#41376
Nicolas Coolman
Maître des clés

ChatGPT : Microsoft ouvre doucement les vannes de l’API.

ChatGPT fait son entrée dans l’offre Azure OpenAI Service… en version préliminaire. Le cloud du groupe américain héberge déjà les modèles que permet d’exploiter l’API OpenAI. Avec cette offre, il y donne également accès… mais avec des fonctionnalités et des garanties supplémentaires. (Sources)

Le cloud computing, ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables. Il s'agit donc d'une délocalisation de l'infrastructure informatique.

Retour en haut