Microsoft indique des failles dans l’internet des Objets connectés

IoT : Microsoft révèle des failles dans l’allocation de la mémoire de nombreux objets connectés

Microsoft Logo ZAM - Microsoft indique des failles dans l'internet des Objets connectés S’il n’est pas possible de patcher un objet connecté, surveillez au moins votre réseau pour détecter d’éventuelles anomalies, supprimez les connexions internet si possible et segmentez vos réseaux, conseille Microsoft. Le groupe de recherche en sécurité Azure Defender for IoT, (Sources)

Protéger vos charges de travail cloud hybrides contre les menaces

Azure Defender est intégré à Azure Security Center, à des fins de protection des charges de travail cloud hybrides et de sécurité. Avec les capacités de détection et de réponse étendues (XDR), contrez des menaces telles que des attaques par force brute du protocole RDP et des injections de code SQL. Rationalisez la sécurité grâce à l’intelligence artificielle et à l’automatisation.


Plume - Microsoft indique des failles dans l'internet des Objets connectés L'Internet des objets (ou IdO, en anglais « Internet of Things » ou IoT) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'Internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. Considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisé Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l'ère du Web social, l'Internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du quantified self.

Plume - Microsoft indique des failles dans l'internet des Objets connectés Microsoft Corporation est une multinationale informatique et micro-informatique américaine, fondée en 1975 par Bill Gates et Paul Allen. Microsoft fait partie des principales capitalisations boursières du NASDAQ, aux côtés d'Apple et d'Amazon. En 2018, le chiffre d'affaires s’élevait à 110,36 milliards de dollars.