Attention à l’émergence de faux comptes d’assistance WhatsApp.

5/5 - (3 votes)

Attention à l’émergence de faux comptes d’assistance WhatsApp.

La messagerie instantanée Messenger du groupe Meta (Facebook) pourrait être à l’origine de la propagation de faux compte capable de voler des données personnelles à l’insu de leurs victimes. Dans Messenger, vous pouvez activer une conversation secrète et parler avec vos contacts. Une fois la conversation terminée les messages sont automatiquement effacés. La confidentialité semble parfaite car ni Facebook, ni votre fournisseur d’accès à Internet ne peut y avoir accès. Les messages s’effacent automatiquement après avoir été vus par le destinataire dès que la conversation privée est fermée.


Facebook (Meta) est une société américaine créée en 2004 par Mark Zuckerberg. Elle est un des géants du Web, regroupés sous l'acronyme GAFAM, aux côtés de Google, Apple, Amazon et Microsoft.

En 2021, Facebook devient officiellement le groupe Meta. Le métavers est la prochaine évolution des relations sociales. L’objectif de l' entreprise est de promouvoir le métavers, ce changement de nom illustre son engagement dans ce futur.

Méfiez-vous de ces faux comptes d’assistance WhatsApp qui tentent de voler vos données. De nos jours, les tentatives pour dérober vos données personnelles sont regrettablement de plus en plus nombreuses. Et dans le cas que nous allons aborder aujourd’hui, ce sont les utilisatrices et utilisateurs de WhatsApp qui doivent redoubler de prudence. (Sources)


WhatsApp (ou WhatsApp Messenger) est une application mobile multiplateforme qui incorpore un système de messagerie instantanée via Internet utilisé par plus d'un milliard de personnes quotidiennement. WhatsApp est arrivée sur le marché de la messagerie en ligne au début d'une vague importante de nouveaux services sur mobile, parmi lesquels GroupMe, LINE, KakaoTalk, WeChat, ChatON (en), Kik Messenger, Viber, Facebook Messenger, Zalo.


Une violation de données est le rejet intentionnel ou non sécurisé de l'information au sein d'un environnement non sécurisé. Les autres termes de ce phénomène peuvent être la divulgation de l'information, la fuite de données et également le déversement de données.

"Une violation de données est un incident de sécurité transmettant des données sensibles, protégées ou confidentielles, qui sont volées ou utilisées par une personne non autorisée à le faire. Le phishing et le scraping sont largement utilisés pour voler des informations à l'insu de l'internaute et de l'entreprise.


La confidentialité a été définie par l'Organisation internationale de normalisation comme « le fait de s'assurer que l'information n'est accessible qu'à ceux dont l'accès est autorisé », et est une des pierres angulaires de la sécurité de l'information.

La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données. 

De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation.

Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges.

Retour haut de page