#42255
Nicolas Coolman
Maître des clés

Une cyberattaque revendiquée contre Schneider Electric, qui confirme une faille.

Le groupe de cybercriminels CLOP assure ce 27 juin être parvenu à dérober des données au géant français de l’industrie. Contacté, Schneider Electric admet avoir découvert une vulnérabilité.


Le rançongiciel Clop a été observé pour la première fois en février 2019. Son code est l’objet de fréquentes modifications mineures, qui semblent principalement avoir pour objectif de complexifier sa détection [1]. Il est une variante de la famille de rançongiciels CryptoMix, elle-même dérivée des familles CryptXXX et CryptoWall. En juin 2021, les membres de ce groupe auraient blanchi 500 millions de dollars en paiement de ransomware. En 2023, le gang annonce l'exploitation de la faille zero-day GoAnywhere MFT avec le vol de données sur plus de 130 organisations. En juin 2023, le gouvernement américain offre une prime de 10 millions de dollars pour obtenir des informations sur le rançongiciel Clop. Le 27 Juin 2023, le groupe de cybercriminels CLOP assure être parvenu à dérober des données au géant français de l'industrie Schneider Electric. En novembre 2023, l'équipe sécurité de SysAid informe ses client de l'exploitation du ransomware pour accéder à ses serveurs.

Retour en haut