Répondre à : “Projet Pegasus”, cyberespionnage mondial de téléphones.

#35151
Nicolas Coolman
Maître des clés

APT31 : une campagne cybercriminelle en France dans l’ombre de Pegasus

L’ANSSI fait part d’attaques sur « de nombreuses entités françaises ». Elles s’inscrivent dans une campagne attribuée au groupe APT31 et fondée sur la compromission de routeurs.
La France, cible d’APT31 ? Il n’y a pas de doute, d’après l’ANSSI. L’agence a émis, mercredi, une alerte dans ce sens. Il y est question d’une « vaste campagne de compromission touchant de nombreuses entités françaises ». (Sources)

Nicolas Coolman

Retour haut de page