#43127
Nicolas Coolman
Maître des clés

OpenAI confirme les attaques DDoS derrière les pannes en cours de ChatGPT.

OpenAI a résolu des « pannes périodiques » dues à des attaques DDoS ciblant ses services API et ChatGPT au cours des dernières 24 heures. Bien que la société n’ait pas immédiatement fourni de détails sur la cause profonde de ces incidents, OpenAI a confirmé plus tôt dans la journée qu’ils étaient liés à des attaques par déni de service distribué (DDoS) en cours.


Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

 

 

Retour en haut