Répondre à : Impact psychologique

#38558
Le Che
Modérateur

on parle souvent de gens immunodéprimés, mais lorsque je lis ou entends certains commentaires sur cette pandémie, je pense qu’il y en a qui sont déprimés du cerveau, ils ont divorcé de leur cerveau, mais ils n’ont pas eu la garde des neurones :whistle:

Retour haut de page