Avis de sécurité Sophos d’octobre 2023.

Avis de sécurité Sophos d’octobre 2023.

Vulnérabilité dans les produits Sophos. Une vulnérabilité a été découverte dans les produits Sophos. Elle permet à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance. Les produits SG UTM ne bénéficieront pas de correctif de sécurité avant le 17 octobre 2023 pour cette vulnérabilité, l’éditeur propose cependant des mesures de contournement afin de désactiver la gestion de SPF.

Bulletin de sécurité Sophos 20231005 du 05 octobre 2023. Une solution de contournement nécessite que le SPF soit désactivé. Il vous suffira de désactiver SPF sur Sophos Firewall et SG UTM jusqu’à ce que le correctif ou le correctif soit appliqué à votre appareil. Une fois appliqué, le SPF peut être réactivé.

Désactivez SPF en procédant comme suit :

Pour le Pare-feu Sophos, désactivez SPF dans toutes les politiques SMTP (mode MTA) sous « E-mail >> Politiques et exceptions >> [modifier la politique] >> Protection anti-spam >> Rejet basé sur SPF ».

Pour SGUTM, désactivez SPF dans tous les profils SMTP sous « Protection de la messagerie >> SMTP >> Antispam >> Effectuer une vérification SPF » et « Protection de la messagerie >> Profils SMTP >> [modifier le profil] >> BATV/RDNS/HELO/SPF/Listing gris >> Effectuer une vérification SPF” en mode profils.


Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


Le pare-feu (Firewall) est un logiciel et/ou un matériel permettant de faire respecter la politique de sécurité du réseau, celle-ci définissant quels sont les types de communications autorisés sur ce réseau informatique. Il surveille et contrôle les applications et les flux de données.


Sophos est une société de logiciels et d'appliances de sécurité fondée en 1985 basée à Abingdon en Angleterre. Ses fondateurs sont Jan Hruska et Peter Lammer, deux étudiants d'Oxford. Ses produits s'étendent aux antivirus, anti-spywares, anti-spam, pare-feux, UTM, gestion des flottes mobiles, et au chiffrement pour ordinateurs de bureau, serveurs, serveurs de courrier électronique, réseaux d'entreprise et passerelles. Alimenté par les renseignements sur les menaces, l'IA et l'apprentissage automatique des SophosLabs et SophosAI, Sophos propose un large portefeuille de produits et services innovants afin de garantir la sécurité des utilisateurs, des réseaux et des terminaux contre les ransomwares, les malwares, les exploits, le phishing et de nombreuses autres cyberattaques. Sophos propose un SOC moderne sous forme de service entièrement managé. Sophos MTR offre 2 niveaux de service (Standard et Advanced) pour répondre aux besoins des entreprises de toutes tailles et de tous niveaux de maturité.

Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

A propos de l'auteur

Retour en haut