Quel langage de programmation gratuit choisir ?

Quel langage de programmation gratuit choisir ?

Choisir un langage de programmation n’est pas une chose facile car cela dépend de plusieurs facteurs. Votre niveau d’expérience actuel, vos préférences personnelles, ce que vous souhaitez accomplir et le temps nécessaire à sa réalisation sont autant d’éléments que vous devez prendre en compte. Voici quelques langages populaires gratuit ou open source avec leurs  cas d’utilisation typiques.

 

1. Le langage Python

Python : C’est un langage polyvalent, idéal pour les débutants en programmation. Il est largement utilisé dans le développement web, l’analyse de données, l’apprentissage automatique (machine learning), l’automatisation de tâches et bien plus encore. Sa syntaxe simple et lisible en fait un excellent choix pour apprendre les bases de la programmation. Python est généralement considéré comme un langage interprété, ce qui signifie que le code source est exécuté directement par un interpréteur Python sans nécessiter une étape de compilation séparée. Cependant, il existe des outils qui permettent de convertir le code Python en bytecode, qui est ensuite exécuté par la machine virtuelle Python (PVM).

Le bytecode Python est créé à partir du code source lorsqu’il est exécuté pour la première fois ou lorsqu’un fichier .pyc (Python Compiled) est généré.  Python inclut également la possibilité de distribuer du code sous forme compilée en créant des fichiers d’extension .pyc ou .pyo (Python Optimized). Ces fichiers contiennent le bytecode précompilé du code source Python et peuvent être exécutés par la machine virtuelle Python. Cela permet de gagner un peu de performance lors de l’exécution répétée d’un script, car le bytecode est déjà généré et stocké. En définitive, Python utilise une forme de compilation interne pour générer et exécuter le bytecode. Python un logiciel libre et open source, il est donc totalement gratuit.

2. Le langage JavaScript

JavaScript : C’est le langage de programmation principal pour le développement web. Utilisé pour créer des sites interactifs et dynamiques, il est exécuté dans les navigateurs web. De plus, avec l’essor des frameworks comme React, Angular et Vue.js, JavaScript peut également être utilisé pour le développement d’applications web plus complexes.  JavaScript dispose de différentes formes de compilation et de préparation du code, bien que le processus diffère de celui des langages compilés traditionnels. Compilation JIT (Just-In-Time) : Les navigateurs modernes utilisent des moteurs JavaScript comme V8 (utilisé par Google Chrome) qui effectuent une compilation JIT. Cela signifie que le code JavaScript est d’abord analysé et compilé en code machine au moment de l’exécution. Cela permet d’obtenir des performances plus élevées en réduisant la surcharge due à l’interprétation pure.

Les outils de transpilation, comme Babel, permettent de convertir le code écrit avec des fonctionnalités modernes en une version compatible avec les navigateurs plus anciens. Bundle et Tree Shaking : Pour les applications web complexes, plusieurs fichiers JavaScript sont généralement utilisés. Les outils de bundling, comme Webpack, regroupent ces fichiers en un seul fichier pour réduire le nombre de requêtes réseau. De plus, le « tree shaking » (élagage d’arbre) est une technique qui élimine les parties inutilisées du code lors de la compilation, ce qui réduit encore la taille finale du bundle. En définitive, JavaScript bénéficie de diverses formes de compilation et de préparation du code pour améliorer les performances et l’efficacité. JavaScript dispose d’une version d’essai gratuite.

3. Le langage Java

Java : C’est un langage populaire pour les applications d’entreprise, le développement Android et les logiciels embarqués. Java est connu pour sa portabilité (« write once, run anywhere ») grâce à la machine virtuelle Java (JVM). Java dispose d’un système de compilation distinctif et bien établi. Vous pouvez utiliser un compilateur Java (généralement fourni avec le kit de développement Java, JDK) pour traduire votre code source en bytecode Java. Le compilateur vérifie la syntaxe et la sémantique de votre code pour détecter les éventuelles erreurs et génère un fichier Bytecode qui contient est un code intermédiaire compréhensible par la machine virtuelle Java (JVM).

La JVM prend le bytecode et le traduit en instructions spécifiques à la machine hôte. Ainsi le bytecode interprété ou compilé Just-In-Time (JIT) en code machine natif par la JVM, peut s’exécuter. En définitive,  Java est un langage portable qui exécute des applications sur différentes plateformes sans nécessiter de compilation séparée pour chaque plateforme. Une licence autorise certaines utilisations Java à titre gratuit, telles qu’une utilisation personnelle ou pour le développement.

3. Le langage C#

C# (prononcé “C sharp”) : Ce langage est souvent utilisé pour le développement d’applications Windows, de jeux avec Unity et d’applications d’entreprise sur la plateforme .NET. Il est également utilisé pour le développement d’applications Windows Store et d’applications pour HoloLens. C#  dispose d’un compilateur. C# est un langage de programmation développé par Microsoft, et il est principalement utilisé dans le cadre du développement d’applications sur la plateforme .NET.

Vous pouvez l’utiliser un compilateur C# pour traduire votre code source en langage intermédiaire appelé le Common Intermediate Language (CIL), également connu sous le nom de MSIL (Microsoft Intermediate Language). Ce compilateur est généralement inclus dans le kit de développement .NET (SDK). Le résultat de la compilation est un fichier avec l’extension “.dll” (pour une bibliothèque partagée) ou “.exe” (pour une application exécutable). Ces fichiers sont appelés des assemblies et contiennent le code CIL. Ensuite le Common Language Runtime (CLR) prend en charge la gestion de l’exécution. La CLR compile le CIL en code machine natif pour la machine hôte pendant l’exécution.

La combinaison du C# avec la plateforme .NET permet de créer des applications puissantes et polyvalentes. Le CIL et la CLR offrent des avantages similaires à la portabilité et à l’exécution multiplateforme que l’on trouve dans d’autres langages et plateformes tels que Java. C# est un logiciel pédagogique pour vous apprendre à programmer gratuitement.

4. Le langage C++

C++ : C’est une extension du langage C, avec des fonctionnalités orientées objet. Il est couramment utilisé pour le développement de logiciels système, de jeux vidéo, de logiciels embarqués, d’applications haute performance et d’applications scientifiques. C++ dispose d’un compilateur. C++ est un langage de programmation populaire qui permet le développement de logiciels système, d’applications hautes performances, de jeux, de logiciels embarqués et bien plus encore. Vous utilisez un compilateur C++ pour traduire votre code source en code machine natif. Le compilateur effectue plusieurs étapes, dont l’analyse syntaxique, la génération de code intermédiaire, l’optimisation et la génération de code machine. Les fichiers contenant le code machine généré à partir de votre code source sont ensuite liés ensemble pour créer un exécutable ou une bibliothèque.

Le processus de liaison combine les fichiers objets en un seul exécutable ou en une bibliothèque partagée.  C++ offre un haut degré de contrôle sur le matériel et la mémoire, ce qui en fait un choix populaire pour le développement de logiciels nécessitant des performances optimales et une gestion fine des ressources. Cependant, en raison de ce contrôle accru, le développement en C++ peut être plus complexe et potentiellement plus sujet à des erreurs de programmation que dans d’autres langages de plus haut niveau. C++ est un langage de programmation gratuit dans sa version Express.

5. Le langage Ruby

Ruby : Connu pour sa simplicité syntaxique et son élégance, Ruby est souvent utilisé pour le développement web (avec le framework Ruby on Rails) ainsi que pour l’automatisation de tâches. Ruby est généralement considéré comme un langage interprété, ce qui signifie que le code Ruby est exécuté par un interpréteur Ruby plutôt que compilé en un code machine natif séparé. Cependant, il existe des outils et des techniques associés à Ruby qui permettent diverses formes de compilation et d’optimisation : YARV (Yet Another Ruby VM), JIT (Just-In-Time) Compilation, Ruby2C Extension et la Compilation AOT (Ahead-Of-Time). En définitive, Ruby est principalement utilisé sous forme d’interprétation, mais il existe des approches pour exploiter des techniques de compilation, telles que la compilation JIT, pour améliorer les performances dans certaines implémentations et scénarios. Ruby est totalement gratuit, non seulement libre à utiliser, mais aussi open source.

6. Le langage Swift

Swift : Ce langage a été développé par Apple pour le développement d’applications iOS, macOS, watchOS et tvOS. Il est considéré comme plus moderne et sûr que son prédécesseur, Objective-C. Swift dispose d’un compilateur. Swift est un langage de programmation développé par Apple, principalement utilisé pour le développement d’applications iOS, macOS, watchOS et tvOS. Vous pouvez utiliser le compilateur Swift pour traduire votre code source en code machine natif.

Le compilateur effectue plusieurs étapes, dont l’analyse syntaxique, la génération de code intermédiaire (sil) et l’optimisation du code. Le résultat de la compilation peut être un exécutable indépendant (pour une application) ou une bibliothèque dynamique (framework) pour être utilisé dans d’autres projets. Swift a été conçu pour offrir des performances élevées et une syntaxe plus moderne et sécurisée que son prédécesseur, Objective-C. Il est également conçu pour être convivial et intuitif, ce qui en fait un choix populaire pour le développement d’applications sur les plateformes Apple. Swift est un langage libre et open source, il est donc gratuit.

7. Le langage Rust

Rust est apprécié pour sa sécurité et sa performance. Il est souvent utilisé dans les systèmes et les applications nécessitant un haut niveau de contrôle sur la mémoire. Rust dispose d'un compilateur. Rust est un langage de programmation conçu pour être sûr, performant et concurrent. Vous pouvez utiliser le compilateur Rust pour traduire votre code source en code machine natif.

Le compilateur Rust effectue plusieurs étapes, dont l'analyse syntaxique, la vérification des emprunts (pour assurer la sécurité de la mémoire), la génération de code intermédiaire (LLVM IR), l'optimisation du code et la génération de code machine. Rust propose un système de propriété et d'emprunt, qui garantit la sécurité de la mémoire en empêchant les erreurs de gestion de mémoire telles que les pointeurs nuls ou les accès hors limites.

Le compilateur Rust est conçu pour vérifier ces aspects de manière rigoureuse avant même que le code ne soit exécuté, ce qui permet de réduire considérablement les risques d'erreurs de mémoire courantes. Rust est souvent choisi pour des projets nécessitant un haut niveau de contrôle sur la mémoire et des performances élevées, tout en minimisant les risques liés aux erreurs de programmation liées à la mémoire.  Rust est un langage de programmation open source, axé sur la sécurité.

8. Le langage Go

Go (Golang) : Créé par Google, Go est conçu pour être simple et efficace. Il est souvent utilisé pour le développement d’applications réseau et de services web. Go (également appelé Golang) dispose d’un compilateur. Go est un langage de programmation conçu par Google pour la simplicité, la performance et l’efficacité. Vous pouvez utiliser le compilateur Go pour traduire votre code source en code machine natif. Le compilateur Go effectue plusieurs étapes, dont l’analyse syntaxique, la génération de code intermédiaire et l’optimisation du code.

Le résultat de la compilation est un exécutable binaire pour la plateforme cible. Go est souvent choisi pour le développement d’applications réseau et de services web en raison de sa simplicité syntaxique, de sa gestion efficace des concurrences et de sa performance. Le compilateur Go vise à produire des exécutables rapides tout en gardant le développement fluide et intuitif. Go (Golang) est un langage de programmation open source

9. Le langage AutoIt

AutoIt est un langage de script et un environnement d’automatisation pour les systèmes d’exploitation Windows. Il est principalement utilisé pour automatiser des tâches répétitives, créer des macros, et simuler des interactions utilisateur sur le système d’exploitation Windows. AutoIt dispose d’un compilateur qui vous permet de convertir vos scripts AutoIt en exécutables autonomes, c’est-à-dire en fichiers exécutables (.exe) qui peuvent être exécutés sur des systèmes Windows sans avoir besoin d’installer l’interpréteur AutoIt.

Le compilateur AutoIt transforme votre script en un fichier exécutable indépendant qui inclut l’interpréteur AutoIt nécessaire à l’exécution du script. AutoIt est un langage de programmation gratuit

Si vous débutez dans la programmation, Python est souvent recommandé pour démarrer en raison de sa facilité d’apprentissage, de son automatisation de tâches et de sa polyvalence.

A propos de l'auteur

Retour en haut