4.9/5 - (74 votes)

Test de compatibilité pour migrer vers W11

Comment migrer votre système d’exploitation de Windows 10 vers Windows 11 

Ces tests de compatibilité ont été effectués par le membre jipid. Ces tests pourront évoluer  en fonction de l’installation de Windows 11 et de la correction des bogues effectués par l’équipe support de Microsoft.

I – Prendre connaissance du système d’exploitation avec le programme msinfo32.

MSINFO32 de Microsoft affiche une description détaillée de votre configuration matérielle, composants système et environnement logiciel. Cet article présente les commutateurs disponibles utilisables avec la commande MSINFO32. Grâce à ces commutateurs, MSINFO32 peut être utilisé pour  utiliser les informations système à partir d’un fichier de commandes. (Sources)

II – Effectuer un  test de compatibilité avec le programme WhyNotWin11.

Cette application permet de tester la compatibilité de votre ordinateur à la mise à jour de Windows 11. L’application PC Health Check de Microsoft détermine si votre matériel est compatible avec Windows 11. Mais, en cas d’incompatibilité, vous n’avez aucune indication sur le ou les éléments matériels qui en sont la cause. L’utilitaire gratuit WhyNotWin11, développé en AutoIt, a été mis en ligne sur GitHub. Il liste les caractéristiques de votre matériel et vous indique le cas échéant l’origine de l’incompatibilité (CPU, RAM, Architecture, Stockage, etc.). (Sources)

Exécutez le test de compatibilité : Avec l’outil : WhyNotWin11.exe.

Télécharger, exécuter en tant qu’administrateur, attendre un instant que l’outil travaille et le résultat s’affiche.

Exemple le plus fréquent :

III – Effectuer un  test de compatibilité avec le programme PC Health Check de Microsoft.

Votre pc ne répond pas à la configuration matérielle minimale requise pour Windows 11. Ce message d’erreur est signalé par divers utilisateurs même si leur système a la configuration minimale est requise.

Quoi qu’il en soit, télécharger l’application “PC Health Check”. En suite pour vérifier, ouvrir PowerShell en administrateur, entrer : tpm.msc

Si vous obtenez ce résultat alors Vous êtes bien parti !

IV – Activer le TPM et l’option Secure Boot si nécessaire.

Par contre si vous obtenez (Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11), vous devez activer le TPM ainsi que l’option Secure Boot sur votre système. La plupart des PC qui ont été livrés au cours des 5 dernières années peuvent exécution la version 2.0 (TPM 2.0) du module de plateforme fiable. TPM 2.0 est requis pour exécuter Windows 11,en tant que bloc de construction important pour les fonctionnalités liées à la sécurité. TPM 2.0 est utilisé dans Windows 11 pour de nombreuses fonctionnalités, notamment Windows Hello pour la protection des identités et BitLocker pour la protection des données. (Sources)


Minimum pour installer W11 et  répondre aux exigences de Microsoft.

  • Processeur: 1 GHz (gigahertz) / Plus rapide avec deux cœurs ou plus sur un processeur 64 bits compatible / SoC (système sur puce)

  • RAM : 4 Go de RAM

  • Stockage : 64 Go ou plus.

  • Micrologiciel du système: UEFI, compatible avec le démarrage sécurisé

  • TPM: module de plate-forme de confiance version 2.0 (TPM 2.0 Windows 11)

  • Carte graphique: pilotes WDDM 2.0 ou carte graphique compatible DirectX 12

  • Affichage: écran HD 720p, 8 bits par canal de couleur

  • Connexion Internet : connectivité Internet et compte Microsoft requis pour configurer Windows 11 sur votre PC.

  • Matériel: 1024 x 768 minimum requis

* Pour en savoir plus voir : officiel de Microsoft.

Pour essayer de réparer, voir ce lien.

Comment intervenir dans le BIOS ?


Le Basic Input Output System (BIOS, en français : « système élémentaire d'entrée/sortie ») est, au sens strict, un ensemble de fonctions, contenu dans la mémoire morte (ROM) de la carte mère d'un ordinateur, lui permettant d'effectuer des opérations élémentaires lors de sa mise sous tension, par exemple la lecture d'un secteur sur un disque. Par extension, le terme est souvent utilisé pour décrire l'ensemble du micrologiciel de la carte mère.

Pour intervenir sur le bios il n’y a pas de règles communes, chaque système est différent du fait que cela dépend de votre BIOS, sa marque, sa version, le type de machine, le constructeur la façon d’y accéder.

En général, parcourez les menus du BIOS/UEFI à la recherche du paramètre TPM : Security Chip, Security Device Support, TPM Device, TPM Support ou encore TPM State.

Quelques cas de BIOS particuliers !

Sur un PC HP

Allez dans Security, mettez TPM sur Available et cocher TPM state.

Sur PC Asus :

Mettre TPM Support et TPM State sur Enable.

Sur un PC Gigabyte :

Allez dans Peripherals Puis Trusted Computing.

Mettez Security Device et TPM State en mode Enable.

Néanmoins et pour aider, voici trois exemples de BIOS.

Une fois configuré ne pas oublier d’enregistrer. Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter le site du constructeur de la carte mère ainsi que l’éditeur de votre BIOS en stipulant les informations que vous donne MSINFO32 (première ligne du document)

V – Pour migrer sur Windows 11, il faut être sur la version 21H2 de Windows 10

Après être connecté à Windows 11, j’ai fais quelques modifications souhaitées relatives à la capture d’écran, au repositionnement et la modification de la Barre des tâches.

VI – Comment faire une capture d’écran ?

Avec l’arrivée de Windows 11, l’art de la capture d’écran n’a pas beaucoup changé et Microsoft propose moult solutions pour les réaliser. Ne vous demandez plus comment prendre une capture d’écran avec Windows 11 et découvrez toutes les procédures possibles pour les réaliser. (Sources)

VI – Comment repositionner la “Barre des tâches” et le menu “Démarrer” ?

Appuyer sur les touches Windows et i.

Sélectionnez Personnalisation

Sur la partie droite, sélectionner Barre de tache ;

Dans comportement de la barre de tache, clic sur gauche

Fermer la fenêtre paramètre

Vous avez maintenant un menu Démarrer qui est à sa place traditionnelle.

VII – Comment modifier les dimensions de la “Barre des tâches”  ?

Ouvrir l’éditeur de registre. Il existe deux manières d’ouvrir l’Éditeur du Registre dans Windows :

  1. Dans la zone de recherche de la barre des tâches, tapez regedit, puis sélectionnez Éditeur du Registre (application de bureau) dans les résultats.
  2. Cliquez avec le bouton droit sur Démarrer, puis sélectionnez Exécuter.  Tapez regedit dans la zone Ouvrir : et sélectionnez OK.

Une fois dans la fenêtre de l’Éditeur du Registre, accédez au chemin suivant :

HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\Advanced

Sur la clé résultante, il est nécessaire de créer une nouvelle valeur DWORD (32 bits). Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit sur la clé de registre avancée, sélectionnez Nouveau dans le menu contextuel, puis cliquez sur la valeur DWORD (32 bits).

Maintenant faites un clic droit sur la nouvelle valeur DWORD, renommez-la TaskbarSi puis appuyez sur Entrée pour l’enregistrer.

Ensuite, double-cliquez sur la touche DWORD TaskbarSi, puis entrez les données de la valeur 0 à 2 pour modifier la taille de l’icône de la barre des tâches.

  • Vous pouvez définir les données de valeur 0 pour la petite taille.
  • Si vous préférez la taille de la barre des tâches par défaut, définissez-la sur 1.
  • Pour la taille de la barre des tâches plus grande, vous devez définir le Value data 2.

Une fois les modifications effectuées, cliquez sur le bouton OK pour les enregistrer, puis redémarrez votre ordinateur. Au démarrage, vous verrez que la taille de votre barre des tâches a changé selon vos préférences.

Si vous le souhaitez, vous pouvez rétablir les modifications à leur taille d’origine. Pour ce faire, ouvrez l’éditeur de registre et accédez à l’adresse suivante :

HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\Advanced

Allez maintenant à la droite de la Fenêtre de l’Éditeur du Registre, supprimez la valeur TaskbarSi DWORD (32 bits) et vous avez terminé.

De cette façon, vous pouvez modifier la taille de la barre des tâches de Windows 11.


VIII – De retour sous Windows 10 par Image système avec quelques précautions

De retour sous Windows 10 par Image système avec quelques précautions voir  ce sujet.

Dans le registre, au niveau de la branche  HKLM > SOFTWARE > Policies > Microsoft > Windows >

Création de la clé WindowsUpdateIci, puis les sous clés et les paramétrer.

Ceci donne :

Après quoi j’espère pouvoir rester quelque temps sous Windows 10 version 21H2 et continuer à recevoir les MAJ. (le temps que les problèmes de genèse s’estompent).

Fait à laide de différents documents pris sur le net et d’initiatives et expérience personnelle. (Amicalement J.P)