Répondre à : A propos de l’essayiste Idriss Aberkane

#38923
Le Che
Modérateur

En 1982 Ridley Scott y fait allusion dans son formidable film Blade Runner

en 2019, à Los Angeles où la quasi-totalité de la faune a disparu, la population est encouragée à émigrer vers les colonies situées sur d’autres planètes. Les animaux sont artificiels et il existe également des androïdes, des robots (en fait des humains fabriqués par manipulations génétiques) à l’apparence humaine aussi appelés « répliquants »
Les répliquants sont fabriqués par la Tyrell Corporation, dirigée par Eldon Tyrell, dont le siège est installé dans une haute et massive tour pyramidale qui domine la ville. Ils sont créés à partir de l’ADN humain mais ne sont ni des clones, ni des robots.

La fin du film est somptueuse Le monologue des larmes dans la pluie par Rutger Hauer est tout simplement Génial
Pour le critique de cinéma Mark Rowlands , il s’agit ” peut-être du soliloque mortuaire le plus émouvant de l’histoire cinématographique ”

« J’ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez imaginer… Des navires de guerre en feu, surgissant de l’épaule d’Orion… J’ai vu des rayons C briller dans l’obscurité, près de la Porte de Tannhäuser… Tous ces moments se perdront dans le temps… comme… les larmes dans la pluie… Il est temps de mourir. »

Retour haut de page