Bulletin de sécurité dans les produits Mozilla

Vous lisez 5 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #35429
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité dans les produits Mozilla

      Bulletin de sécurité Mozilla mfsa2021-33 du 10 août 2021

      CVE-2021-29986 – Avis de sécurité de la Fondation Mozilla 2021-33. Vulnérabilités de sécurité corrigées dans Firefox 91. Une condition de concurrence lors de la résolution des noms DNS aurait pu entraîner une corruption de la mémoire. (Sources)

      Bulletin de sécurité Mozilla mfsa2021-34 du 10 août 2021

      CVE-2021-29986 – Avis de sécurité de la Fondation Mozilla 2021-34. Vulnérabilités de sécurité corrigées dans Firefox ESR 78.13. Une condition de concurrence lors de la résolution des noms DNS aurait pu entraîner une corruption de la mémoire. (Sources)

      Bulletin de sécurité Mozilla mfsa2021-35 du 10 août 2021

      CVE-2021-29986 – Avis de sécurité de la Fondation Mozilla 2021-35. Vulnérabilités de sécurité corrigées dans Thunderbird 78.13. Une condition de concurrence lors de la résolution des noms DNS aurait pu entraîner une corruption de la mémoire. (Sources)

      Multiples vulnérabilités dans les produits Mozilla

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans les produits Mozilla. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données. (Sources)


      Code arbitraire est employé pour nommer, en parlant de piratage informatique, une action à faire faire à une machine sans que le propriétaire soit d'accord. Par exemple, en utilisant un exploit, le code arbitraire peut ouvrir une session super-utilisateur sur une machine distante, ou modifier une base de données, ou plus généralement donner accès à une information non disponible.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir des droits d'administrateur afin d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes.


      Une politique de sécurité informatique est un plan d'actions définies pour maintenir un certain niveau de sécurité. Elle reflète la vision stratégique de la direction de l'organisme (PME, PMI, industrie, administration, État, unions d'États…) en matière de sécurité informatique. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie.

      La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en oeuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques.


      Mozilla désigne avant tout la Fondation Mozilla, qui a déposé la marque Mozilla en 2006. Cette fondation à but non lucratif est guidée par le manifeste Mozilla, qui tâche de préserver le choix et l’innovation sur internet.

      Elle développe le navigateur Firefox. Elle gère le développement et l’implantation d’une série de logiciels libres et de technologies. Mozilla désigne aussi la Communauté Mozilla, maître d'œuvre, supportée et organisée par la Mozilla Foundation.

       

      Nicolas Coolman

    • #35481
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Multiples vulnérabilités dans Mozilla Thunderbird

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Mozilla Thunderbird. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données. (Sources)

      Bulletin de sécurité Mozilla mfsa2021-36 du 11 août 2021


      La confidentialité a été définie par l'Organisation internationale de normalisation comme « le fait de s'assurer que l'information n'est accessible qu'à ceux dont l'accès est autorisé », et est une des pierres angulaires de la sécurité de l'information.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données. 

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation.

      Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges.


      Une politique de sécurité informatique est un plan d'actions définies pour maintenir un certain niveau de sécurité. Elle reflète la vision stratégique de la direction de l'organisme (PME, PMI, industrie, administration, État, unions d'États…) en matière de sécurité informatique. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie.

      La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en oeuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques.


      Code arbitraire est employé pour nommer, en parlant de piratage informatique, une action à faire faire à une machine sans que le propriétaire soit d'accord. Par exemple, en utilisant un exploit, le code arbitraire peut ouvrir une session super-utilisateur sur une machine distante, ou modifier une base de données, ou plus généralement donner accès à une information non disponible.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir des droits d'administrateur afin d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes.

      Nicolas Coolman

    • #35533
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Vulnérabilité dans les produits Mozilla du 16 août 2021

      Une vulnérabilité a été découverte dans les produits Mozilla. Elle permet à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur. (Sources)

      Bulletin de sécurité Mozilla mfsa2021-37 du 16 août 2021
      Avis de sécurité de la Fondation Mozilla 2021-37 – Vulnérabilités de sécurité corrigées dans Firefox 91.0.1 et Thunderbird 91.0.1 (Sources)

      Nicolas Coolman

    • #36436
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Mozilla mfsa2021-48 du 02 novembre 2021

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Mozilla Firefox. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à l’intégrité des données. (Sources) https://www.cert.ssi.gouv.fr/avis/CERTFR-2021-AVI-843/


      Code arbitraire est employé pour nommer, en parlant de piratage informatique, une action à faire faire à une machine sans que le propriétaire soit d'accord. Par exemple, en utilisant un exploit, le code arbitraire peut ouvrir une session super-utilisateur sur une machine distante, ou modifier une base de données, ou plus généralement donner accès à une information non disponible.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir des droits d'administrateur afin d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes.


      Une politique de sécurité informatique est un plan d'actions définies pour maintenir un certain niveau de sécurité. Elle reflète la vision stratégique de la direction de l'organisme (PME, PMI, industrie, administration, État, unions d'États…) en matière de sécurité informatique. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie.

      La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en oeuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques.


      De manière générale, l'intégrité des données désigne l'état de données qui, lors de leur traitement, de leur conservation ou de leur transmission, ne subissent aucune altération ou destruction volontaire ou accidentelle, et conservent un format permettant leur utilisation.

      L'intégrité des données comprend quatre éléments : l'intégralité, la précision, l'exactitude/authenticité et la validité. L'intégrité est l'une des exigences de base de la sécurité informatique, de la gestion documentaire et de l'archivistique.


      Mozilla Firefox est un navigateur web libre et gratuit, développé et distribué par la Mozilla Foundation avec l'aide de milliers de bénévoles grâce aux méthodes de développement du logiciel libre/open source et à la liberté du code source. Il est géré depuis 2003 par la fondation Mozilla.

      Nicolas Coolman

    • #36451
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Mozilla mfsa2021-48 du 02 novembre 2021

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Mozilla Firefox. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à l’intégrité des données. (Sources)


      Code arbitraire est employé pour nommer, en parlant de piratage informatique, une action à faire faire à une machine sans que le propriétaire soit d'accord. Par exemple, en utilisant un exploit, le code arbitraire peut ouvrir une session super-utilisateur sur une machine distante, ou modifier une base de données, ou plus généralement donner accès à une information non disponible.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir des droits d'administrateur afin d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes.


      De manière générale, l'intégrité des données désigne l'état de données qui, lors de leur traitement, de leur conservation ou de leur transmission, ne subissent aucune altération ou destruction volontaire ou accidentelle, et conservent un format permettant leur utilisation.

      L'intégrité des données comprend quatre éléments : l'intégralité, la précision, l'exactitude/authenticité et la validité. L'intégrité est l'une des exigences de base de la sécurité informatique, de la gestion documentaire et de l'archivistique.


      Une politique de sécurité informatique est un plan d'actions définies pour maintenir un certain niveau de sécurité. Elle reflète la vision stratégique de la direction de l'organisme (PME, PMI, industrie, administration, État, unions d'États…) en matière de sécurité informatique. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie.

      La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en oeuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques.

      Nicolas Coolman

    • #37025
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Mozilla Thunderbird mfsa2021-55 du 21 décembre 2021

      Une vulnérabilité qui permet à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité. Lors de la réception d’un e-mail signé OpenPGP/MIME qui contient une couche de message MIME externe supplémentaire, par exemple un pied de page de message ajouté par une passerelle de liste de diffusion, Thunderbird n’a pris en compte que le message signé interne pour la validité de la signature. CVE-2021-4126 : l’état de la signature OpenPGP ne prend pas en compte le contenu supplémentaire du message. (Sources)


      Une politique de sécurité informatique est un plan d'actions définies pour maintenir un certain niveau de sécurité. Elle reflète la vision stratégique de la direction de l'organisme (PME, PMI, industrie, administration, État, unions d'États…) en matière de sécurité informatique. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie.

      La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en oeuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques.

      Nicolas Coolman

Vous lisez 5 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour haut de page