Démentèlement du botnet NECURS

Microsoft vient d’annoncer le démantèlement du botnet NECURS qui infectait près de 9 millions d’ordinateurs qualifiés de « PC Zombies ».

C’est grâce à une coopération internationale de plusieurs années que Microsoft vient de mettre fin au réseau de botnet NECURS. L’origine de cette infection serait inscrite dans la configuration d’usine de certaine ordinateurs fabriqués en chine.

 BotNet

Un botnet (de l’anglais, contraction de « robot » et « réseau ») est un réseau de bots informatiques, des programmes connectés à Internet qui communiquent avec d’autres programmes similaires pour l’exécution de certaines tâches.  Historiquement, botnet désignait des réseaux de robots IRC. Le sens de botnet s’est étendu aux réseaux de machines zombies, utilisés pour des usages malveillants, comme l’envoi de spam et virus informatiques, ou les attaques informatiques par déni de service (DDoS). Sources

 

Après plus de huit années d’enquête, la firme de Redmond et ses partenaires ont réussi à stopper l’un   des plus gros botnets du monde. (Lire la suite)

 

Conjointement avec une équipe d’experts en sécurité, Microsoft a démantelé le botnet international NECURS. Avec quelque neuf millions d’ordinateurs infectés, ce dernier serait l’un des plus importants botnets au monde. (Lire la suite)

 

Microsoft a découvert un botnet émergent* qui était introduit par un logiciel malveillant inséré dans les chaînes logistiques des ordinateurs. Les virus ont été découverts lorsque les enquêteurs criminels numériques de Microsoft ont acheté 20 ordinateurs – dix postes de travail et dix ordinateurs portables dans différentes villes en Chine. (Lire la suite)

 
La firme de Redmond annonce avoir démantelé, en partie, l’un des plus grands et des plus dangereux botnets au monde, NECURS. Grâce à ses partenaires, Microsoft a pris le contrôle de l’infrastructure du botnet aux États-Unis, et s’attaque désormais à empêcher NECURS de déposer de nouveaux noms de domaine. (Lire la suite)