#43995
Nicolas Coolman
Maître des clés

Bulletin de sécurité Apache Tomcat du 14 mars 2024.

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Apache Tomcat. Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance.

CVE-2024-23672 : Il était possible pour un client WebSocket de maintenir une connexion WebSocket ouverte, ce qui entraînait une consommation accrue de ressources.

CVE-2024-24549 : Lors du traitement d’une requête HTTP/2, si la requête dépassait l’une des limites configurées pour les en-têtes, le flux HTTP/2 associé n’était réinitialisé qu’après le traitement de tous les en-têtes.


Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.


Le logiciel libre Apache HTTP Server est un serveur HTTP créé et maintenu au sein de la fondation Apache. Jusqu'en avril 2019, ce fut le serveur HTTP le plus populaire du World Wide Web. Il est distribué selon les termes de la licence Apache.  L'installation d'un serveur Web Apache permet de vérifier l'apparence de votre site internet dans un environnement spécifique comme Windows par exemple. En effet ce serveur de test local gratuit exécute vos scripts hors ligne, il est souvent combiné avec l'utilisation de bases de données MySQL.


Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

 

Retour en haut