#43336
Nicolas Coolman
Maître des clés

Un nouveau malware proxy sur Mac.

Un nouveau malware proxy cible les utilisateurs de Mac via des logiciels piratés. Les cybercriminels ciblent les utilisateurs de Mac avec un nouveau malware cheval de Troie proxy associé à un logiciel macOS populaire et protégé par le droit d’auteur, proposé sur les sites Warez. Les chevaux de Troie proxy infectent les ordinateurs et les transforment en terminaux de transfert de trafic. Ceux utilisés pour anonymiser les activités malveillantes ou illégales telles que le piratage, le phishing et les transactions de biens illicites.


Un cheval de Troie (Trojan Horse en anglais) est un type de logiciel malveillant, souvent confondu avec les virus ou autres parasites. Le cheval de Troie est un logiciel en apparence légitime, mais qui contient une malveillance. Le rôle du cheval de Troie est de faire entrer ce parasite sur l'ordinateur et de l'y installer à l'insu de l'utilisateur. Le programme contenu est appelé la "charge utile". Il peut s'agir de n'importe quel type de parasite : virus, keylogger, logiciel espion. C'est ce parasite, et lui seul, qui va exécuter des actions au sein de l'ordinateur victime. Le cheval de Troie n'est rien d'autre que le véhicule, celui qui fait "entrer le loup dans la bergerie". Ce logiciel n'est pas nuisible en lui-même car il n'exécute aucune action, si ce n'est celle de permettre l'installation du vrai parasite. Dans leur cyberattaques, les pirates peuvent utiliser la charge utile du trojan pour installer un rançongiciel.

Retour en haut