#43291
Nicolas Coolman
Maître des clés

General Electric enquête sur des allégations de cyberattaque et de vol de données.

General Electric enquête sur des allégations selon lesquelles un acteur malveillant aurait violé l’environnement de développement de l’entreprise lors d’une cyberattaque et aurait divulgué des données prétendument volées. General Electric (GE) est une société multinationale américaine avec des divisions dans les secteurs de l’énergie, des énergies renouvelables et de l’aérospatiale.

Les cyberattaques sont des attaques malveillantes menées contre des systèmes informatiques, réseaux ou données, dans le but de causer des dommages, voler des informations ou perturber les opérations. Elles peuvent prendre différentes formes, telles que les virus, les logiciels malveillants, les attaques de phishing ou les attaques par déni de service (DDoS). Elles peuvent provenir aussi d'attaques par rançongiciels, par botnets ou via l'exploitation de failles critiques de sécurité dites Zero-Day.

Une cyberattaque peut émaner de personnes isolées, Kevin Mitnick étant une des plus célèbres, d'un groupe de pirates ou plus récemment de vastes organisations ayant des objectifs géopolitiques. Les retards liés à l'application des mises à jours et correctifs d'applications accentue les risques d'intrusion dans les systèmes et les réseaux. Des exploits dormants infectent les systèmes et les réseaux non corrigés en vue de leur future activation. Un procédé qui permet de masquer l'origine de l'attaque et de voler des informations confidentielles dans un but lucratif.

Ces attaques peuvent avoir des conséquences dévastatrices, tant pour les individus que pour les entreprises ou les gouvernements, allant de la perte de données sensibles à la mise hors service de services essentiels. La protection contre les cyberattaques est devenue une priorité majeure pour tous ceux qui utilisent des technologies informatiques.

La violation de données, un fléau informatique en expansion, représente la compromission non autorisée d'informations sensibles, telles que des données personnelles ou financières. Ces incidents surviennent souvent suite à des failles de sécurité dans les systèmes informatiques, permettant à des individus malveillants d'accéder, de voler ou de divulguer ces données.

Une violation de données est le rejet intentionnel ou non sécurisé de l'information au sein d'un environnement non sécurisé. Les autres termes de ce phénomène peuvent être la divulgation de l'information, la fuite de données et également le déversement de données.

Une violation de données est un incident de sécurité transmettant des données sensibles, protégées ou confidentielles, qui sont volées ou utilisées par une personne non autorisée à le faire. Le phishing et le scraping sont largement utilisés pour voler des informations à l'insu de l'internaute et de l'entreprise.

Les conséquences peuvent être dévastatrices, allant de la perte de confiance des clients à des dommages financiers considérables pour les entreprises. Pour prévenir de tels incidents, une vigilance constante, des mesures de sécurité robustes et une sensibilisation accrue aux risques sont essentielles dans le paysage numérique d'aujourd'hui..

 

Retour en haut