#42140
Nicolas Coolman
Maître des clés

Un homme poursuit OpenAI après que ChatGPT a prétendu à tort qu’il avait détourné de l’argent d’une organisation à but non lucratif.

Mark Walters, un animateur radio de Géorgie (États-Unis), a intenté une action en justice contre OpenAI à la suite d’un incident impliquant le service ChatGPT. Walters aurait intenté une action en justice pour diffamation, affirmant que ChatGPT l’a faussement accusé d’avoir détourné des fonds de la Second Amendment Foundation (SAF), une organisation à but non lucratif défendant les droits des armes à feu.

Retour en haut