5/5 - (4 votes)

Rapport du CERT sur les menaces liées aux vols de cookies

Un rapport du CERT-FR dresse les menaces liées aux vols de cookies et contre-mesures. Les cookies de session de navigateur utilisés pour l’authentification représentent une cible privilégiée de plusieurs profils d’attaquants. Le vol de cookie constitue un vecteur d’intrusion ou un levier de latéralisation particulièrement intéressant en permettant de contourner l’authentification multifacteur (MFA). (Sources)


L'authentification multifacteur (MFA) est une méthode d'authentification électronique dans laquelle un utilisateur n'est autorisé à accéder à un site Web ou à une application qu'après avoir présenté avec succès deux éléments de preuve ou plus à un mécanisme d'authentification : connaissance, possession et héritage. L’authentification multifacteur ajoute une couche de protection au processus de connexion. Pour accéder à leurs comptes ou à des applications, les utilisateurs doivent confirmer leur identité, par exemple en scannant leur empreinte ou en entrant un code reçu par téléphone. Azure AD propose des méthodes d’authentification multifacteur (MFA) variées et flexibles (par exemple, SMS, appels, biométrie et codes secret à usage unique) pour répondre aux besoins spécifiques de votre organisation et protéger vos utilisateurs. Les pirates développent des solutions capables de contourner les protections MFA à la fois avec des outils de phishing mais aussi avec les attaques croissantes du proxy inverse.


Un cookie est généralement un petit fichier texte alphanumérique qui peut se trouver dans un dossier "Cookies" de l'utilisateur. Dans le cas de Google Chrome, il s'agit d'un fichier binaire "Cookie" qui contient l'ensemble des cookies. A chaque fois que vous visitez un site internet, un cookie est crée par le serveur du site visité ou par un serveur tiers comme par exemple un service web analytique ou une régie publicitaire. Chaque navigateur propose une gestion de ses cookies via ses paramètres de configuration. Selon la CNIL et en application de la directive ePrivacy, les internautes doivent être informés et donner leur consentement préalablement au dépôt et à la lecture de certains traceurs, tandis que d’autres sont dispensés du recueil de ce consentement.


Une violation de données est le rejet intentionnel ou non sécurisé de l'information au sein d'un environnement non sécurisé. Les autres termes de ce phénomène peuvent être la divulgation de l'information, la fuite de données et également le déversement de données. Une violation de données est un incident de sécurité transmettant des données sensibles, protégées ou confidentielles, qui sont volées ou utilisées par une personne non autorisée à le faire. Le phishing et le scraping sont largement utilisés pour voler des informations à l'insu de l'internaute et de l'entreprise.


Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

Télécharger le rapport

A propos de l'auteur

Retour en haut