#41698
Nicolas Coolman
Maître des clés

ChatGPT et Google Bard font désormais partie des nouveaux outils des cybercriminels.

Ils permettent de créer des fichiers nuisibles et d’inciter les utilisateurs à les télécharger, selon Veriti. Selon le dernier rapport de recherche publié par la société de cybersécurité Veriti, les plateformes d’intelligence artificielle générative, dont ChatGPT, malgré un certain nombre d’applications positives, sont également utilisées par les cybercriminels. (Sources)

 

Retour en haut