Avis de sécurité Fortinet du 03 janvier 2023.

Avis de sécurité Fortinet du 03 janvier 2023.

Fortinet émet un bulletin de sécurité portant sur la correction de multiples vulnérabilités sur certains de ses produits. Cet avis porte sur l’interface de gestion de FortiPortal, FortiWeb API, FortiADC et FortiManager VDOM.

Correction dans l’interface de gestion de FortiPortal d’une action incorrecte de l’entrée pendant la vulnérabilité de génération de page Web. Cette vulnérabilité peut permettre à un attaquant distant authentifié d’effectuer une attaque de script intersites stocké (XSS) via l’envoi d’une requête avec un paramètre columnindex. (Sources)

Neutralisation dans FortiWeb API d’une gestion incorrecte des séquences CRLF dans les en-têtes HTTP. Cette vulnérabilité peut permettre à un attaquant authentifié et distant d’injecter des en-têtes arbitraires. (Sources)

Correction dans FortiADC d’une action inappropriée d’éléments spéciaux utilisés dans une vulnérabilité OS Command dans FortiADC. Cette vulnérabilité peut permettre à un attaquant authentifié ayant accès à l’interface graphique Web d’exécuter du code ou des commandes non autorisés via des requêtes HTTP. (Sources)

Neutralisation d’une vulnérabilité de gestion des utilisateurs incorrecte dans le composant de création de FortiManager VDOM. Cette faille peut permettre à un attaquant d’accéder à un FortiGate sans mot de passe via des VDOM nouvellement créés. (Sources)

Correction dans FortiTester dans une vulnérabilité OS Command sur une action incorrecte multiple d’éléments spéciaux. Cette vulnérabilité peut permettre à un attaquant authentifié d’exécuter des commandes arbitraires dans le shell sous-jacent. (Sources)

Multiples vulnérabilités dans les produits Fortinet. De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans les produits Fortinet. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un contournement de la politique de sécurité et une injection de code indirecte à distance (XSS). (Sources)


Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


Le cross-site scripting (abrégé XSS), est un type de faille de sécurité des sites web permettant d'injecter du contenu dans une page, permettant ainsi de provoquer des actions sur les navigateurs web visitant la page. Les possibilités des XSS sont très larges puisque l'attaquant peut utiliser tous les langages pris en charge par le navigateur (JavaScript, Java, Flash...) et de nouvelles possibilités sont régulièrement découvertes notamment avec l'arrivée de nouvelles technologies comme HTML5. Il est par exemple possible de rediriger vers un autre site pour de l'hameçonnage ou encore de voler la session en récupérant les cookies. En exploitant les failles critiques Zero-Day, les cybercriminels lancent des attaques XSS dans le but d'insérer des scripts malveillants dans les sites internet. Les navigateurs sont incapables de distinguer l'origine des balises malwares de celles qui sont légitimes. Cette action donne aux pirates un accès complet aux informations confidentielles enregistrées par les internautes dans l'historique et les cookies de navigation.


Fortinet est une multinationale américaine dont le siège social se situe à Sunnyvale. Elle conçoit et commercialise, entre autres, des logiciels, équipements et services de cybersécurité tels que des pare-feux, anti-virus, systèmes de prévention d’intrusion et de sécurité des terminaux. La Fortinet Security Fabric réunit les concepts de convergence et de consolidation afin de fournir une protection complète en matière de cybersécurité pour l'ensemble des utilisateurs, des appareils et des applications, et ce, sur toutes les périphéries de réseau.


Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

A propos de l'auteur

Retour en haut