Répondre à : 700 millions d’utilisateurs touchés par une fuite de données LinkedIn

#34712
Nicolas Coolman
Maître des clés

Scraping ou piratage ? LinkedIn doit à nouveau s’expliquer

Une fois encore, LinkedIn nie tout piratage. Et affirme que les seules données qui se sont retrouvées en vente proviennent de profils publics. On leur a assorti des informations issues d’autres sites, ainsi que celles déjà proposées à la vente en avril. (Sources)


Le web scraping (parfois appelé harvesting) est une technique d'extraction du contenu de sites Web, via un script ou un programme, dans le but de le transformer pour permettre son utilisation dans un autre contexte, par exemple le référencement.

Les bots de scraping sont généralement conçus pour récupérer des données de concurrence et de prix (Scraping de prix), pour reproduire un service ou un produit (Scraping de contenu) et pour voler des informations de marketing comme les adresses de courriels et les numéros de téléphone (Scraping de contacts).

Nicolas Coolman

Retour haut de page