Répondre à : L’Affaire Kaseya implique le rançongiciel REvil (Clé de déchiffrement)

#35047
Nicolas Coolman
Maître des clés

Ransomware : REvil hors ligne après l’attaque contre Kaseya

Le célèbre groupe de ransomware a vu ses sites fermer, après la cyberattaque qui a touché près de 1 500 organisations. En attendant l’explication officielle, les théories circulent. (Sources)

Nicolas Coolman

Retour haut de page