Étiqueté : , , ,

15 sujets de 76 à 90 (sur un total de 95)

 Téléchargez près de 1300 logiciels sur leur site officiel !

  • Auteur
    Messages
  • Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    Courez vite vous faire vacciner et exigez le vaccin Astrazeneca :yahoo:

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/02/11/fievre-fatigue-maux-de-tete-des-effets-secondaires-forts-chez-certains-soignants-vaccines-avec-astrazeneca_6069652_3244.html

    cette campagne de vaccination est à l’image de toute la stratégie mise en place pour cette pandémie: un scandale

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    des paroles pleines de bon sens du professeur Joyeux qui lui aussi a subi les foudres de la pensée unique

    https://youtu.be/ie_cfBhZm3k

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    je le redis, pour ne pas tomber dans la détresse psychologique, évitez au maximum de regarder les chaînes d’infos en continue qui ne font que distiller la peur , mais regardez Gulli , vous vous sentirez beaucoup mieux :yes:

    https://youtu.be/8yhKGlQNaNU

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    La devise de BFM étant:

    “lavez vous les mains, on s’occupe du lavage de votre cerveau “

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    viens de lire cette émouvante lettre , je vous en fais part

    17 avril, 2020 à 19:32

    Cher Covid, alias Coronavirus, ou coro de ton petit nom….
    Cet après-midi, tu m’as fait pleurer.
    Pas de tristesse non. D’un trop plein d’émotions, on va dire.
    Je suis sortie prendre le soleil sur ma terrasse, et tout en sirotant mon café, j’observais mon petit Pierre pieds nus et en slip dans le jardin, en train d’arroser l’herbe, et ses pieds (et ses jambes, et ses bras et…)
    C’est interdit d’utiliser le jet d’eau sans demander la permission à papa ou maman, mais ce petit bonhomme a pris l’habitude de se débrouiller pas mal tout seul, depuis que tu es entré dans nos vies, mon cher Covid.
    Tu es entré plutôt doucement, tu sais, comme un « copain » qui arrive sur la pointe des pieds et qui, une fois qu’il a vu tes failles et tes faiblesses va devenir envahissant et bien lourdingue.
    Et donc j’observais Pierre devenir de plus en plus mouillé (et ravi) et puis j’ai entendu ce petit oiseau, qui vient déjà me réveiller le matin et j’ai vu notre jeune frêne qui pour la première fois de sa vie sortait des bourgeons…et j’ai senti l’odeur du lilas…c’était tellement bon magnifique. Alors les larmes ont coulé.
    Je t’ai été reconnaissante de me laisser jouir de tout ça.
    J’ai décidé de te faire une petite place, je ne suis pas en guerre contre toi, tu le sais, je te l’ai déjà dit. Tu fais ton boulot de virus, mais tu t’en vas après.
    Quand tu m’as fait un peu manquer d’air il y a quelques jours et que mon cher et tendre voulait appeler le SAMU, j’ai pleuré, parce que je ne voulais pas que ces hommes en combinaison blanche qu’on voit à la télé m’emmènent pour une destination inconnue.
    Et puis je me suis souvenue que je n’avais pas les jambes épilées, et que ma culotte était moche. Et comme ma grand-mère me disait tout le temps, et que ma maman me rappelle régulièrement, on doit toujours avoir des sous vêtements convenables au cas où on ait un accident et que les pompiers t’emmènent.
    Alors je t’ai dit que ça n’était pas le moment, et tu m’as rendu un peu de souffle. Tu peux pas savoir comme mes gosses étaient soulagés. Ils ont recommencé leurs trucs de gosses, pendant que moi je prenais toutes les 2 minutes mes constantes…ni bonnes ni mauvaises. Et puis…de jour en jour…plutôt pas trop mauvaises. Pas encore très bonnes.
    Jour 21 quand même…tu as laissé les enfants et FX tranquilles au 14ème jour, et je te remercie pour ça.
    On coopère assez bien, finalement.
    Tous les matins je te remercie quand je me réveille et que je prends une plutôt grande inspiration.
    Je sens que tu vas bientôt me rendre ma liberté.
    Évidemment je suis en colère après toi pour tous ceux que tu arraches brutalement à la vie. Après, comme tu m’as dit, tu n’es pas le seul responsable, et je suis d’accord avec toi. Toi tu n’es qu’un virus. Et ça n’est pas ta faute si des hommes ont jugé que certains domaines financiers valaient plus que la vie d’Humains. Et ce n’est pas ta faute si des abrutis finis ne respectent pas du tout les gestes barrières par bêtise ou par égoïsme.
    Je suis un peu lasse, tu sais…non pas de la douleur que tu provoques dans ma cage thoracique mais plutôt de cette inquiétude et de cette incertitude silencieuse.
    Cher Covid….tu peux partir, j’ai compris beaucoup de choses ; je sais à présent apprécier la valeur de chaque instant.
    Et je dois maintenant combattre au côté des soignants et des petits métiers qui nous permettent de vivre et qui souffrent.
    On n’oubliera pas, et on sera avec eux. Pour toujours.
    On va se battre.
    Merci de me rendre tout mon air assez rapidement, il est temps pour toi de repartir en laissant les humains plus humbles et plus patients.
    Cher Covid, ne le prends pas mal, mais tu ne me manqueras pas.
    Anne-Laure

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    c’est cette incertitude comme elle le souligne qui pèse terriblement , et comme le fait dire JP Sartre à l’un des personnages ” du diable et du Bon Dieu ”

    “Je préfère le désespoir à l’incertitude.”

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    encore un professeur qui a été mis à l’index mais qui pose des questions fondamentales
    https://youtu.be/cevj37rDRGo

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    En parlant de vaccin, il faudrait en trouver un contre la bêtise , mais comme il y a de nombreux variants , on n’est pas près d’en venir à bout

    aberration, abrutissement , absurdité , ânerie , baliverne , connerie , couillonnade crétinerie, crétinisme fadaise, foutaise, imbécillité ineptie, niaiserie, non-sens, nullité, pauvreté d’esprit, simplicité d’esprit, sornette ,sottise, stupidité

    :unsure:

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    Le défi de la vérité du professeur Raoult
    https://youtu.be/aAtokeuHkgM

    Alain Mas Alain Mas
    Modérateur/modératrice
    Nombre d'articles : 644

    Bonne synthèse du professeur Didier Raoult

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    Qui Croire ? c’est la question fondamentale

    https://youtu.be/1UurvjRgDK8

    Alain Mas Alain Mas
    Modérateur/modératrice
    Nombre d'articles : 644

    Hi,

    Oui, une visibilité plus claire sur la présentation de l’information et les éventuels conflits d’intérêts ?
    (George Orwell,1984 en affiche à gauche)

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    Donc, il faut revenir au calme, que chacun fasse son métier. Il faut arrêter les communiqués de guerre tous les jours en disant qu’on va tous mourir. Parce que ce n’est pas sain, et à la fin on va avoir une surmortalité par les pathologies psychiatriques ou psychosomatiques parce qu’on ne peut pas terrifier les gens pendant un an entier pour une mortalité de cette nature. Ce n’est pas sérieux. Il faut se calmer. Et on sait qu’on doit utiliser les moyens qui font moins de mal que de bien. Tout ce qui n’est pas dangereux et qui peut aider. »

    Didier Raoult

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    Faîtes attention ;-)

    image

    Le Che Le Che
    Participant
    Nombre d'articles : 532

    Il a été évoqué un moment, au cours de cette pandémie ,vu la surcharge des lits de réanimation,et vu le nombre d’entrants de plus en plus importants que le corps médical serait amené à choisir ceux qui devraient être pris en charge et ceux qui seraient “délaissés ” en fonction de l’âge de leur espérance de vie des facteurs nombreux de comorbidité qu’ils présentaient, c’est un choix Cornélien certes mais je crois qu’à ce niveau là, ce n’est plus un problème moral, mais un choix purement médical dont le médecin assume la totale responsabilité. Par contre, je me suis posé la question si ce choix m’incombait personnellement en tant que patient. Je m’explique , je ne suis plus très jeune certes mais je n’ai pas un âge canonique , je suis en parfaite santé, mais admettons que j’attrape ce foutu virus et que mon état s’aggravant soudainement je sois admis en service de réanimation dans le cas que j’évoquais plus haut et que je sois amené moi même et non pas le corps médical à choisir entre moi et une jeune femme de 20 ans . Que ferais je ? là je serais face à ma totale liberté ( la liberté impliquant toujours un choix, comme je l’expliquais dans un post précédent ) cette liberté qui me sauterait à la “gueule ” !!!!!!. Considérerais je ce choix dans un contexte purement moral à savoir que je devrais laisser la jeune femme profiter des soins à ma place vu que son espérance de vie est largement supérieure à la mienne , ou bien vu que dans chaque Homme, il existe toujours un instinct de survie , je demanderais à être prioritaire au risque de m’en vouloir tout le reste de ma vie ? J’avoue objectivement que je ne sais pas quelle serait ma réaction. Tout ça pour dire qu’avoir le choix, c’est effectivement exprimer sa liberté totalement, mais parfois à quels prix ??? Je me souviens d’un roman absolument magnifique de William Styron ” le choix de Sophie ” qui évoque ce sujet là dans un contexte totalement différent où l’héroïne se trouve obligé de faire un choix horrible qui bouleversera à jamais sa vie .

15 sujets de 76 à 90 (sur un total de 95)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.