Les doutes et les certitudes

Étiqueté : , ,

  • Ce sujet contient 241 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Le Che, le il y a 8 mois.
Vous lisez 241 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #27185
      Anonyme
      Inactif

      vaste sujet ,

      Pour croire avec certitude , il faut commencer par douter.

       

       

       

    • #27191
      Anonyme
      Inactif

      Hello

      A propos de Robespierre

      Paroles de la chanson Maximilien par Serge Reggiani ( extraits )

      … Et s’il était mort sur la croix,
      L’être suprême en qui je crois,
      S’il était le Père et le Fils ?…
      Si le bon Dieu des ci-devant
      Passait dans le soleil levant
      Quand le bourreau fait son office ?…
      … Et si les prêtres réfractaires
      Avaient, seuls, compris les mystères,
      Si c’était vrai, leurs oraisons ?…
      Le doute, le doute, parfois
      Est plus solide que la foi,
      Et si le doute avait raison ?…

      Ainsi pensait Maximilien
      Dans la charrette du silence,
      Avant que le couteau s’élance,
      Les mains non jointes sous les liens.

       

    • #27198
      Anonyme
      Inactif

      Tout ça pour dire surtout par les temps qui courent où on entend tout et son contraire

      Le doute est un état mental désagréable, mais la certitude est ridicule . ( Voltaire )

    • #27206
      Anonyme
      Inactif

      le doute est consubstantiel à la pensée . En reprenant le cogito de Descartes ” je pense donc je suis “, on pourrait ajouter: ” Je doute donc je pense “ , et comme je le disais plus haut en citant Voltaire, si le doute est un état mental désagréable, la certitude est ridicule.

    • #27235
      Anonyme
      Inactif

      Dans cet ordre d’idée comme dans 1984, celui qui mettra en doute que 2+2=5  sera considéré comme un complotiste 

    • #27246
      Anonyme
      Inactif

      Reste la lucidité, mais ne dit on pas que la lucidité est la blessure la plus proche du soleil. 

       

       

    • #27249
      Anonyme
      Inactif

      ou alors comme le pensait Mark Twain

      il faudrait “atteindre le doute du doute, ce qui  serait le commencement de la certitude”

       

    • #27250
      Anonyme
      Inactif

      Même Jésus juste avant de mourir sur la croix aurait  douté de son père

      ” Mon Dieu, Mon dieu, pourquoi m’as tu abandonné ?

       

    • #27255
      Anonyme
      Inactif

      lorsque je disais plus haut que  dans une société normale, c’est au lecteur de se faire une opinion en lisant des choses contradictoires, c’est vrai , mais le problème c’est qu’il aura tendance à aller de préférence vers une opinion qui se rapproche le plus de la sienne, et donc on tourne en rond…..

    • #27259
      Anonyme
      Inactif

      A force de parler de doute, il me vient un doute fondamental:

      Suis je ce que j’ai conscience d’être ? 

       

    • #27260
      Anonyme
      Inactif

      Bon , après une journée d’introspection ” objective “, j’en ai déduit que j’étais ce que j’avais conscience d’être, mais un doute m’habite ( n’y voyez pas d’allusions grivoises )  , n’ai je pas occulté volontairement ou involontairement certains éléments de mon inconscient qui sont à l’origine de ce que je suis. Alors comment sortir de ce dédale psychologique. Je sens que je vais me lancer dans une psychanalyse , mais pas la Freudienne, car après avoir lu Le Crépuscule d’une idole de Onfray, je suis assez réticent à envisager ce type de thérapie , je vais plutôt m’orienter vers une  psychothérapie cognitive et comportementale (TCC) thérapie beaucoup plus brève et surtout moins chère car il faut se méfier de la psychanalyse traditionnelle , elle a un effet secondaire : on devient pauvre   tout ça  pour constater,  qu’après tout ce verbiage dont tout le monde se fout éperdument , et de ça je n’en ai aucun doute , je reste sceptique et dubitatif quant à ma capacité à me sortir de ce dilemme : peut on  être et avoir été ? et peut on avoir été sans être ?

    • #27264
      Anonyme
      Inactif

      Mais c’est vrai que la certitude est confortable et rassurante . Je me souviens de l’interview d’une très grande alpiniste à qui un journaliste posait la question: ” Envisagez vous la chute ? ” , ” non, répondit elle, je n’envisage pas la chute parce que la chute EST inenvisageable “. Sur le moment je n’ai pas très bien saisi ce qu’elle voulait dire, mais par la suite, j’ai compris que lorsqu’elle partait gravir un sommet, elle connaissait les risques certes, mais elle faisait tout dans sa  préparation pour ne pas  avoir à y penser , c’était le sens de sa réponse car si elle commençait à gamberger, elle ne partirait pas . Bien que les domaines soient différents, on retrouve le même mécanisme de pensée chez les gens sectaires, intégristes, remplis de certitudes, en religion, en politique etc… ils font tout pour ne pas avoir  à se poser la question: ” et si toute ma vie, je m’étais trompé ” car alors tout s’écroulerait autour d’eux et le fait de penser que toute leur vie n’a  été que duperie et  imposture est pour eux  inenvisageable. C’est le principe même de toute idéologie.

    • #27267
      Anonyme
      Inactif

      Finalement Jean Gabin avait raison

      “Toute ma jeunesse, j’ai voulu dire je sais
      Seulement, plus je cherchais
      Et puis moins j’savais
      Y a 60 coups qui ont sonné à l’horloge
      J’suis encore à ma fenêtre, je regarde, et j’m’interroge
      Maintenant je sais, je sais qu’on ne sait jamais ”

    • #27269
      Anonyme
      Inactif

      J’aime bien ce que disait Nietzsche: ” ce n’est pas le doute , c’est la certitude qui rend fou”

      Ce n’est pas l’hésitation, l’incertitude, l’indécision, qui conduit à la folie, c’est de trop savoir, ou de trop croire qu’on sait, d’être sûr de savoir au point de ne plus douter du tout…

    • #27270
      Anonyme
      Inactif

      J’ai un doute quant à l’intérêt que suscite ce topic , quoique tant que ce n’est pas une certitude l’espérance est toujours présente et l’on sait bien qu’à part l’espoir tout ce que l’on possède limite …..

    • #27272
      Anonyme
      Inactif

      Parler de l’incertitude, du doute, c’est poser  le problème essentiel de la philosophie, celui de la vérité. –

      « le doute est l’hommage qu’on rend à la vérité »  Ernest RENAN

    • #27275
      Anonyme
      Inactif

      Mais attention, il y a plusieurs sortes de doutes, celui qui doute pour trouver la vérité, c’est le doute cartésien , et le sceptique qui cherche la vérité , mais comme il ne la trouve pas, il va douter de tout.  le sceptique subit son doute alors que Descartes choisit de douter  , de sorte que son doute est libre et volontaire

       

    • #27289
      Anonyme
      Inactif

      Le doute nous offre un espace de liberté que la certitude annihile . La liberté impliquant un choix que nous n’avons pas dans la certitude

    • #27293
      Anonyme
      Inactif

      Ne dit on pas que le doute bénéficie toujours à l’accusé ,c’est encore un côté positif du doute , quoiqu’il m’arrive parfois d’avoir le doute sur le dit doute des jurés, mais c’est une autre histoire….

    • #27294
      Anonyme
      Inactif

      La certitude est aliénante et conduit inévitablement à l’idéologie , par nature elle refuse la contradiction .

    • #27301
      Anonyme
      Inactif

      enfant ,  j’ai toujours eu la certitude que le père Noël existait, maintenant j’ai des doutes , quoique continuer longtemps à y croire n’est ce pas inconsciemment avoir du mal à quitter son enfance ?

    • #27305
      Anonyme
      Inactif

      Ce matin je me suis levé en ayant un doute énorme, mais je ne me souviens pas sur quoi, et pourtant j’ai la certitude d’avoir eu ce doute. Alors depuis je n’ai  cessé d’essayer de  retrouver ce doute qui me hantait , en vain, et pourtant je suis certain d’avoir douter !!!!

    • #27306
      Anonyme
      Inactif

      “D’ailleurs, il m’arrive de tellement douter de tout que je ne suis pas toujours certain d’être sur de douter ”

    • #27314
      Anonyme
      Inactif

      La seule certitude que j’ai c’est qu’un jour je vais mourir, ceci dit je ne vois pas la nécessité ni l’urgence d’en apporter la preuve

       

    • #27315
      Anonyme
      Inactif

      C’est curieux le doute religieux s’apparente à une crise de Foi , le jeûne suffit il à chasser le doute qui envahit les esprits

    • #27316
      Anonyme
      Inactif

      En fait ce que je redoute le plus dans le doute , c’est de ne plus douter !!!!

    • #27332
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Hello Ernesto,

      J’ai eu l’intention d’intervenir, mais finalement j’ai eu un doute et je ne l’ai pas fait ! En tous les cas il y a eu près de 400 vues  du sujet.

      Bonne soirée

       

      Nicolas Coolman

    • #27333
      Anonyme
      Inactif

      Hello Nico

      tu as bien fait de t’abstenir , car dans le doute on s’abstient

      oui, je sais le sujet a été vu pas mal de fois , ça au moins c’est une certitude et ça fait plaisir

      merci d’être intervenu

    • #27377
      Anonyme
      Inactif

      Hello

      bon, puisque le nombre de lecture augmente, je vais lever le doute qui m’assaillait en continuant à douter , car ” je peux douter de tout , mais pas de la réalité de mon doute ”

      dernièrement, j’ai eu l’occasion de parler du doute avec un prêtre , nous avons eu un échange cordial, et si sa réponses vous intéresse, je vous en ferai le résumé dans un prochain post, à n’en pas douter !!!!!

    • #27381
      Anonyme
      Inactif

       

      Il n’est pas question pour moi de prendre partie ni de faire un quelconque plaidoyer religieux, cela n’a pas sa place ici mais de montrer que la religion est bien le domaine ou la notion de doute prend toute son acuité. C’est le domaine où à mon sens Il ne faut pas se réfugier dans le confort de la certitude dans un sens comme dans l’autre.C’est pourquoi j’ai eu récemment une discussion avec un prêtre sur cette notion, voila  le message qu’il a voulu me faire passer et dont  je restitue en quelques lignes le fondement même de sa réflexion
      “le doute, la plupart des âmes croyantes et même des âmes saintes l’ont éprouvé à un moment ou à un autre, il est lié à la nature même de l’homme. Le sacrifice christique en partageant et transcendant la condition humaine a jeté une passerelle sur l’abîme qui sépare le doute de l’espérance. Bernanos affirme lui aussi que “l’espérance est un risque à courir”, ce qui signifie bien qu’elle ne saurait se transformer en certitude pacifiante. c’est pourquoi il ne faut pas récuser le doute ni en faire une pierre d’achoppement, mais l’intégrer comme un mal nécessaire à sa juste place. Quelle créature devant l’opacité du réel, serait assez forte ou assez aveugle fut elle habitée par la foi pour ne pas douter lorsqu’elle subit de plein fouet l’horreur quotidienne et presque banalisée par les informations.”

    • #27388
      Anonyme
      Inactif

      La seule certitude que j’ai, c’est qu’un jour je vais mourir , et de ça,  j’aurais aimé pouvoir douter

    • #27389
      Anonyme
      Inactif

      Je ne vais jamais acheter quoi que ce soit à la Redoute, car déjà que je doute suffisamment, s’il fallait que je Redoute !!!!!

    • #27393
      Anonyme
      Inactif

      A l’instar d’une échelle de graduation de la douleur de 1 à 10, si on faisait une échelle du doute quant à la qualité et l’objectivité des informations dans les médias, je coterais BFM à 9 sur l’échelle du doute , heureusement il y a France Info et leur fameux slogan ” avec France Info, tout est plus clair ” qui permettrait de passer à 8

    • #27396
      Anonyme
      Inactif

      Par exemple lorsque je vois Christophe Barbier et son écharpe rouge, le doute surgit de façon fracassante :yes:

    • #27397
      Anonyme
      Inactif

      Olivier Adam est écrivain, il est né à Paris. Dans cette lettre adressée à ses compatriotes, il se moque avec ironie de ceux qui croient tout savoir, et propose un éloge vibrant du doute.

      Mon cher, ma chère compatriote,

      Je t’admire, tu sais. Oh oui comme je t’admire. A toi, on ne la fait pas, hein ? Tu connais tout du dessous des cartes, n’est-ce pas ? Qui nous ment et ce qu’on nous cache. Qui tire les ficelles et à qui profite le crime. En toutes choses, tu sais ce qu’il faut faire. Ce qu’il aurait fallu. Ce qu’il faudra. Tes compétences sont sans limite. L’étendue de ton savoir est infinie. Ton instinct infaillible. Je t’ai connu économiste, sociologue, historien, juge, procureur, scénariste, sélectionneur de l’équipe de foot.

      Je te découvre ces jours-ci virologue, épidémiologiste, spécialiste de la gestion de crise sanitaire et des pandémies. Vraiment tu m’impressionnes. Je te lis dans les journaux et sur les réseaux sociaux. Je t’écoute à la radio, à la télévision et dans la queue chez le maraîcher, dans les allées du G20.

      Et comme je t’envie. Comme ce doit être grisant de tout savoir sur tout et d’avoir toujours raison. D’avoir des réponses si simples à tant de questions si complexes – et parfois le contraire. D’être expert en tant de disciplines. De toujours savoir qui incriminer. Qui croire et qui condamner. De redresser tant de torts. De déjouer tant de complots. De déciller tant de naïfs. De détenir la vérité et de l’avoir confisquée une fois pour toute à ceux qui ne la méritent pas. A ceux qui ne savent pas s’en servir. Les hésitants. Les indécis. Les pointilleux. Ceux qui ne savent pas toujours. Qui se demandent. A qui il semble. A qui il faut des preuves. Qui questionnent. Tempèrent. Disent ce n’est pas si simple. Coupent les cheveux en quatre. Les apôtres de la nuance. Les maniaques de l’objection. Ces pleutres qui n’éructent pas sur les réseaux sociaux. Ne signent pas de tribunes ou de posts incendiaires, pleins de rage, péremptoires et justes par conséquent. Justes par définition. Justes par la loi de celui ou de celle qui gueule le plus fort. Ces lâches qui ne donnent pas leur avis sur tout à la télé, à la radio, sur les réseaux, au café, en famille, entre amis. Et s’abstiennent, les imbéciles, de se prononcer sur de sujets qu’ils ne maîtrisent pas. De condamner sans preuve. Ces gens qui doutent, comme les chantait Anne Sylvestre. Et qui rechignent à décréter. Oh tu les connais ceux là. Ils t’ont toujours bien fait marrer ces rabat-joies, à parler si bas, à retourner une question en tous sens avant de formuler une hypothèse. A parfois penser contre eux-mêmes. A se défier des fausses évidences. Des conclusions hâtives. Des anathèmes. Ces ergoteurs. Heureusement ils sont minoritaires. Ou bien ils se planquent. Ont déserté les réseaux, les plateaux, les cafés des certitudes. Se taisent pendant les réunions de famille. Heureusement. Manquerait plus qu’ils vienne plomber l’ambiance avec leurs scrupules, leurs nuances, leurs réserves, leurs objections

      Manquerait plus qu’ils t’empêchent d’avoir raison en toute choses et tout le temps. Et de le faire savoir en gueulant.

      Allez. Je te laisse. Je retourne à mes doutes, à mes hésitations, à mes incompétences. ”

      Olivier Adam

       

    • #27401
      Anonyme
      Inactif

      J’ai oublié de préciser que cette lettre ci dessus, je l’adresse moi aussi par l’intermédiaire d’ Olivier Adam à quelqu’un qui se reconnaîtra car je sais qu’il vient me lire

    • #27403
      Anonyme
      Inactif

      le président à l’accusé:  Monsieur , les jurés vous déclarent  non coupable au bénéfice du doute, vous êtes libre et l’accusé de répondre,  merci monsieur le président, mais comme je n’aime pas rester dans le doute , je fais appel de ce jugement !!!!!

    • #27404
      Anonyme
      Inactif

      Comme disait Pierre Desproges : ” La seule certitude que j’ai c’est d’être dans le doute “

    • #27418
      Anonyme
      Inactif

      Le doute est l’aphrodisiaque de l’intelligence :yes:

    • #27438
      Anonyme
      Inactif

      Les Anti Raoult vont être rassurés :whistle:

    • #27440
      Anonyme
      Inactif

      Paroles de la chanson Les Gens Qui Doutent par Anne Sylvestre

      J’aime les gens qui doutent
      Les gens qui trop écoutent
      Leur cœur se balancer
      J’aime les gens qui disent
      Et qui se contredisent
      Et sans se dénoncer

      J’aime les gens qui tremblent
      Que parfois ils nous semblent
      Capables de juger
      J’aime les gens qui passent
      Moitié dans leurs godasses
      Et moitié à côté

      J’aime leur petite chanson
      Même s’ils passent pour des cons

      J’aime ceux qui paniquent
      Ceux qui sont pas logiques
      Enfin, pas “comme il faut”
      Ceux qui, avec leurs chaînes
      Pour pas que ça nous gêne
      Font un bruit de grelot

      Ceux qui n’auront pas honte
      De n’être au bout du compte
      Que des ratés du cœur
      Pour n’avoir pas su dire :
      “Délivrez-nous du pire
      Et gardez le meilleur”

      J’aime leur petite chanson
      Même s’ils passent pour des cons

      J’aime les gens qui n’osent
      S’approprier les choses
      Encore moins les gens
      Ceux qui veulent bien n’être
      Qu’une simple fenêtre
      Pour les yeux des enfants

      Ceux qui sans oriflamme
      Et daltoniens de l’âme
      Ignorent les couleurs
      Ceux qui sont assez poires
      Pour que jamais l’histoire
      Leur rende les honneurs

      J’aime leur petite chanson
      Même s’ils passent pour des cons

      J’aime les gens qui doutent

      Mais voudrais qu’on leur foute
      La paix de temps en temps
      Et qu’on ne les malmène
      Jamais quand ils promènent
      Leurs automnes au printemps

      Qu’on leur dise que l’âme
      Fait de plus belles flammes
      Que tous ces tristes culs
      Et qu’on les remercie
      Qu’on leur dise, on leur crie :
      “Merci d’avoir vécu

      Merci pour la tendresse
      Et tant pis pour vos fesses
      Qui ont fait ce qu’elles ont pu”

    • #27442
      Anonyme
      Inactif

      extrait de la beauté du doute de Florent Pagny

      D’où vient le bonheur, ou poussent les rêves
      La lueur de nos cœurs quand le jour se lève
      Où se cache l’amour quand il dort
      Il y a tant de choses qu’on ignore
      Est-ce qu’il faut choisir une vie sans ratures
      Ou écrire sans relire suivre l’aventure
      Le futur nous joue des accords
      Qu’on ne peut pas connaitre encore
      Il m’a fallut des voyages et des mirages pour être sur de moi
      Aujourd’hui je sais que je ne sais pas

      Ne me demande pas où se trouve le droit chemin
      Même si chacun à le sien
      Personne ne connait sa route
      Et c’est la beauté du doute

    • #27452
      Anonyme
      Inactif

      Un exemple du refus absolu du doute nous est magnifiquement donné par le père Paneloux dans ”  la peste ” d’Albert Camus où on découvre ce personnage à la foi  intransigeante, abstraite et absolue. Bien trop rigide le père Paneloux ne voit jamais sa foi ébranlée lorsqu’il voit des innocents périr de ce fléau et même le plus innocent de tous : L’enfant .

      Son attitude est résumée par Tarroux,  l’ami du docteur Rieux dans cette phrase : Quand l’innocence a les yeux crevés un chrétien doit perdre la foi ou accepter d’avoir les yeux crevés. Paneloux ne veut pas perdre la foi, il ira jusqu’au bout “.

    • #27453
      Anonyme
      Inactif

      Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet. Effectivement si je regarde les choses sous  cet angle là , j’aurais peut être du la fermer plus tôt, non ? j’ai comme un doute soudain  :whistle:

       

    • #27464
      Anonyme
      Inactif

      Concernant la crise sanitaire et le coronavirus, je suis effaré par le nombre de gens qui sont remplis de certitudes, eux, le doute ils ne connaissent pas, ils affirment, ils affirment, ils affirment à longueur de journée . Il me semble que concernant cette pandémie une certaine humilité serait requise, mais non,  tous semblent détenir la Vérité . Alors pour ça, effectivement , ce que j’ai écrit sur le post précédent se trouve tout à fait justifié à savoir: Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet

    • #27466
      Anonyme
      Inactif

      Hello Nico

      Un gros doute vient de s’insinuer en moi, j’espère que les 700 vues du thème abordé ne viennent pas essentiellement de toi :whistle:

    • #27468
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Hello Ernesto,

      Non rassures-toi, je t’enlève le doute :yahoo:

      Nicolas Coolman

    • #27470
      Anonyme
      Inactif

      tu m’as ôté le doute , je me sens mieux :yes:

    • #27472
      Anonyme
      Inactif

      ça y est, il m’a fallu  du temps , mais à force de douter , j’ai eu mon diplôme

    • #27473
      Anonyme
      Inactif

      Je dois dire que ce diplôme m’ouvre énormément de portes, tant et si bien que récemment j’ai voulu m’introduire dans une  réception privée . le vigile à l’entrée m’a dit ” vous ne doutez de rien vous !!!!! , vous ne rentrerez pas ” . je lui ai montré mon diplôme , il a vu qu’il avait tort, il m’a laissé rentrer :yes:

    • #27475
      Alain Mas
      Modérateur

      Je suppose que tu fais tes courses à la redoute ? B-)

    • #27476
      Anonyme
      Inactif
    • #27477
      Anonyme
      Inactif

      Attention le doute cartésien n’est pas du tout le doute sceptique , il y a une fosse entre les deux :yahoo:

    • #27479
      Anonyme
      Inactif

      C’est contagieux le doute ? , au cas où, j’ai mis cette pancarte sur ma porte d’entrée

       

       

    • #27500
      Anonyme
      Inactif

      Mon avatar par défaut du forum  est tout à fait représentatif de celui qui doute, on sent le type sur de lui :good:

    • #27501
      Anonyme
      Inactif

      Comme c’est curieux, je me suis retrouvé dans cette vidéo ( en toute modestie ) :yes:

    • #27502
      Anonyme
      Inactif

      “Je crois que je préférerais toujours le tremblement du doute au faux confort de la certitude ”

      Marie Noël poétesse

    • #27505
      Anonyme
      Inactif

      Ce qui me plonge encore plus dans le doute , c’est que vu le nombre de “vues” , il n’y ait pas eu une seule manifestation d’un quidam qui émette un doute sur ce que je dis , quitte à me dire;” tu nous emmerdes avec tes doutes “, non, c’est le silence absolu , c’est le vide sidéral, c’est le néant intégral. Surprenant , non ? :-(

    • #27506
      Anonyme
      Inactif

      Et là, c’est définitif , j’en ai assez de soliloquer dans le vide, :bye:

    • #27510
      Alain Mas
      Modérateur

      Mince c’est fermé :bye:

    • #27820
      Anonyme
      Inactif

      La boutique est fermée temporairement, mais si des doutes vous assaillent, vous pouvez les déposer devant la grille, ou en faire part ici même, :bye:

    • #27827
      Anonyme
      Inactif

      Je viens de passer voir si d’éventuels doutes avaient été déposés, mais rien, il faut croire que vous êtes remplis de certitudes , je vous plains , mais en même temps , je vous envie, la vie doit être tellement plus simple

      :bye:

    • #27845
      Anonyme
      Inactif

      Faîtes un effort, ne me laissez pas tout seul dans le doute, je suis sur que vous avez chez vous ne serait ce qu’un petit doute au fond d’un tiroir . Seuls les idiots n’ont pas de doute , j’en suis certain  . Même, et je le reconnais,  s’il est difficile d’ identifier un doute avec certitude ?

    • #27852
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Patience, quelqu’un finira bien par douter et répondre  :yahoo:

      Nicolas Coolman

    • #27853
      Anonyme
      Inactif

      Hello Nicolas

      Ôtes moi d’un doute Nicolas, tu en as bien un à me faire partager , rien qu’un petit ;-)

    • #27856
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Moi, ce qui m’a toujours fait douter, c’est le fait que l’on ne puisses pas ressortir d’un trou noir. :unsure:

      En astrophysique, un trou noir est un objet céleste si compact que l’intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper. Wikipédia

      Nicolas Coolman

    • #27857
      Anonyme
      Inactif

      Donc apparemment si tu as  ce  doute , c’est  que tu peux admettre   la possibilité  que quelque chose puisse sortir d’un trou noir. Je pense que ton  doute ne sera pas levé prochainement et que tu devras vivre avec ;-)

    • #27864
      Anonyme
      Inactif

      Remarques, dans ces conditions, il est difficile d’en sortir, ça ne fait aucun doute ;-)

    • #27865
      Anonyme
      Inactif

      A force de douter, j’ai tendance à appeler trop souvent ce numéro, ils vont commencer à avoir des doutes :yes:

    • #27866
      Anonyme
      Inactif

      pour oublier mes doutes , il ne me reste plus que cela, mais si ça devient une addiction , il va falloir que j’aille ” Aux douteurs anonymes ”

      “Bonjour je m’appelle Le Che et je doute depuis toujours ” :unsure:

    • #27858
      Anonyme
      Inactif

      :bye:

       

       

       

    • #27859
      Anonyme
      Inactif

      dans le doute je reboote  :whistle:

       

    • #27871
      Anonyme
      Inactif

      De toute façon je fais toujours une sauvegarde de mes doutes dans mon cortex cérébral au cas où je deviendrais sur de moi, ce qui évite mon formatage. ;-)

    • #27872
      Anonyme
      Inactif

      D’après certains neurobiologistes , l’épicentre du doute se situerait dans le cortex préfrontal que l’on voit ci dessous à gauche. C’est là comme je le disais plus haut , que je fais mes sauvegardes

    • #27873
      Anonyme
      Inactif

      Le problème  , c’est si je veux  faire une restauration  usine, là, il va falloir revenir loin en arrière

    • #27877
      Anonyme
      Inactif

      Même lorsque je quitte quelqu’un pour quelques instants  , je ne suis pas sur de le revoir, en partant, je lui dit ” à doute à l’heure ” :unsure:

    • #27879
      Anonyme
      Inactif

      Plus sérieusement, je viens de lire un texte d’une psychanalyste sur le doute  , où elle dit en conclusion ce qui est  très beau et très vrai:

      Créant l’ouverture d’une pensée que figent de trop grandes certitudes, respectueux des nuances de la perception, le doute, dans le meilleur des cas, aussi longtemps qu’il n’est pas pathologique, régénère l’inspiration, quand la réalité imposée (ou supposée) interdit l’espérance ou ne répond plus ni à l’attente ni aux besoins ni aux désirs.

    • #27887
      Anonyme
      Inactif

      je l’ai constaté , lorsqu’on doute de son pouvoir , on donne du pouvoir à son doute

    • #27888
      Anonyme
      Inactif

      le doute me poursuit tellement que j’en arrive à faire des contresens  , dernièrement,  j’ai demandé   à un commerçant :” combien ça doute ? “, il m’a regardé  , et j’ai surpris une sorte de doute dans son regard :unsure:

    • #27897
      Anonyme
      Inactif

      Le problème est que je ne suis pas sur de mes doutes et que je me demande si ce sont réellement des doutes . j’ai essayé de trouver deux doutes contradictoires qui s’annuleraient et qui deviendraient une certitude, mais ce n’est pas évident. :scratch:

    • #27898
      Alain Mas
      Modérateur

      Si les amis de mes amis ont un doute, dois-je douter de mes amis ? :whistle:

    • #27899
      Anonyme
      Inactif

      non, ce n’est pas de tes amis que  tu dois douter mais du doute de tes amis , ce qui n’est pas la même chose ;-)

    • #27901
      Anonyme
      Inactif

      il faut aussi noter    que le fait que je puisse imaginer un doute ne signifie pas pour autant  que je doute :scratch:

    • #27902
      Anonyme
      Inactif

      Il ne peut  pas y avoir de doute sans véritable raison de douter. De la même manière qu’un savoir doit être justifié, un doute doit l’être aussi. Puis je douter de ce dont je veux douter ?

    • #27919
      Anonyme
      Inactif

      Suis je libre parce que je doute ou bien  douté-je  parce que je suis libre ?

    • #27920
      Anonyme
      Inactif

      Si je continue à douter de la sorte , on va m’appeler bientôt le Doutche  !!!!!! :negative:

    • #27933
      Anonyme
      Inactif

      La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)

      c’est on ne peut plus vrai

    • #27956
      Anonyme
      Inactif

      Si il y a bien un sujet qui  sème le doute dans mon esprit, c’est bien tout ce qu’on lit et tout ce qu’on entend sur cette crise sanitaire. où est le vrai où est le faux , that is the question comme dirait William. Toujours est il qu’il y a une sorte  de peur qui s’est emparé de bien des gens et qui m’a surpris par son ampleur . Est elle réellement justifiée ?. Je vais vous faire part de faits qui m’ont troublé par leur exacerbation . Tous les jours je vais faire une ballade à pieds  autour de chez moi, ça me permet de me relaxer, et de réfléchir. Je marche sur le trottoir comme une personne très raisonnable :yes: , or, j’ai constaté que si une personne marche sur le même trottoir en venant vers moi, je la vois traverser de l’autre côté de la route. Je n’y ai guère prêté attention la première fois, mais comme ça s’est répété assez souvent , j’ai commencé à me poser des questions !!!!! Faut il avoir perdu le moindre bon sens pour arriver à faire cela. Si ça continue, lorsqu’on sortira de chez soi , il faudra prendre une cloche de lépreux pour prévenir de notre passage . J’avoue que je reste perplexe et dubitatif devant ce genre de manifestations qui montre bien qu’un climat de terreur qui ne repose sur rien de cohérent s’est infiltré dans la population . Ce climat anxiogène voulu ou non, ce n’est pas à moi de répondre,  montre à quel point , l’homme peut être anesthésié , lobotomisé, déstructuré , et ça m’interpelle quelque part , le nier serait faire preuve de mauvaise foi

       

    • #27967
      Anonyme
      Inactif

      Le doute amène progressivement à la lumière de la vérité

    • #27968
      Anonyme
      Inactif

      Le Doute

      La blanche Vérité dort au fond d’un grand puits.
      Plus d’un fuit cet abîme ou n’y prend jamais garde ;
      Moi, par un sombre amour, tout seul je m’y hasarde,
      J’y descends à travers la plus noire des nuits.

      Et j’entraîne le câble aussi loin que je puis.
      Or, je l’ai déroulé jusqu’au bout : je regarde,
      Et, les bras étendus, la prunelle hagarde,
      J’oscille sans rien voir ni rencontrer d’appuis.

      Elle est là cependant, je l’entends qui respire ;
      Mais, pendule éternel que sa puissance attire,
      Je passe et je repasse et tâte l’ombre en vain.

      Ne pourrai-je allonger cette corde flottante,
      Ni remonter au jour dont la gaîté me tente ?
      Et dois-je dans l’horreur me balancer sans fin ?

      ( Sully Prudhomme )

    • #27985
      Anonyme
      Inactif

      Je ne sais plus quel est ce personnage historique qui ayant vécu dans le doute religieux toute sa vie , prononça ces derniers mots avant de mourir :

      ” Enfin, je vais savoir “

    • #27988
      Anonyme
      Inactif

      “La plus précieuse richesse qui nous reste ce n’est que le doute; si on  essaie de le semer, on  récoltera la foi et le courage.”

      alors je me suis mis au travail

    • #27989
      Anonyme
      Inactif

      doutez de tout , sans quoi vous finirez par accepter sincèrement n’importe quelle vérité, aussi contradictoire soit-elle ( 2+2 =5) comme le fait l’un des personnages du roman 1984 . c’est tragique , mais ce qui se passe actuellement  me donne à penser qu’on n’en est pas loin.

    • #28005
      Anonyme
      Inactif

      par contre ce soir  pas de doute  la femme du torero pourra dormir sur ses deux oreilles :yahoo:

    • #28008
      Anonyme
      Inactif

      Tiens, la dernière image me fait penser à une histoire . Un peu d’humour au milieu du doute ne peut pas faire de mal. Ne dit on pas d’ailleurs que  l’humour a besoin du doute pour circuler. ou bien que  l’humour est l’ombre d’un doute sur les choses ?

      C’est un touriste Français qui se trouve en vacances à Madrid, le soir il décide d’aller au restaurant . Le serveur lui demande ce qu’il désire. Le touriste lui répond: je suis venu chez vous pour manger des spécialités locales, qu’avez vous à me proposer. Le serveur lui recommande  un plat qui fait l’unanimité dans son restaurant et qui est vraiment la spécialité de la maison à savoir les Cojones de taureau. Le client surpris lui demande ce que c’est , ce à quoi le serveur lui répond que ce sont des testicules de taureau et comme son restaurant est à côté des arènes,  elles arrivent toutes fraiches. Vous verrez lui dit il c’est un plat absolument délicieux. Un peu sceptique au début, le client se laisse convaincre . Quelques minutes plus tard le serveur lui apporte le plat en question . La saveur est extraordinaire, le plat en question est divin, avec de gros morceaux de viande préparés avec une sauce somptueuse. A la fin du repas , le client dit au serveur que c’était tellement bon qu’il reviendra le lendemain avec un ami pour lui faire goûter ce succulent repas. Le lendemain soir les deux amis se rendent au restaurant et commandent le même plat . Lorsque le serveur leur  apporte , les deux amis commencent à manger, mais cela n’a rien à voir avec ce qu’il avait mangé la veille. Il appelle le garçon et lui dit:  “Mais ce n’est pas du tout ce que j’ai mangé hier soir les morceaux de viandes sont minuscules , le goût est vraiment plus que douteux, aigre et sans saveur , c’est absolument immangeable qu’est ce qui s’est passé ? ” Je suis désolé lui répond le serveur, mais il faut quand même savoir que ce n’est pas toujours le toréador qui gagne :yes:

    • #28009
      Anonyme
      Inactif

      Comme quoi, et on y revient toujours, il faut douter de tout, même de ce que l’on mange :whistle:

    • #28015
      Anonyme
      Inactif

      D’après les psychanalystes, le doute , Révélateur de la vulnérabilité humaine,  serait aussi la force de celui qui l’ose et se l’autorise, car il incite à mettre en mots l’étrangeté et à penser ce qui fait question pour en saisir le sens.”

    • #28017
      Anonyme
      Inactif

      Finalement après mûres réflexions je laisse à Dieu le bénéfice du doute ,et ça m’arrange :yes:

    • #28028
      Anonyme
      Inactif

      Le doute aura été mon compagnon de route, il m’a guidé à travers tous les labyrinthes de la vie , je n’ai jamais douté de lui , il ne m’ a jamais trahi, il a été toujours à mes côtés, et comme le dit si bien Musset dans ” la nuit de décembre ” parlant de la solitude, je pourrais reprendre à mon compte ses vers en parlant du doute.

      Dis-moi pourquoi je te trouve sans cesse
      Assis dans l’ombre où j’ai passé.
      Qui donc es-tu, visiteur solitaire,
      Hôte assidu de mes douleurs ?

      Partout où, sans cesse altéré
      De la soif d’un monde ignoré,
      J’ai suivi l’ombre de mes songes ;
      Partout où, sans avoir vécu,
      J’ai revu ce que j’avais vu,
      La face humaine et ses mensonges ;

       

    • #28030
      Anonyme
      Inactif

      j’espère que vous aurez  apprécié mon côté éclectique, passer des cojones de taureaux à Alfred de Musset, faut le faire!!!!!! , mais Alfred ne m’en voudra pas , je n’en doute pas

    • #28033
      Anonyme
      Inactif

      En fait , je crois que j’ai crée ce sujet car il me rappelle le sujet du BAC que j’avais eu en philo  C’est en quelque sorte une réminiscence affective , c’est ma petite madeleine de Proust. Et je vais pour une fois me jeter des fleurs , j’avais eu 17/20 . Mais je crois que je n’avais pas utilisé tous les éléments qui m’ont servi ici à illustrer mes propos

    • #28034
      Anonyme
      Inactif

      Disons que j’avais été plus nuancé ;-)

    • #28035
      Anonyme
      Inactif

      plus je vieillis, plus je gagne en assurance dans mes doutes

    • #28036
      Anonyme
      Inactif

      En fait comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir , moi, je fais de la Zététique sans le savoir

      La zététique est définie comme « l’art du doute , le terme d’art se comprenant au sens  d’habileté, de métier ou de connaissance technique, en clair, de « savoir-faire » didactique qui, sans être une fin en soi, est un moyen pour la réflexion et l’enquête critique.

      La méthode Zététique est un outil permettant d’exercer son esprit critique en se basant sur le doute méthodique et permettant de faire un tri éclairé entre les informations vraisemblables et les informations faussement vraies. Cet outil ne sert pas à avoir absolument raison, mais à s’apercevoir quant on se trompe de manière à pouvoir constamment réviser ses jugements en toute connaissance de cause.

    • #28038
      Anonyme
      Inactif

      A force d’ écrire sur le doute, je vais finir par douter de ce que j’écris ;-)

    • #28040
      Anonyme
      Inactif

      je vous avoue que j’en ai assez de prêcher dans le vide, c’est dommage que sur un thème aussi passionnant, mis à part Nicolas et Alain, personne n’ait pris la peine de poster ne serait ce qu’une simple  remarque personnelle . Un débat est fait d’échanges mutuels , mais bon je ne vais pas vous tirer par les cojones ( pour ceux qui en ont  :yahoo: ) pour vous obliger à le faire .

      Je me retire sans bruit , et merci au moins de m’avoir lu, c’est déjà ça ;-)

      @+

    • #28047
      Alain Mas
      Modérateur

      Hi,

      Malgré ta persévérance, ce sujet n’a pas obtenu beaucoup de réponse, mais je suppose que nombreux sont ceux, qui comme moi, ont pu lire tes réflexions et connaître celles des grands auteurs de ce monde. J’ai la certitude que ce sujet n’a pas été inutile pour ceux qui doutent encore… ;-)

      Alain

    • #28049
      Anonyme
      Inactif

      Merci Alain  d’être passé,

      Je ne voulais pas  clore  sans citer ce  magnifique texte d’Arthur  Rimbaud

      Nous ne pouvons savoir ! – Nous sommes accablés
      D’un manteau d’ignorance et d’étroites chimères !
      Singes d’hommes tombés de la vulve des mères,
      Notre pâle raison nous cache l’infini !
      Nous voulons regarder : – le Doute nous punit !
      Le doute, morne oiseau, nous frappe de son aile…
      – Et l’horizon s’enfuit d’une fuite éternelle !…

    • #28367
      Anonyme
      Inactif

      Hello

      juste une constatation. Bien que j’ai clôturé le sujet il y a plus de quinze jours , je note que le nombre de vues  progresse régulièrement. Curieux !!!!!!!! ou alors ceux qui doutent sont ils plus nombreux que ce que je pensais ?

    • #28453
      Anonyme
      Inactif

      :bye:

       

    • #28462
      Anonyme
      Inactif

      Hello

      Je ne suis pas un expert médical , mais il y a une question que je me pose légitimement : Comment un groupe de Médecin ( une centaine ) d’après ce que j’ai lu a osé porter plainte pour charlatanisme auprès du conseil de l’ordre conte le professeur Raoult.  Alors ce professeur spécialiste des maladies infectieuses réputé dans le monde entier qui a fait des tas de publications qui ont fait l’unanimité ne serait qu’un charlatan ??????? on croit rêver.Moi derrière tout ça je ne vois que conflit d’intérêts  de la part des labos pharmaceutique pour qui la perspective de bénéfices colossaux  leur fait perdre toute notion éthique .

    • #28464
      Alain Mas
      Modérateur

      Hello,

      Ernesto, je suis du même avis que toi sur le professeur Raoult.

    • #28470
      Anonyme
      Inactif

      :bye:

    • #28731
      Anonyme
      Inactif

      “La liberté d’expression s’arrête là où commence la vérité qui dérange ”

      “L’homme supprime ou modifie ce qui le dérange. Et le plus dérangeant, c’est souvent la vérité.”

    • #28785
      Anonyme
      Inactif

       

      Un seul mensonge découvert suffit pour créer le doute sur chaque vérité exprimée

    • #30803
      Anonyme
      Inactif

      “Le suicide est le doute allant chercher le vrai.”

      j’espère que je n’en suis pas encore à ce stade :unsure:

    • #30968
      Anonyme
      Inactif

      Pour le journaliste, tout ce qui est probable est vrai, pour lui , le doute n’existe pas

    • #31502
      Anonyme
      Inactif

      Un homme sous un lampadaire cherche ses clefs de voiture. il scrute dans tous les coins , un passant intrigué qui le regardait depuis un moment s’approche de lui , et lui demande ce qu’il cherche, alors il se met à chercher avec lui, au bout d’un moment le passant , convaincu que les clefs ne se trouvent pas à cet endroit lui demande : ” êtes vous certain de les avoir perdues ici “? Non répond l’homme . ” Alors pourquoi les chercher ici plutôt que dans le secteur où vous les avez perdues ” ?
      “c’est que là où je les ai perdues il fait noir et je n’y vois rien ….alors qu’ici il y a de la lumière et on y voit bien ”

      Cette histoire , si elle fait sourire , sans doute que peu de monde n’a compris ce qu’elle signifiait d’un point de vue philosophique.

      “La lumière du lampadaire n’est pas la vrai lumière, c’est une lumière artificielle et non celle de l’esprit. Le rond de lumière du lampadaire symbolise la sphère de nos connaissances illusoires,Et c’est pourquoi , en agissant ainsi , nous restons à la surface des choses . Le Vrai (la connaissance), ce qui nous manque , ce que nous avons perdu , se trouve dans la nuit de l’intellect .Alors , si vous sentez que vous avez perdu “quelque-chose”….cherchez dans la nuit , à la lumière de l’Esprit “

    • #31541
      Anonyme
      Inactif

      En fait le doute m’est consubstantiel

    • #31545
      Anonyme
      Inactif

      Il m’arrive de douter même physiquement de moi, dernièrement, j’étais avec un ami, j’étais en train de me regarder dans un miroir . Je me demandais si le visage qui se reflétait dans la glace était bien le mien. Mon ami me voyant préoccupé pris le miroir et regarda . Ben non me dit il , c’est moi!!!!

      image

    • #31549
      Anonyme
      Inactif

      Il est des nuits de doute, où l’angoisse vous tord,

      Où l’âme, au bout de la spirale descendue,

      Pâle et sur l’infini terrible suspendue,

      Sent le vent de l’abîme, et recule éperdue !

      Il est des nuits de doute, où l’angoisse vous tord,

      Et, ces nuits-là, je suis dans l’ombre comme un mort.

      (Albert Samain )

    • #31554
      Anonyme
      Inactif

      ne vous êtes vous jamais demandé si vous existiez réellement ?

      ne vous est il jamais venu à l’esprit que rien n’existait et que nous étions tous dans le rêve de quelqu’un ?

    • #31555
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Est-Ce Que J’existe Vraiment ?

      Ozymandias

      Nicolas Coolman

    • #31556
      Anonyme
      Inactif

      :good:
      “J’ai rencontré un voyageur de retour d’une terre antique
      Qui m’a dit : « Deux immenses jambes de pierre dépourvues de buste
      Se dressent dans le désert. Près d’elles, sur le sable,
      À moitié enfoui, gît un visage brisé dont le sourcil froncé,

      La lèvre plissée et le rictus de froide autorité
      Disent que son sculpteur sut lire les passions
      Qui, gravées sur ces objets sans vie, survivent encore
      À la main qui les imita et au cœur qui les nourrit.

      Et sur le piédestal il y a ces mots :
      « Mon nom est Ozymandias, Roi des Rois.
      Voyez mon œuvre, ô puissants, et désespérez ! »

      À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
      De cette colossale épave, infinis et nus,
      Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.”

    • #31562
      Anonyme
      Inactif

      “Penser est une aventure. Nul ne peut dire où il débarquera, ou bien ce n’est plus penser. La condition préalable de n’importe quelle idée en n’importe qui est un doute radical. Non pas à l’égard de ce qui est douteux, car c’est trop facile, mais à l’égard de ce qui ressemble le plus au vrai car, même le vrai, la pensée doit le faire et le refaire. Si vous voulez savoir, vous devez commencer par ne plus croire, entendez ne plus donner aux coutumes le visa de l’esprit. Une pensée c’est un doute, car quelque force qu’ait la coutume, et même si le penseur s’y conforme, la coutume ne sera jamais preuve.”

      Je suis assez d’accord avec ce que dit le philosophe Alain

    • #31564
      Anonyme
      Inactif

      L’espérance et le doute

    • #31567
      Anonyme
      Inactif

      Un seul mensonge découvert suffit pour créer le doute sur chaque vérité exprimée.

      la gestion de la crise sanitaire en est l’exemple flagrant

    • #31707
      Anonyme
      Inactif

      Comme nous dit Grand Corps Malade:

      C’est juste un jour de doute, ça va pas durer longtemps
      C’est juste un jour qui s’ajoute
      On connait tous ces passages,
      Les certitudes prises en otage, c’est juste un jour de doute.
      C’est juste un jour de doute, c’est un réveil sans appétit
      Comme une nuit sans sommeil et comme un rêve inabouti

    • #31717
      Anonyme
      Inactif

      En effet je l’ai constaté souvent ;-)

      Ne vous disputez jamais avec un imbécile : il vous fera descendre à son niveau et il gagnera par expérience ! ( A Einstein )

      je rajouterais

      “Tout le problème de ce monde est que les imbéciles et les fanatiques sont toujours très sûrs d’eux, alors que les gens plus intelligents sont pleins de doute”

    • #31732
      Anonyme
      Inactif

      Doute et incertitude

      Le doute est une des 7 émotions définit par le Docteur Bach et regroupe 6 fleurs (Plumbago, Gentiane bleue, Ajonc, Charme, Gravelle et l’Avoine Sauvage). Le doute est à première vue un sentiment positif qui nous pousse à chercher la vérité et à établir des certitudes. Ca devient problématique lorsque cette incertitude devient quasi permanente. Grâce à ces 6 fleurs, votre capacité à manquer de certitudes diminuera, notamment grâce au plumbago qui vous fera gagner en sagesse ou bien la gentiane bleue qui vous sortira d’un état de pessimisme.

      ça serait tentant, mais cela n’a jamais été prouvé :negative:

      alors je me contenterai du sublime prélude de Bach ;-)

    • #31741
      Anonyme
      Inactif

      lorsqu’on pense que Shakespeare a écrit le Roi Lear pendant la quarantaine due à la peste, ça devrait ouvrir des perspectives , mais j’en doute :scratch:

    • #31795
      Anonyme
      Inactif

      Doute et raison

      je crois que c’est Pascal, qui a dit que ” le dernier mot de la raison est le désaveu de la raison

      c’est on ne peut plus vrai

    • #31797
      Anonyme
      Inactif

      Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que Douter, c’est mettre en perspective tout ce qui est autour de nous, même le monde, comme nous le dit Descartes

    • #31798
      Anonyme
      Inactif

      D’où la question existentielle que je dois me poser

      Dois je douter de ZHPSuite ? :whistle:

    • #31803
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Hello Ernesto,

      Dois je douter de ZHPSuite ?

      “doute” vient cette idée ?

      Nicolas Coolman

    • #31807
      Anonyme
      Inactif

      bof, c’est une idée doute faite ;-)

    • #31812
      Anonyme
      Inactif

      C’est formidable les gens qui ont des certitudes, qui ne doutent jamais. Ce sont des gens en béton. Mais il faut se méfier du béton. La moindre fêlure dans le mur peut entrainer la chute de toute la maison.

      Morale : alors doutez, vous ne risquerez pas de voir la maison vous tomber sur la gueule

    • #31813
      Anonyme
      Inactif

      j’ai eu ce matin une révélation, j’ai croisé quelqu’un, de loin , il avait l’air con, de près j’en ai eu la certitude absolue.

      Si ça se trouve, c’était moi!!!! :whistle:

    • #31816
      Anonyme
      Inactif

      Si je doute qu’il y ait une vie après la mort , je suis sur qu’il y a une mort après la vie

    • #31817
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Si je doute qu’il y ait une vie après la mort , je suis sur qu’il y a une mort après la vie

      D’accord avec toi ! :whistle:

      Nicolas Coolman

    • #31820
      Anonyme
      Inactif

      Je crois que j’ai commencé à douter lorsqu’on m’a dit que le père Noël n’existait pas . je me suis dit que si on m’avait menti pour ça pourquoi ne m’aurait t on pas menti pour tout le reste ? et je me suis mis à chercher des affirmations ou des idées qui ne pouvaient être contredites par personne. Dur cheminement de la pensée mais combien enrichissant!!!!

    • #31832
      Anonyme
      Inactif

      Mais c’est vrai aussi que des affirmations qu’on ne peut contredire , comme 2+2=4, c’est très chiant . Je m’explique. Aurais je ignoré cette vérité absolue,je n’en aurais été ni plus heureux ni plus malheureux. Je n’ai pas tiré de cette vérité une minute de joie. J’ai compris qu’à un certain stade de notre vie une vérité aussi fondamentale pouvait être à ce point inutile ? L’essentiel étant ailleurs, La musique, la poésie, etc…., tout ce qui est né d’autre chose que deux et deux font quatre, et qui pourrait être anéanti sans que la réalité du monde en fût diminuée.Mais je vois que je m’enflamme et que je deviens lyrique , est ce raisonnable ? :whistle:

    • #31854
      Anonyme
      Inactif

      Il me vient un doute

      Au cogito de Descartes ” je pense donc je suis ” Sartre répond que l’existence précède l’essence , pour lui avant toute chose ” je suis , j’existe” .
      donc la pensée elle même suppose l’existence qui reste première.

      ça me fait penser qu’il va falloir que j’aille faire le plein d’essence :yahoo:

    • #31859
      Anonyme
      Inactif

      Devant le doute qui m’assaillait ( voir le post précédent ), j’ai du faire le vide ( dans ma tête ) avant de faire le plein ( dans le réservoir )

    • #31862
      Anonyme
      Inactif

      Bien que vu le prix de l’essence, j’ai plus peur du plein que du vide

    • #31871
      Anonyme
      Inactif

      D’autant plus que si je rentre “plein” chez moi , ça risque de faire du vide autour de moi !!!! ;-)

    • #31885
      Anonyme
      Inactif

      Entendons nous bien, si je fais l’éloge du doute, il s’agit du doute cartésien et non pas du doute sceptique . Il faut bien être conscient qu’entre les deux doutes il y a une fosse , :whistle:

    • #31898
      Anonyme
      Inactif

      Des choses les plus sûres, la plus sûre est de douter.

    • #31924
      Anonyme
      Inactif

      IL y a une chose sur laquelle je n’ai aucun doute, c’est qu’à la fin de cette pandémie, si quelqu’un ose m’inviter à un bal masqué, je lui met mon poing sur la figure :yes:

    • #31933
      Anonyme
      Inactif

      Je me suis posé bien souvent des questions sur mes capacité intellectuelles, et puis un jour j’ai lu ça

      Le génie, c’est d’avoir du talent tout le temps ; le talent, c’est d’avoir du génie de temps à autre ; l’intelligence, c’est de savoir que l’on n’a ni génie, ni talent.

      Alors j’ai su que je me contenterai d’être intelligent, ce n’est déjà pas si mal :whistle:

    • #31934
      Anonyme
      Inactif

      Je doute en binaire , pour le placer dans une conversation, ce n’est pas évident

      01101010 01100101 00100000 01100100 01101111 01110101 01110100 01100101

      de même pour le cogito Cartésien

      01001010 01100101 00100000 01110000 01100101 01101110 01110011 01100101 00100000 01100100 01101111 01101110 01100011 00100000 01101010 01100101 00100000 01110011 01110101 01101001 01110011

    • #31956
      Anonyme
      Inactif

      Le doute du doute serait il l’antidote du doute ?

      mais il faudrait aussi un antidoute de l’antidote ?

    • #31970
      Anonyme
      Inactif

      Il n’y a que devant ça que tous mes doutes s’envolent
      https://youtu.be/6KUDs8KJc_c

    • #32025
      Anonyme
      Inactif

      par rapport à la beauté, Jean Anouilh disait:

      La beauté est une des rares choses qui ne font pas douter de Dieu.

      c’est la dualité philosophique entre immanence et transcendance . En ce qui me concerne ce ne serait pas de “Dieu ‘ dont je ne douterais pas mais d’une transcendance dans sa définition classique à savoir ” Qui dépasse l’action et la connaissance, qui suppose un principe supérieur” et j’ajouterais : ” qu’on ne peut nommer .

    • #32038
      Anonyme
      Inactif

      Par contre lorsque je vois la vulgarité de Corinne Masiero à la cérémonie des Cesars je comprends qu’on puisse douter de l’existence de Dieu :yahoo:

    • #32062
      Anonyme
      Inactif

      IL me vient tout d’un coup un doute , si on se débarrasse de ce virus ne va t on pas être obligé de refaire la bise , de se serrer la main et de redevenir sociable ??

    • #32094
      Anonyme
      Inactif

      Au début , ce sera hésitant et très mou

      image

    • #32107
      Anonyme
      Inactif

      je crois beaucoup plus en ce qui nous échappe qu’en ce que nous croyons saisir.

    • #32120
      Anonyme
      Inactif

      “Nous pouvons douter de tout, sauf de notre devoir d’être toujours aux côtés des humiliés qui luttent”.
      Che Guevara.

    • #32121
      Anonyme
      Inactif

      formidable citation (1974 ) , terrifiante d’actualité

      “”Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien (…). Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez”.”

      Hannah Arendt

    • #32144
      Anonyme
      Inactif

      en fait, Ce n’est pas le mensonge qui me dérange, c’est l’insulte à mon intelligence que je trouve offensante.

    • #32153
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Nicolas Coolman

    • #32157
      Anonyme
      Inactif

      De ça, je n’en doute point ;-)

    • #32176
      Anonyme
      Inactif

      en été , Pour rester au frais, rien de tel que l’ombre d’un doute.

    • #32192
      Anonyme
      Inactif

      Depuis deux jours je ne doutais plus , je suis allé voir ma psychothérapeute qui m’a prescrit

      BFM cnews, France Info, TF1 , A2, c’est à vous en continu pendant une journée entière

      Le traitement a été radical

    • #32193
      Alain Mas
      Modérateur

      Depuis deux jours je ne doutais plus , je suis allé voir ma psychothérapeute qui m’a prescrit

      BFM cnews, France Info, TF1 , A2, c’est à vous en continu pendant une journée entière

      Le traitement a été radical

      :yahoo:

    • #32201
      Anonyme
      Inactif

      Il y a une autre solution , m’a t elle dit , c’est d’avoir un poster de ce personnage , chaque fois que vous le regarderez , le doute s’insinuera de plus en plus en vous, mais il faut pouvoir le supporter , il y a des effets secondaires gênants , tels que vomissement , reflux gastro-œsophagien, réactions allergiques cutanées.

      Voir la photo

       

    • #32251
      Anonyme
      Inactif

      J’ai des doutes sur le vaccin d’astra-zeneca

      En latin : astra est le pluriel de astrum, « étoile ». Ad astra signifie « vers les étoiles ».

      ce n’est pas très engageant comme perspective :whistle:

    • #32265
      Anonyme
      Inactif

      quelques réflexions à méditer

      « La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. » [Aldous Huxley.]

      « En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » [George Orwell.]

      « Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent. » [George Orwell.]

    • #32437
      Anonyme
      Inactif

      J’ai rêvé cette nuit que je ne doutais plus , que tout me paraissait simple et rempli de certitude. J’aurais voulu que le rêve se prolonge indéfiniment, plus besoin de se poser de questions, mais tout simplement se laisser aller , croire tout ce qu’on nous dit sur les vaccins, que la vérité était évidente , que le mensonge n’existait plus, que la corruption n’était que du complotisme , que nos dirigeants ne pensaient exclusivement qu’à notre bien , en un mot se contenter d’être un con . Mais je me suis réveillé et j’ai compris que je ne m’habituerais jamais à me résoudre à être ce con. Ouf tout cela n’était qu’un rêve ;-)

    • #32500
      Anonyme
      Inactif

      Qui n’a jamais douté un jour ne peut connaître le bonheur que l’on ressent en éprouvant une certitude

    • #32519
      Anonyme
      Inactif

      Je rajouterais que qui n’a eu dans sa vie que des certitudes ne peut imaginer le sentiment de liberté que l’on peut ressentir lorsqu’on doute

    • #32563
      Anonyme
      Inactif

      Lorsque je suis pris d’un doute, je ne sais plus sur quel pieds danser , je ne suis pas à l’aise dans mes choses sures :yes:

    • #32601
      Anonyme
      Inactif

      Voila une analyse que je partage complétement

      “Le doute est une attitude rationnelle , il remet en question les évidences, il interroge les principes établis, il secoue les hypothèses ou les théories pour vérifier si elles sont valables. Le doute avance, le doute cherche la vérité ( voir Descartes et son doute méthodique ), il bouscule les affirmations pour voir si elles cèdent ou si elles résistent. Rien de plus sain ni de plus honnête intellectuellement que de se servir du doute, mais celui ci doit être un moyen et non pas une fin, il ne constitue pas le résultat final, mais le chemin vers ce résultat final. Le doute appelle à être dépassé pour arriver à une formulation solide. Le doute n’est que provisoire.il ne serait devenir un état.”

    • #32654
      Anonyme
      Inactif

      “Ne laisse jamais tes doutes t’envahir, ils pourraient devenir des certitudes. Continue plutôt de croire en tes rêves pour qu’ils deviennent réalité. ~ Alexandra Julien

    • #32689
      Anonyme
      Inactif

      Le doute est le meilleur antidote de la croyance aveugle

    • #32690
      Anonyme
      Inactif

      ET je dirais de la même façon que le doute méthodique ( Descartes ) est le meilleur antidote du doute sceptique

    • #32708
      Anonyme
      Inactif

      J’ai commencé à douter très tôt, même au cours de ma vie intra-utérine, il y en a qui ne doutent de rien et qui sortent prématurément, moi, j’ai attendu le maximum de temps , ne sachant pas exactement ce qui m’attendait à l’air libre . Finalement avec le recul, il m’arrive de penser ( mais c’est mon côté névrotique ;-) ) que j’aurais mieux fait de rester au chaud .

    • #32709
      Anonyme
      Inactif

      je trouve que ça serait mieux de vivre sa vie à l’envers naître vieux et mourir bébé dans les bras de sa mère, Ainsi commence le magnifique film “l’étrange histoire de Benjamin Button “, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l’envers, une belle histoire pleine de poésie, de philosophie, une leçon de choses sur la vie et la mort.

      avec un brad pitt absolument génial

      bande annonce:

    • #32747
      Anonyme
      Inactif

      Pour ceux qui l’ont connu, c’était la personne la plus douée sur Windows que j’ai rencontrée. sur un autre Forum, elle avait eu un premier pseudo “Ardwen” puis “Enfermesdehors”. Puis un jour elle a complétement disparu des écrans radars, je ne sais pour quelles raisons. Certains pensent qu’elle est décédée , au début j’ai eu effectivement des doutes, mais je suis à peu près sur aujourd’hui, soit qu’elle a changé de vie soit qu’elle continue de façon tout à fait incognito sur la toile . Pourquoi? that is the question comme dirait mon ami William. Alors je lui adresse ce message personnel:

      “tu as mon adresse mail, je suis enfin passé à Windows 10 depuis le temps que tu me le demandais, alors fais moi un signe tout simplement ” ;-)

    • #32748
      Firebird
      Participant

      Bonjour

      Le doute est nécessaire pour la création artistique.
      Le doute excessif peut conduire aux portes de l’obsession, voire dans la prison d’une perfection douloureuse et destructrice. :bye:

      @+
      Patricia

    • #32750
      Anonyme
      Inactif

      Oui, c’est vrai, Le doute du créateur commence par la tentative de se convaincre lui-même de la nécessité de l’œuvre qu’il est sur le point d’entreprendre .Le doute est un questionnement permanent de l’œuvre en gestation.
      cette douloureuse recherche de l’inspiration Victor Hugo l’a exprimé dans ces quelques vers extraits du poème Que nous avons le doute en nous :
      “Aussi vous me voyez souvent parlant tout bas ; Et comme un mendiant, à la bouche affamée, Qui rêve assis devant une porte fermée, On dirait que j’attends quelqu’un qui n’ouvre pas.”

    • #32752
      Anonyme
      Inactif

      Je suis dans un doute énorme lorsqu’il m’arrive de faire un ZHPSuite et que j’attends le diagnostic , et dans ces moments là, je comprends Victor Hugo que je cite plus haut :yahoo:

    • #32770
      Firebird
      Participant

      Hello
      Les doutes exprimés par Victor Hugo et toi-même @Le Che sont supportables.
      Ceux de certains poètes érigent un gouffre d’obsessions taraudantes,
      qui peuvent les mener à trois issues :
      Rejet de toute poésie, internement psychiatrique, suicide. :bye:

      @+
      Patricia

    • #32773
      Anonyme
      Inactif

      Hello oiseau de feu

      Je n’ai pas très bien compris ce que tu voulais signifier lorsque tu dis :

      “Ceux de certains poètes érigent un gouffre d’obsessions taraudantes,
      qui peuvent les mener à trois issues :
      Rejet de toute poésie, internement psychiatrique, suicide.

      pourrais tu préciser ta pensée ? je n’aime pas rester sur un doute ;-)

      par des exemples

    • #32792
      Firebird
      Participant

      Bonsoir

      J’ai répondu avec des exemples, mais mon message n’apparaît pas.
      Rimbaud, Gérard de Nerval, Léon Deubel, Francis Giauque.

      @+
      Patricia

    • #32793
      Anonyme
      Inactif

      Camus disait qu’il n’y avait qu’un problème philosophique vraiment sérieux , c’était le suicide. Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d’être vécue, c’est répondre à la question fondamentale de la philosophie.

      peut être aussi que pour certains , “Le suicide est le doute allant chercher le vrai”

    • #32794
      Firebird
      Participant

      Le suicide est un problème d’actualité, en ces périodes de crise sanitaire.

      “Le suicide est le doute allant chercher le vrai”
      C’est une formule assez juste. Le suicide est un point final, au-delà duquel le doute n’a plus cours.

      @+
      Patricia

    • #32796
      Anonyme
      Inactif

      Rimbaud est un cas particulier en poésie, on peut le comparer à un météore, et son destin contrairement aux autres auxquels tu fais allusion est un destin parfaitement assumé . il est assumé en pleine conscience . Il n’a pas conduit à la folie ou au suicide. Il a conduit au silence . On s’est longtemps interrogé d’ailleurs sur le silence qu’a suivi l’œuvre de Rimbaud. Peut être que toute œuvre évolue irrévocablement vers l’inexprimable et le silence.Mais il se peut aussi qu’une vie entière soit enfermée dans un seul livre avec tout ce qui a été éprouvé ou pressenti . Il se pourrait , et c’est le cas chez lui, qu’une vie soit achevée, virtuellement, lorsque la conscience en a été prise, et dans ces conditions, le silence qui suit celui de Rimbaud, n’est alors que la marque insolite, presque scandaleuse, d’un sursis. Alors s’il a répugné à Rimbaud de se survivre en prolongeant par imposture l’éblouissement de la découverte ancienne, le silence devient pour lui un devoir, une vocation logique et une ascèse .

    • #32811
      Firebird
      Participant

      Bonjour

      Effectivement, Rimbaud est un cas particulier.

      Plus généralement, cesser d’écrire pour sortir d’une prison de vers obsessionnelle est une des trois issues que j’ai déjà citées,
      “Rejet de toute poésie, internement psychiatrique, suicide.”

      L’excellence obsessionnelle menant ou alliée à la folie existe dans d’autres domaines, par exemple Bobby Fischer, génie des échecs.
      :bye:

      @+
      Patricia

    • #32812
      Anonyme
      Inactif

      Attention
      lorsque tu dis ” cesser d’écrire par Rejet de toute poésie ”

      Rimbaud s’est toujours considéré comme un poète , comme un voyant, et s’il a cessé d’écrire et s’il est parti, ce n’est pas par rejet de la poésie, c’est comme je le disais plus haut , parce qu’il avait tout dit.

      un trait d’humour pour terminer ce post

      lorsque tu parles de prison de vers obsessionnelle pour le poète , il y a aussi les alcooliques qui sont enfermés dans une prison de verres obsessionnelle :yes:

    • #32815
      Firebird
      Participant

      Hello

      Tu as raison, il existe toutes sortes de prisons de vers/verre/verres, y compris la prison ultime de vers, le cercueil, où les vers se délectent de nos chairs. :bye:

      @+
      Patricia

    • #32817
      Anonyme
      Inactif

      A propos de ” verres ” , Baudelaire ne disait il pas:

      “Il faut être toujours ivre. Tout est là : c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

      Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous.

      Et si quelquefois, sur les marches d’un palais, sur l’herbe verte d’un fossé, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l’ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau, à l’horloge, à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est ; et le vent, la vague, l’étoile, l’oiseau, l’horloge, vous répondront : « Il est l’heure de s’enivrer ! Pour n’être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous ; enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise.” »

    • #32823
      Anonyme
      Inactif

      Faut il douter de sa peur ou avoir peur de son doute ?

    • #32829
      Anonyme
      Inactif

      Pour éviter le covid, à partir de ce soir je dors dans ma voiture car on peut douter de tout mais pas de sa Volkswagen :yes:

    • #32842
      Anonyme
      Inactif

      j’ai remarqué que ceux qui jouent au gros bras, les grandes gueules qui se vantent d’avoir des ” couilles” , c’est avoir un doute à ce sujet ;-) . Et je rajouterais qu’il y a beaucoup de “sans couilles ” derrière leur clavier sur certains forums ou réseaux sociaux

    • #32857
      Anonyme
      Inactif

      En fait je doute pour ne plus douter, ce n’est pas paradoxal , ce que je veux dire ( voir Descartes et sa méthode ) c’est que le doute figé et immuable ne mène à rien, mais le doute doit être un tremplin vers la vérité, c’est en quelque sorte une voie de transmission, un cheminement . Il faut être courageux pour douter car cela implique la remise en question permanente de tous nos acquis . mais c’est à ce prix qu’on pourra accéder à une sorte de vérité, même si comme le disait Ernest Renan ” la vérité est peut être triste “

    • #32901
      Anonyme
      Inactif

      S’il y a bien une notion sur laquelle j’ai toujours émis des doutes, c’est le hasard . Le pur hasard existe t il vraiment? pour cela je vais tenter d’expliquer pourquoi d’après moi le hasard n’existe pas, et je vais prendre un exemple basique. Imaginons un homme qui marche dans la rue pour se rendre à son travail, il emprunte tous les jours le même chemin . Un jour il est en train de marcher sur le trottoir lorsqu’un gros coup de vent fait basculer dans le vide un pot de fleur situé sur le balcon d’un immeuble , et lui tombe sur la tête. Bon plus de peur que de mal, mais la réaction des gens autour de lui sera de dire vous n’avez pas eu de chance, c’est un malheureux hasard. Si nous poussons l’analyse un peu plus loin, on peut raisonner différemment. Si ce monsieur marchait à ce moment là sur le trottoir, c’était pour une cause bien précise , à savoir, se rendre à son travail. Si nous nous plaçons du côté du pot de fleur, il a toujours été stable, si il est tombé précisément ce jour là, c’est qu’il a eu soudain un gros coup de vent qui en est la cause . 2 causes , un effet : pouvons nous dire que c’est du au hasard. Et bien moi je dirais, et ça serait ma définition du hasard , c’est que celui ci n’est en fait que la rencontre de deux séries causales indépendantes .

    • #32919
      Anonyme
      Inactif

      :bye:

      Fin

      “Il y a le bruit de la mort, dans ce bar désolé,
      Où la tranquillité courbe la tête pour prier,
      Où la musique égrène les rêves de l’amoureux;
      Mais quand personne n’a mis un sou dans la machine
      Qui débite âcrement le désespoir, ici
      Où se font un chez-soi toutes les solitudes
      _ Quand s’abat la pire des solitudes, le silence
      Aucune musique électronique ne brise le rythme
      Des cœurs deux fois brisés maintenant réparés
      _ Alors plus pénétrant que le son des trompettes
      S’entend le son de l’âme qui se glisse dans ce réseau
      Où tout désordre a la simplicité des tombes,
      Où la vie-araignée s’embusque : le sommeil.”

    • #33025
      cathpeta22
      Participant

      Tout ça pour dire surtout par les temps qui courent où on entend tout et son contraire

      Le doute est un état mental désagréable, mais la certitude est ridicule . ( Voltaire )

      Trop d’informations dans la tête et cela explose après.

    • #33165
      Le Che
      Modérateur

      A mes fidèles lecteurs :whistle:

      un bug au niveau du site m’a fait passer en anonyme inactif pendant un certain temps, j’ai maintenant retrouvé mon identité à part entière en recréant un nouveau compte. Alors L’anonyme inactif, c’est bien moi

    • #33169
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Hello Ernesto,

      Pour m’enlever d’un doute, je fais un test de visibilité mais je n’ai pas la certitude que cela puisses s’améliorer.

      Nicolas Coolman

    • #32791
      Firebird
      Participant

      Bonjour

      Voici quelques exemples de poètes torturés.
      Rimbaud => Cesse d’écrire à 20 ans – https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Rimbaud
      Gérard de Nerval => Folie puis suicide – https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_de_Nerval
      Francis Giauque => Internement, suicide- https://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Giauque
      Léon Deubel = > Suicide – https://www.dna.fr/culture-loisirs/2020/12/12/leon-deubel-poete-maudit
      :bye:

      @+
      Patricia

    • #33331
      Le Che
      Modérateur

      Hello

      A propos de ” Arthur Rimbaud “, son anagramme est : Bar du rhum tari

      je trouve que ça lui va très bien :yes:

    • #33820
      Le Che
      Modérateur

      Après une grosse période de doute , je me suis fait vacciner En fait j’ai suivi le paris de pascal sur l’existence de Dieu et je l’ai transposé au domaine médical. Si le vaccin sert à quelque chose, j’aurais tout gagné, s’il ne sert à rien et bien tant pis. :whistle:

    • #33906
      Le Che
      Modérateur

      Hello

      j’ai retrouvé tout d’un coup le doute que j’avais eu ce matin là

      Les doutes et les certitudes

      mais je doute que cela puisse vous intéresser , alors je m’abstiendrai de vous en faire part ;-)

    • #33908
      Le Che
      Modérateur

      J’ai constaté que lorsque j’avais un doute il me fallait ” Des cartes ” . En effet “Des cartes ” me rassurent. Bluffer au poker n’est ce pas entrainer un doute chez l’adversaire ?

    • #33922
      Le Che
      Modérateur

      Peut on douter des vérités scientifiques? • A priori, cela n’a aucun sens. Pourtant, Descartes, fidèle à sa doctrine doute • Mais si Descartes continue de douter, c’est parce qu’il cherche une vérité plus certaine encore que les vérités mathématiques. Sa démarche présuppose qu’une telle vérité existe. C’est donc sa volonté de savoir qui détermine sa volonté de douter. • Pour discréditer les connaissances rationnelles, il a recours à un nouvel argument, : l’argument du malin génie. Par hypothèse, il admet l’existence d’un être supérieur et malfaisant, qui le trompe constamment. Désormais, tout, absolument tout – doit être remis en question.

    • #33931
      Le Che
      Modérateur

      Je doute de plus en plus de l’existence de Dieu, car je l’appelle tous les jours , mais je tombe toujours sur un répondeur !!!!! :unsure:

    • #33951
      Le Che
      Modérateur

      Je crois en mes doutes et je doute de mes croyances , donc je doute de mes doutes :wacko:

    • #33956
      Le Che
      Modérateur

      Cependant, il y a une chose dont j’ai la certitude, c’est que ma femme doute de moi, je suis rentré tard la nuit dernière, et j’ai trouvé ceci, je vous avoue que j’ai mal dormi

      image

    • #33992
      Le Che
      Modérateur

      Elle n’a pas mis son projet à exécution :whistle:

    • #33998
      Le Che
      Modérateur

      Je me demande quelle question je vais me poser aujourd’hui pour pouvoir douter ;-)

      si vous avez des idées, je suis preneur

    • #33999
      Le Che
      Modérateur

      La vie est une hésitation entre une exclamation et une interrogation. Dans le doute, on met un point final.

      Fernando Pessoa

    • #34024
      Le Che
      Modérateur

      Le doute, c’est comme le bourdonnement désagréable et persistant d’un insecte qui vous tourne autour. Vous avez beau secouer la tête pour chasser les idées négatives, le doute finit toujours par revenir vous taquiner.

    • #34025
      Le Che
      Modérateur

      Je viens de lire le courage de la nuance de Jean Birnbaum . C’est vrai que nous vivons dans un monde manichéen . Camus disait:
      « Nous étouffons parmi des gens qui pensent avoir absolument raison », chacun refuse la contradiction et le débat est remplacé par la violence des mots .On ne peut plus prononcer un discours nuancé sans être taxé de laxisme de lâcheté etc….. Où est passé le doute ? Dans ce livre Birbaum relit les textes d’intellectuels qui n’ont jamais répondu à l’idéologie par l’idéologie. Albert Camus, George Orwell, Hannah Arendt, Raymond Aron, Georges Bernanos, ou encore Roland Barthes, qui ont su montrer que dans le brouhaha des évidences, il n’y a pas plus radical que la nuance.

    • #34078
      Le Che
      Modérateur

      À mesure qu’on acquiert des connaissances, on apprend à douter de celles qu’on croyait certaines.

    • #34102
      Le Che
      Modérateur

      J’ai par moment des éclairs de certitude, par exemple, je suis sur que Nadal va remporter Rolland Garros :yes:

    • #34140
      Le Che
      Modérateur

      Vous voyez qu’il ne faut jamais avoir de certitudes, je me suis royalement planté sur l’issue du match

    • #34229
      Le Che
      Modérateur

      Ne pas confondre une crise de doute qui est , si on peut dire “une inflammation du cerveau ” et une crise de goutte qui est une inflammation des articulations ;-)

    • #34344
      Le Che
      Modérateur

      Sur le premier post de ce topic , j’avais écrit

      Pour croire avec certitude , il faut commencer par douter.

      je rajouterais aussi que pour douter, il faut commencer par croire

    • #34682
      Le Che
      Modérateur

      Je viens de faire une cure détox anti doute d’une semaine, mais les résultats ne sont pas concluants . En effet pour voir si j’étais vraiment immunisé contre le virus du doute,J’ai fait un test en rentrant chez moi, j’ai ouvert BFM TV !!!!!!!! :wacko:

    • #35681
      Le Che
      Modérateur

      Et ben dîtes donc, lorsque j’ai crée ce topic en tant qu’anonyme ( bug du forum qui m’avait supprimé par accident mon avatar ;-) ) , je ne pensais pas qu’il y aurait tant de “vues” : 2516 . Il faut croire que le doute plaît :whistle: . Finalement , trop penser à ce que les autres pensent de moi risque de changer ce que je pense de moi même.

    • #35720
      Le Che
      Modérateur

      Finalement, j’étais prédestiné à douter , puisque je suis né au mois “Doute:wacko:

    • #35769
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Hello,

      Finalement, j’étais prédestiné à douter , puisque je suis né au mois “Doute” C’est bien trouvé ! :good:

      Nicolas Coolman

    • #35770
      Le Che
      Modérateur

      Remarque ,en poursuivant cette logique, et vu mes lointaines origines Italienne, il est normal que j’ai choisi le Che comme pseudo car en Italien ” je doute ” se dit :
      “Dubito che

      :whistle:

    • #35797
      Le Che
      Modérateur

      Je viens de lire ceci , et j’ai des doutes quant à la véracité de ce qu’il avance

      “La mort est, pour chacun d’entre nous, un rendez-vous, dont le lieu et l’heure ne sont pas fixés. Mais rendez-vous accepté depuis la naissance “

      Maurice Denuzière

      Que je sache, personne ne demande à naître , c’est la mère qui met au monde , et en ce sens ce n’est pas celui qui naît qui accepte de mourir , mais c’est elle qui prend la responsabilité en le faisant venir au monde de le “condamner ” à mort, sans qu’il est son mot à dire. La vie peut être assimilée dans ces conditions à un long couloir de la mort . Les termes que j’emploie peuvent choquer et pourtant ……..

    • #35804
      Le Che
      Modérateur

      La seule incertitude réside dans la façon dont s’exécutera cette sentence : accident, maladie, vieillesse . Parfois , au dernier moment , on aura peut être droit à un sursis , pour on ne sait quelle raison l’échéance sera repoussée . Et pourtant nous ne sommes responsables de rien . Et, comme disait Camus: L’homme connaît la “divine irresponsabilité” du condamné à mort

    • #35852
      Le Che
      Modérateur

      Remarquez, il y a une autre alternative pour rester ” libre ” devant l’inéluctable

      Il n’y a qu’un problème philosophique vraiment sérieux : c’est le suicide. Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d’être vécue, c’est répondre à la question fondamentale de la philosophie.

      Albert Camus

      PS: Après réflexion, je préfère attendre pour ne pas avoir à répondre à cette question fondamentale ;-)

    • #35941
      Le Che
      Modérateur

      J’ai des doutes sur la notion de vérité , y a t il des vérités absolues ou bien comme le dit Pirandello dans sa fameuse pièce de théâtre , c’est ” A chacun sa vérité “
      Est-ce dans la nature de la vérité que de devoir être vraie ?
      Je serais plutôt de l’avis de Nietzsche lorsqu’il nous dit:
      ” La vie a besoin d’illusions, c’est-à-dire de non-vérités tenues pour des vérités.”

      @+

    • #35955
      Le Che
      Modérateur

      c’est vrai aussi que “Douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes, qui l’une et l’autre nous dispensent de réfléchir.”

    • #35963
      Le Che
      Modérateur

    • #35983
      Le Che
      Modérateur

      La pensée unique étant omniprésente, on peut dire que “ Le doute naquit un jour de l’uniforme ôté.” ;-)

    • #36010
      Le Che
      Modérateur

      Il y a ceux qui doutent de l’existence de Dieu , mais celui ci ( s’il existe ) doit également douter du bien fondé de la création de l’homme lorsqu’il voit ce qu’il a engendré :whistle:

    • #36013
      Le Che
      Modérateur

      Je viens de m’apercevoir que l’anagramme de douter est tordue , d’où la question que je me pose personnellement : Ai je l’esprit à ce point tordu :unsure: ?

    • #36034
      Le Che
      Modérateur

      Lorsque je vois la façon dont mentent les hommes politiques, j’ai des doutes quant à leur capacité à dire la vérité. Le mensonge fait il partie de leur ADN, et dans ce cas là, ont ils conscience qu’ils mentent ? ou pour eux le mensonge est il une nécessité ? et qui cherchent ils à tromper ? ceux qui les écoutent ou bien eux mêmes. Mentent ils pour convaincre , rassurer, nuire. Contrairement à ce qu’on pourrait croire le mensonge est un véritable sujet philosophique . Y aurait un un langage vrai et un langage faux ?
      Pour Kant Le mensonge ressemble à trahir une promesse, celle de la vérité, que l’on doit. La véracité étant un ” devoir formel de l’homme à l’égard de chacun “. C’est ce devoir qui fait du mensonge une action. Comme la promesse le mensonge est un acte d’engagement.Pour lui il s’agit donc d’un problème moral.
      j’ai lu par ailleurs cette définition
      “Acte par lequel un locuteur déforme ou dissimule volontairement ce qu’il sait être la vérité, le mensonge met en jeu ce que la linguistique repère comme fonction appellative du langage, c’est à dire cherchant à interpeller l’auditeur, en voulant provoquer chez lui des sentiments ou une adhésion que le locuteur ne partage pas.”

      mais je préfère ce que disait Camus:

      “La vérité, comme la lumière, aveugle. Le mensonge, au contraire, est un beau crépuscule, qui met chaque objet en valeur.””

      à vous de juger ;-)

    • #36049
      Le Che
      Modérateur

      En mémoire de Serge G

      J’ai des doutes des petits doutes , encore des petits doutes
      Des petits doutes, des petits doutes , toujours des petits doutes
      Des doutes de seconde classe
      Des doutes de première classe
      Y a de quoi devenir dingue
      De quoi prendre un flingue
      Se faire un trou, un petit trou, un dernier petit trou
      Un petit trou, un petit trou, un dernier petit trou
      Et on me mettra dans un grand trou
      Où je n’entendrai plus parler de doutes, plus jamais de doutes
      De petits doutes, de petits doutes , de petits doutes

    • #36162
      Le Che
      Modérateur

      Comme le disait Pascal sur le cœur, je pourrais dire que le doute a ses raisons que la raison ignore.
      Et puis ça m’arrange ;-)

    • #36172
      Le Che
      Modérateur

      Il y a des jours où le doute s’installe, un jour comme aujourd’hui.Je regarde autour de moi et tout est flou : trop de pourquoi !!!!. je choisis alors le silence. :unsure:

    • #36174
      Le Che
      Modérateur

      J’ai toujours eu des doutes quant à ma capacité à peindre, alors j’ai suivi les conseils de Vincent

      «Si vous entendez une voix en vous dire « Vous ne pouvez pas peindre », alors peignez et cette voix sera réduite au silence» – Vincent Van Gogh

      j’ai peint, mais la voix ne s’est pas réduite au silence , elle avait raison :whistle:

    • #36175
      Le Che
      Modérateur

      Il m’est arrivé d’ignorer à un tel point un individu que je suis sur qu’il a finit par douter de son existence .

    • #39162
      Le Che
      Modérateur

      l’actualité s’est chargée de me rappeler que tout tout n’est pas blanc ou noir . Je veux parler des images relayées à longueur de journée qui montrent les exactions terribles qui seraient commises pas les Russes contre les populations civiles Ukrainienne. Attention, il n’est pas de mon propos de dire que tout cela est faux, mais on a tellement vu dans le passé combien il était facile de manipuler les images et les photos afin de montrer ce qu’on veut que l’on croit qu’il me vient des doutes . Voila c’est juste une réflexion personnelle qui n’engage que moi.

Vous lisez 241 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour haut de page