Page Accueil Forums Le Bistrot Crepol

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #43274
      Le Che
      Modérateur

      Hello

      Un petit coup de gueule , ça ne fait pas de mal :yes:

      Pour lever toute ambiguïté que pourrait engendrer mon propos, je ne suis affilié à aucune appartenance ou idéologie politique . Je ne vote plus depuis longtemps. Néanmoins je suis resté un observateur attentif de notre société et il y a quelque chose qui m’ interpelle chaque fois qu’on se trouve confronté à une tragédie comme celle de Crepol ou d’ailleurs . Chaque fois que la violence fait ressurgir les instincts les plus bas de l’Homme . Pourquoi cette peur de décrire le réel de la part de certains journalistes ou hommes politiques . Par idéologie, par électoralisme ? ont t il peur des mots ? Lorsque j’entends marine Le Pen traiter de racaille cette bande de dégénérés , elle a raison . Y a t il un autre mot qui conviendrait mieux pour décrire ces individus ? Lorsque j’entends les commentaires qu’ont suscités ses déclarations, on tombe des nues. Dire le réel , est ce faire preuve de récupération politique ? Maintenant celui qui ose dire le réel est taxé d’extrémiste . Non , c’est le silence qui est indécent . Platon disait que la perversion de la société commençait par la fraude des mots . Ce sont les mots qui décrivent le mieux les maux de notre société à condition qu’ils ne soient pas détournés de leur sens, car si les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté . Il ne faut jamais oublier que “Les mots peuvent ressembler aux rayons X , si l’on s’en sert convenablement, ils transpercent n’importe quoi”

    • #43331
      Le Che
      Modérateur

      Bonjour

      Comment ne pas être scandalisé,  indigné, révulsé  par les propos de Patrick Cohen sur la mort de Thomas à Crepol , où il associe ce drame à un fait divers banal .  C’était simplement dit il  des gens qui venaient draguer des filles. Faut il être dépourvu du moindre  sens moral  normalement propre à un journaliste digne de ce nom , pour oser tenir de tels propos alors que Thomas a été tué parce que,  pour la plupart  des témoins ,  cette bande était venue pour planter du blanc . Alors on connaît Patrick Cohen qui est plus un militant  idéologue adepte du wokisme et de la propagande que journaliste , mais a t il pensé seulement quelques secondes à quel point ses paroles allaient indigner les parents du jeune Thomas ?   Mr Cohen , s’il a un reste de lucidité devrait avoir honte . Dans le même registre , Sur le plateau d’Arte, Isabelle Veyrat-Masson ( chercheuse au CNRS ) a comparé le meurtre de Thomas  à la pièce « Roméo et Juliette » de William Shakespeare. « J’ai été très frappée dit elle  par la ressemblance entre ce fait divers et Roméo et Juliette C’est un bal, dans lequel une famille déteste l’autre famille en l’occurrence les Capulets et les Montaigu, Puis ce qui devait être au départ un petit truc sympa, provocateur, mais sans plus, est devenu quelque chose de gravissime”. Je me demande dans quel monde vivent ces gens là pour sortir de telles insanités et un tel discours ordurier. Je voudrais que cela ne soit que de la provocation, mais je crains que cela ne soit beaucoup  plus pervers et dangereux .

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut