#44113
Nicolas Coolman
Maître des clés

Les cybercriminels utilisent ChatGPT

Pirater devient un jeu d’enfant avec ces ChatGPT dédiés aux cybercriminels. Cela fait maintenant presque deux ans que ChatGPT et ses rivaux sont disponibles, et nous sommes encore loin de mesurer les conséquences de ces technologies sur le monde. En matière de cybersécurité, on savait notamment qu’ils peuvent fournir une aide précieuse aux acteurs malveillants, notamment en les aidant à configurer des messages crédibles de phishing.


Le phishing, ou hameçonnage, demeure une menace majeure dans le paysage numérique. Les cybercriminels utilisent des emails frauduleux, des messages instantanés ou des sites web falsifiés pour duper les utilisateurs et leur soutirer des informations sensibles telles que des identifiants de connexion, des numéros de carte de crédit ou des données personnelles.

Se faisant passer pour des institutions légitimes, tels que des banques ou des entreprises de renom, les attaquants exploitent la confiance des utilisateurs pour accéder à leurs comptes ou commettre des fraudes financières. La sensibilisation et la vigilance demeurent les meilleurs remparts contre cette forme de cybercriminalité.

Retour en haut