Qbot vole vos identifiants informatiques en seulement 30 minutes.

Étiqueté : , , ,

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #38596
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Qbot vole vos identifiants informatiques en seulement 30 minutes.

      Qbot n’a besoin que de 30 minutes pour voler vos identifiants, e-mails. Le logiciel malveillant répandu connu sous le nom de Qbot (alias Qakbot ou QuakBot) est récemment revenu aux attaques à la vitesse de la lumière et, selon les analystes, il ne faut qu’environ 30 minutes pour voler des données sensibles après l’infection initiale.

      Selon un nouveau rapport du DFIR, Qbot effectuait ces frappes rapides de saisie de données en octobre 2021, et il semble maintenant que les acteurs de la menace derrière lui soient revenus à des tactiques similaires. (Sources)


      Une violation de données est le rejet intentionnel ou non sécurisé de l'information au sein d'un environnement non sécurisé. Les autres termes de ce phénomène peuvent être la divulgation de l'information, la fuite de données et également le déversement de données.

      "Une violation de données est un incident de sécurité transmettant des données sensibles, protégées ou confidentielles, qui sont volées ou utilisées par une personne non autorisée à le faire. Le phishing et le scraping sont largement utilisés pour voler des informations à l'insu de l'internaute et de l'entreprise.


      Un cheval de Troie (Trojan Horse en anglais) est un type de logiciel malveillant, souvent confondu avec les virus ou autres parasites. Le cheval de Troie est un logiciel en apparence légitime, mais qui contient une malveillance. Le rôle du cheval de Troie est de faire entrer ce parasite sur l'ordinateur et de l'y installer à l'insu de l'utilisateur.

      Le programme contenu est appelé la "charge utile". Il peut s'agir de n'importe quel type de parasite : virus, keylogger, logiciel espion... C'est ce parasite, et lui seul, qui va exécuter des actions au sein de l'ordinateur victime. Le cheval de Troie n'est rien d'autre que le véhicule, celui qui fait "entrer le loup dans la bergerie".

      Le Cheval de Troie n'est pas nuisible en lui-même car il n'exécute aucune action, si ce n'est celle de permettre l'installation du vrai parasite. Dans leur cyberattaques, les pirates peuvent utiliser la charge utile du trojan pour installer un rançongiciel.

      Nicolas Coolman

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour haut de page