Kit models to patch a high-severity issue that could be exploited to achieve privilege escalation, cause a denial-of-service (DoS) condition, or information disclosure. NUC Kits are not the only small-form-factor computers from Intel requiring this update. A Compute Card and a Compute Stick run with the same BIOS and are equally affected by the bug.


 Vues totales 52 (Aujourd'hui 2 )