Étiqueté : , , ,

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41505
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Attention a l’arnaque d’Orange par phishing.

      Phishing Orange : attention à l’arnaque au contrat modifié !

      Une nouvelle arnaque cible les abonnés Orange en prétextant une modification de contrat et les invitant à consulter leur facture. Une tentative de phishing classique, mais efficace, destinée à dérober leurs données personnelles. (Sources)


      Les escroqueries en informatique, une menace omniprésente dans le monde numérique, se manifestent sous diverses formes telles que le phishing, les logiciels malveillants et les faux services. Ces pratiques frauduleuses ciblent souvent les utilisateurs peu méfiants, leur soutirant des informations personnelles ou financières. D'autres méthodes d'arnaques se font via les campagnes de SMiShing et de SPAM par courriel ou par téléphone. Voici quelques exemples de situations frauduleuses médiatisées.

      Escroquerie au président : Des cybercriminels usurpent l'identité d'un haut dirigeant d'une entreprise pour convaincre un employé de transférer des fonds à un compte bancaire contrôlé par les escrocs. Cette technique a été utilisée dans de nombreuses entreprises à travers le monde, causant des pertes financières considérables.

      Fraude aux cryptomonnaies : Des plateformes d'échange de cryptomonnaies ont été victimes de piratages où des millions de dollars en cryptomonnaies ont été dérobés. Parfois, des escrocs lancent également des ICO (Initial Coin Offerings) frauduleuses, promettant des rendements élevés mais ne livrant jamais les produits ou services annoncés.

      Fraude au support technique : Des escrocs se font passer pour des agents de support technique de grandes entreprises comme Microsoft ou Apple et contactent les utilisateurs pour leur faire croire qu'ils ont des problèmes avec leur ordinateur. Ils incitent ensuite les victimes à fournir un accès à distance à leur ordinateur ou à acheter des logiciels ou des services inutiles.

      Escroqueries liées à la pandémie de COVID-19 : Pendant la pandémie de COVID-19, de nombreuses escroqueries ont été signalées, telles que la vente de faux équipements de protection, la diffusion de fausses informations sur les traitements ou les vaccins, et la collecte de dons pour de prétendues organisations caritatives.

      Arnaques aux réseaux sociaux : Des faux profils sur les réseaux sociaux sont utilisés pour escroquer les utilisateurs en leur demandant de l'argent ou en leur promettant des cadeaux ou des récompenses en échange d'informations personnelles.

      Malgré les efforts des autorités et des entreprises pour contrer ces activités, les escroqueries informatiques persistent, mettant en danger la sécurité et la confidentialité des individus et des organisations.


      Le phishing, ou hameçonnage, demeure une menace majeure dans le paysage numérique. Les cybercriminels utilisent des emails frauduleux, des messages instantanés ou des sites web falsifiés pour duper les utilisateurs et leur soutirer des informations sensibles telles que des identifiants de connexion, des numéros de carte de crédit ou des données personnelles.

      Se faisant passer pour des institutions légitimes, tels que des banques ou des entreprises de renom, les attaquants exploitent la confiance des utilisateurs pour accéder à leurs comptes ou commettre des fraudes financières. La sensibilisation et la vigilance demeurent les meilleurs remparts contre cette forme de cybercriminalité.


      Orange est une entreprise française de télécommunications. Elle comptait fin 2015 près de 262,9 millions6 de clients dans le monde, des chiffres en hausse par rapport à ceux affichés en 2014. En 2013, l'entreprise est leader ou second opérateur dans 75 % des pays européens où elle est implantée et dans 83 % des pays en Afrique et au Moyen-Orient.
      Orange était à l'origine une entreprise de télécommunications britannique devenue, en 1999, la filiale de Mannesmann puis, en 2000, celle du groupe France Télécom, entreprise publique. France Télécom employait en 2010 près de 172 000 personnes, dont 105 000 en France. L'ancien monopole public français s'est donc internationalisé à la suite du rachat d'Orange.

       

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut