Page Accueil Forums Discussion Générale Plus d’informations sur Windows 11 (Sun Valley) Répondre à : Plus d’informations sur Windows 11 (Sun Valley)

#41260
Nicolas Coolman
Maître des clés

Le VPN intégré débarque sur le navigateur Edge de Microsoft

Microsoft Edge propose désormais la fonctionnalité Edge Secure Network, un VPN intégré directement au navigateur. Il est présent dans la dernière version stable du logiciel, ce qui signe le début de son déploiement. (Sources)


Microsoft Edge est le navigateur web de Microsoft conçu pour remplacer Internet Explorer. Dévoilé officiellement le 21 janvier 2015 sous le nom de code « Project Spartan », le logiciel sera plus tard nommé « Microsoft Edge » lors de la conférence Build le 29 avril 2015.  Le Nouveau Microsoft Edge vous aide à naviguer sur le web, faire des recherches, acheter en ligne et bien plus encore. Comme tous les navigateurs modernes, Microsoft Edge vous permet de recueillir et de conserver des données spécifiques sur votre appareil, comme les cookies, et vous permet de nous envoyer des informations, comme l’historique de navigation, afin de rendre l’expérience aussi riche, rapide et personnalisée que possible. Les fonctionnalités de sécurité et de confidentialité de Microsoft Edge, comme Microsoft Defender SmartScreen, la surveillance de mot de passe, la recherche InPrivate et le Mode Enfants vous aident à protéger vos proches et leur sécurité en ligne. Microsoft Edge offre la protection la mieux notée contre les attaques d'hameçonnage et de logiciels malveillants sur Windows. Les mises à jour de sécurité sont fréquentes et assurent une meilleures confidentialité de vos données personnelles.

En informatique, un réseau privé virtuel (VPN), quelquefois abrégé RPV au Québec et ailleurs, de l'anglais Virtual Private Network, est un système permettant de créer un lien direct entre des ordinateurs distants. On utilise notamment ce terme dans le travail à distance notamment, ainsi que pour l'accès à des structures de type cloud computing. Les connexions VPN ne sont pas nécessairement chiffrées. Cependant, si l'on ne chiffre pas, cela peut permettre à des éléments intermédiaires sur le réseau d'accéder au trafic du VPN, ce qui peut être problématique si les informations qui y transitent sont sensibles. De plus, des techniques de DPI permettent à des pare feux de filtrer le trafic du VPN s'il n'est pas chiffré. Un grand nombre de sociétés proposent des VPN gratuits, et nul doute qu’elles utilisent la revente des données à des tiers pour financer leur service. En matière de confidentialité et de sécurité, il est préférable de passer par un VPN payant. Ce qui n’empêche pas bien sûr de bien lire les conditions d’utilisation notamment en matière de conservation des données.

Retour en haut