Page Accueil Forums Analyses sécurité Actualité sur les escroqueries, les piratages et les cyberattaques. Faille critique exploitée dans Microsoft SharePoint.

#43592
Nicolas Coolman
Maître des clés

Faille critique exploitée dans Microsoft SharePoint.

Un bug critique de Microsoft SharePoint désormais activement exploité. le CISA prévient que les attaquants exploitent désormais une vulnérabilité critique d’élévation des privilèges de Microsoft SharePoint qui peut être liée à un autre bug critique pour l’exécution de code à distance. Suivie sous le nom CVE-2023-29357 , la faille de sécurité permet aux attaquants distants d’obtenir des privilèges d’administrateur sur des serveurs non corrigés en contournant l’authentification à l’aide de jetons d’authentification JWT usurpés.


Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


La Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA) est une agence fédérale américaine sous la supervision du département de la Sécurité intérieure des États-Unis, créée le 16 novembre 2018 à la suite de la promulgation du Cybersecurity and Infrastructure Security Agency Act (en) de 2018. Son objectif est d'améliorer le niveau de sécurité informatique à tous les niveaux du gouvernement. En cybersécurité, la mission du CISA est de diriger les efforts visant à protéger le domaine fédéral des réseaux du gouvernement civil. Elle vise aussi à collaborer avec le secteur privé pour accroître la sécurité des réseaux critiques. La CISA dirige l'effort national pour comprendre, gérer et réduire les risques pour l'infrastructure cyber et physique sur laquelle les Américains comptent à chaque heure de chaque jour. Sa mission s'étend à trois domaines principaux : la cybersécurité, la sécurité des infrastructures et les communications d'urgence.

Retour en haut