Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41403
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Plus d’informations sur la plateforme WhatsApp.

      WhatsApp et le gouvernement britannique sur une trajectoire de collision.

      L’application s’engage à ne pas supprimer le cryptage de bout en bout. Le patron de WhatsApp, la plate-forme de messagerie la plus populaire au Royaume-Uni, a déclaré qu’il ne supprimerait pas le chiffrement de bout en bout de l’application pour se conformer aux exigences énoncées dans le projet de loi sur la sécurité en ligne du gouvernement britannique. (Sources)


      WhatsApp (ou WhatsApp Messenger) est une application mobile multiplateforme qui incorpore un système de messagerie instantanée via Internet utilisé par plus d'un milliard de personnes quotidiennement.
      WhatsApp est arrivée sur le marché de la messagerie en ligne au début d'une vague importante de nouveaux services sur mobile, parmi lesquels GroupMe, LINE, KakaoTalk, WeChat, ChatON (en), Kik Messenger, Viber, Facebook Messenger, Zalo.

      Le chiffrement est un procédé de cryptographie grâce auquel on souhaite rendre la compréhension d'un document impossible à toute personne qui n'a pas la clé de chiffrement. Ce principe est généralement lié au principe d'accès conditionnel. Le chiffrement est l’élément fondamental de la sécurité des données. C’est le moyen le plus simple et le plus efficace de s’assurer que les informations du système informatique ne peuvent être ni volées ni lues par quelqu’un qui souhaite les utiliser à des fins malveillantes. Un algorithme de chiffrement ou code est utilisé pour développer un schéma de chiffrement qui, en théorie, ne peut être rompu que par une exceptionnelle puissance de calcul. La méthode de brute force est souvent employée pour déchiffrer l'algorithme.

    • #41410
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      WhatsApp menace de quitter le Royaume-Uni !

      WhatsApp pourrait ne plus fonctionner du côté du Royaume-Uni. La société qui gère l’application de messagerie instantanée est prête à ne plus offrir ses services dans le pays. Cela s’expliquerait par une volonté de ne pas céder à la pression juridique. (Sources)

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut