Page Accueil Forums Discussion Générale Nexus, un malware qui vole les codes bancaires.

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41573
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Nexus, un malware qui vole les codes bancaires.

      Nexus : le terrible malware qui vole les codes bancaires.

      Un nouveau malware dénommé Nexus vient d’apparaître, en faisant déjà des ravages. Capable de lire les SMS de double authentification, il vole les codes de confirmation pour vider des comptes bancaires. (Sources)


      Un cheval de Troie (Trojan Horse en anglais) est un type de logiciel malveillant, souvent confondu avec les virus ou autres parasites. Le cheval de Troie est un logiciel en apparence légitime, mais qui contient une malveillance. Le rôle du cheval de Troie est de faire entrer ce parasite sur l'ordinateur et de l'y installer à l'insu de l'utilisateur. Le programme contenu est appelé la "charge utile". Il peut s'agir de n'importe quel type de parasite : virus, keylogger, logiciel espion. C'est ce parasite, et lui seul, qui va exécuter des actions au sein de l'ordinateur victime. Le cheval de Troie n'est rien d'autre que le véhicule, celui qui fait "entrer le loup dans la bergerie". Ce logiciel n'est pas nuisible en lui-même car il n'exécute aucune action, si ce n'est celle de permettre l'installation du vrai parasite. Dans leur cyberattaques, les pirates peuvent utiliser la charge utile du trojan pour installer un rançongiciel.

      L'authentification multifacteur (MFA) est une méthode d'authentification électronique dans laquelle un utilisateur n'est autorisé à accéder à un site Web ou à une application qu'après avoir présenté avec succès deux éléments de preuve ou plus à un mécanisme d'authentification : connaissance, possession et héritage. L’authentification multifacteur ajoute une couche de protection au processus de connexion. Pour accéder à leurs comptes ou à des applications, les utilisateurs doivent confirmer leur identité, par exemple en scannant leur empreinte ou en entrant un code reçu par téléphone. Azure AD propose des méthodes d’authentification multifacteur (MFA) variées et flexibles (par exemple, SMS, appels, biométrie et codes secret à usage unique) pour répondre aux besoins spécifiques de votre organisation et protéger vos utilisateurs. Les pirates développent des solutions capables de contourner les protections MFA à la fois avec des outils de phishing mais aussi avec les attaques croissantes du proxy inverse.

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut