Forums Le Bistrot Doute et certitude

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 31)

  • Auteur
    Messages
  • AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    vaste sujet ,

    pour croire avec certitude , il faut commencer par douter

     

     

     

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Hello

    A propos de Robespierre

    Paroles de la chanson Maximilien par Serge Reggiani

    … Et s’il était mort sur la croix,
    L’être suprême en qui je crois,
    S’il était le Père et le Fils ?…
    Si le bon Dieu des ci-devant
    Passait dans le soleil levant
    Quand le bourreau fait son office ?…
    … Et si les prêtres réfractaires
    Avaient, seuls, compris les mystères,
    Si c’était vrai, leurs oraisons ?…
    Le doute, le doute, parfois
    Est plus solide que la foi,
    Et si le doute avait raison ?…

    Ainsi pensait Maximilien
    Dans la charrette du silence,
    Avant que le couteau s’élance,
    Les mains non jointes sous les liens.

    Si l’enfant vertueux d’Arras
    Était né de la même race
    Que Danton, son frère corrompu ?…
    Si j’avais obéi à la
    Soif de pouvoir comme Attila
    En croyant fair’ ce que j’ai pu ?…
    Si la Commune et la Terreur
    Avaient été moins qu’une erreur,
    Un crime ou un péché d’orgueil ?…
    Et si les rois, les girondins
    Venaient fouler avec dédain
    Mon cimetière sans cercueil ?…

    Ainsi pensait Maximilien
    Un instant avant le silence,
    Avant que le couteau s’élance,
    Les mains non jointes sous les liens…

    … Et si le peuple souverain,
    Le peuple pur au cœur d’airain,
    N’était pas ce que dit Rousseau ?…
    Et si mon âme se trompait,
    S’il y avait des petits Capet
    Dans les ruelles et les ruisseaux ?…
    Si la colère et la vertu
    Qui m’ont conduit et qui me tuent
    N’étaient pas de l’humanité ?…
    Si à l’heure où la vie défile,
    J’apercevais Fouquier-Tinville
    Me reprochant mes vérités ?…

    Ainsi pensait Maximilien
    Un soupir avant le silence,
    Avant que le couteau s’élance,
    Les mains non jointes sous les liens.

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Tout ça pour dire surtout par les temps qui courent où on entend tout et son contraire

    Le doute est un état mental désagréable, mais la certitude est ridicule . ( Voltaire )

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Pourquoi je parle du doute , parce que bien souvent lorsque vous  doutez d’une information quelle quelle soit , les bien- pensants ont la faculté de vous traiter  de complotiste . or il est très difficile d’interagir avec quelqu’un qui procède de cette façon car il a perdu la faculté de penser. Cette attitude sert le plus souvent à disqualifier son interlocuteur de sorte à ne même pas entendre ce qu’il a à dire. cette personne ne cherche pas un dialogue authentique . C’est donc de leur part une négation de la relation. Or le doute est consubstantiel à la pensée . En reprenant le cogito de Descartes  » je pense donc je suis « , on pourrait ajouter:  » Je doute donc je pense «  , et comme je le disais plus haut en citant Voltaire, si le doute est un état mental désagréable, la certitude est ridicule.

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Dans cet ordre d’idée comme dans 1984, celui qui mettra en doute que 2+2=5  sera considéré comme un complotiste 

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Or, il ne faut jamais oublier, ce que certains idéologues refusent d’admettre , et j’en ai connus

    « c’est qu’en matière d’information, la vérité est qu’il n’y a pas de vérité (absolue). L’information objective n’existe pas : elle est toujours le reflet de la subjectivité de qui la fournit. Il y a seulement des journalistes qui s’efforcent d’être honnêtes, et d’autres qui ne le sont pas.Dans une société normale, c’est au lecteur de se faire une opinion en lisant des choses contradictoires. On ne peut pas lui mâcher par avance la besogne en lui disant ce qui est digne de confiance (selon quels critères ?) et ce qui ne l’est pas. Ou bien alors, comme dans 1984, il faut tout de suite instituer un ministère de la Vérité – ce dont nous ne sommes d’ailleurs pas très loin. »

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Reste la lucidité, mais ne dit on pas que la lucidité est la blessure la plus proche du soleil. 

     

     

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    ou alors comme le pensait Mark Twain

    il faudrait « atteindre le doute du doute, ce qui  serait le commencement de la certitude »

     

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Même Jésus juste avant de mourir sur la croix aurait  douté de son père

     » Mon Dieu, Mon dieu, pourquoi m’as tu abandonné ?

     

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    lorsque je disais plus haut que  dans une société normale, c’est au lecteur de se faire une opinion en lisant des choses contradictoires, c’est vrai , mais le problème c’est qu’il aura tendance à aller de préférence vers une opinion qui se rapproche le plus de la sienne, et donc on tourne en rond…..

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    A force de parler de doute, il me vient un doute fondamental:

    Suis je ce que j’ai conscience d’être ? 

     

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Bon , après une journée d’introspection  » objective « , j’en ai déduit que j’étais ce que j’avais conscience d’être, mais un doute m’habite ( n’y voyez pas d’allusions grivoises )  , n’ai je pas occulté volontairement ou involontairement certains éléments de mon inconscient qui sont à l’origine de ce que je suis. Alors comment sortir de ce dédale psychologique. Je sens que je vais me lancer dans une psychanalyse , mais pas la Freudienne, car après avoir lu Le Crépuscule d’une idole de Onfray, je suis assez réticent à envisager ce type de thérapie , je vais plutôt m’orienter vers une  psychothérapie cognitive et comportementale (TCC) thérapie beaucoup plus brève et surtout moins chère car il faut se méfier de la psychanalyse traditionnelle , elle a un effet secondaire : on devient pauvre   tout ça  pour constater,  qu’après tout ce verbiage dont tout le monde se fout éperdument , et de ça je n’en ai aucun doute , je reste sceptique et dubitatif quant à ma capacité à me sortir de ce dilemme : peut on  être et avoir été ? et peut on avoir été sans être ?

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Mais c’est vrai que la certitude est confortable et rassurante . Je me souviens de l’interview d’une très grande alpiniste à qui un journaliste posait la question:  » Envisagez vous la chute ?  » ,  » non, répondit elle, je n’envisage pas la chute parce que la chute EST inenvisageable « . Sur le moment je n’ai pas très bien saisi ce qu’elle voulait dire, mais par la suite, j’ai compris que lorsqu’elle partait gravir un sommet, elle connaissait les risques certes, mais elle faisait tout dans sa  préparation pour ne pas  avoir à y penser , c’était le sens de sa réponse car si elle commençait à gamberger, elle ne partirait pas . Bien que les domaines soient différents, on retrouve le même mécanisme de pensée chez les gens sectaires, intégristes, remplis de certitudes, en religion, en politique etc… ils font tout pour ne pas avoir  à se poser la question:  » et si toute ma vie, je m’étais trompé  » car alors tout s’écroulerait autour d’eux et le fait de penser que toute leur vie n’a  été que duperie et  imposture est pour eux  inenvisageable. C’est le principe même de toute idéologie.

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    Finalement Jean Gabin avait raison

    « Toute ma jeunesse, j’ai voulu dire je sais
    Seulement, plus je cherchais
    Et puis moins j’savais
    Y a 60 coups qui ont sonné à l’horloge
    J’suis encore à ma fenêtre, je regarde, et j’m’interroge
    Maintenant je sais, je sais qu’on ne sait jamais  »

    AvatarLe Che
    • Abonné
    @le-che
    Nombre d'articles : 177

    J’aime bien ce que disait Nietzsche:  » ce n’est pas le doute , c’est la certitude qui rend fou »

    Ce n’est pas l’hésitation, l’incertitude, l’indécision, qui conduit à la folie, c’est de trop savoir, ou de trop croire qu’on sait, d’être sûr de savoir au point de ne plus douter du tout…

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 31)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.