Étiqueté : , ,

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41205
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Forte augmentation des attaques DDoS malveillantes.

      En 2022, le nombre d’attaques DDoS a augmenté de 150 % au niveau mondial par rapport à l’année précédente, tandis que le nombre d’attaques sur le continent américain a augmenté encore plus rapidement, avec une hausse de 212 % par rapport à 2021. Ces chiffres sont tirés du rapport 2022 Global Threat Analysis Report publié il y a quelques heures par Radware. (Sources)


      Une cyberattaque est un acte malveillant envers un dispositif informatique via un réseau cybernétique. Une cyberattaque peut émaner de personnes isolées, Kevin Mitnick étant une des plus célèbres, d'un groupe de pirates ou plus récemment de vastes organisations ayant des objectifs géopolitiques. Les origines des cyberattaques sont multiples et proviennent le plus souvent d'attaques par rançongiciels, par phishing, par botnets ou via l'exploitation de failles critiques de sécurité dites Zero-Day. Les retards liés à l'application des mises à jours et correctifs d'applications accentue les risques d'intrusion dans les systèmes et les réseaux. Des exploits dormants infectent les systèmes et les réseaux non corrigés en vue de leur future activation. Un procédé qui permet de masquer l'origine de l'attaque et de voler des informations confidentielles dans un but lucratif.

      Une attaque par déni de service (Denial Of Service attack, d’où l’abréviation DoS) est une attaque informatique ayant pour but de rendre indisponible un service, d’empêcher les utilisateurs légitimes d’un service de l’utiliser. Il peut s’agir de la perturbation des connexions entre deux machines, empêchant l’accès à un service particulier, de l’inondation d’un réseau afin d’empêcher son fonctionnement, de l’obstruction d’accès à un service à une personne en particulier, également le fait d’envoyer des milliards d’octets à une box internet. L’attaque par déni de service peut ainsi bloquer un serveur de fichiers, rendre impossible l’accès à un serveur web ou empêcher la distribution de courriel dans une entreprise. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité "Zero Day" ou l'absence de mise à jour automatiques.


      Radware Inc. est un fournisseur américain de produits de cybersécurité et de livraison d'applications pour les centres de données physiques, cloud et définis par logiciel. Cette société propose des besoins en matière de sécurité des applications web. Notamment un pare-feu web en cloud qui utilise un modèle de sécurité à la fois positive et négative.

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut