Répondre à : “Projet Pegasus”, cyberespionnage mondial de téléphones.

#35163
Nicolas Coolman
Maître des clés

Comprendre le projet Pegasus

Bien que les chances d’être frappé par Pegasus soient faibles, il y a encore de nombreuses raisons de protéger son téléphone
L’outil de choix pour ces activités était le Pegasus du groupe israélien NSO, un outil qui peut être déployé sur les smartphones Android et Apple avec beaucoup de discrétion.
Les chercheurs comprennent trois groupes différents []

Nicolas Coolman

Retour haut de page