Étiqueté : ,

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #40537
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Un nouveau rançongiciel nommé ARCrypter.

      Le rançongiciel ARCrypter, jusque-là non identifié, se développe dans le monde entier. Un rançongiciel « ARCrypter » jusqu’alors inconnu qui a compromis des organisations clés en Amérique latine étend désormais ses attaques dans le monde entier.

      Les acteurs de la menace à l’origine de la nouvelle famille de rançongiciels ont attaqué une agence gouvernementale au Chili en août dernier, ciblant à la fois les systèmes Linux et Windows et ajoutant l’extension « .crypt » aux fichiers chiffrés. (Sources)

      Les cyberattaques sont des attaques malveillantes menées contre des systèmes informatiques, réseaux ou données, dans le but de causer des dommages, voler des informations ou perturber les opérations. Elles peuvent prendre différentes formes, telles que les virus, les logiciels malveillants, les attaques de phishing ou les attaques par déni de service (DDoS). Elles peuvent provenir aussi d'attaques par rançongiciels, par botnets ou via l'exploitation de failles critiques de sécurité dites Zero-Day.

      Une cyberattaque peut émaner de personnes isolées, Kevin Mitnick étant une des plus célèbres, d'un groupe de pirates ou plus récemment de vastes organisations ayant des objectifs géopolitiques. Les retards liés à l'application des mises à jours et correctifs d'applications accentue les risques d'intrusion dans les systèmes et les réseaux. Des exploits dormants infectent les systèmes et les réseaux non corrigés en vue de leur future activation. Un procédé qui permet de masquer l'origine de l'attaque et de voler des informations confidentielles dans un but lucratif.

      Ces attaques peuvent avoir des conséquences dévastatrices, tant pour les individus que pour les entreprises ou les gouvernements, allant de la perte de données sensibles à la mise hors service de services essentiels. La protection contre les cyberattaques est devenue une priorité majeure pour tous ceux qui utilisent des technologies informatiques.


      Les ransomwares, ou rançongiciels, représentent une menace informatique omniprésente, ils encryptent les fichiers d'un système, exigeant une rançon pour leur déchiffrement. Ces attaques sournoises paralysent souvent les entreprises et les particuliers, causant des pertes financières et de données critiques. Les cybercriminels utilisent diverses méthodes d'infiltration, telles que des e-mails de phishing et des vulnérabilités logicielles, pour propager leurs logiciels malveillants.

      De nombreuses solutions de sécurité résidentes assurent une protection en temps réel contre les rançongiciels. Mais les gangs font régulièrement évoluer leur ransomwares pour contrer les clés de déchiffrement proposées. Certains rançongiciels comme le Raas babuk sont de véritables arnaques et ne donnent pas la clé de déchiffrement après la rançon payée. Généralement les experts en sécurité et les autorités judiciaires préconisent de ne pas payer la rançon demandée.

      Les conséquences des ransomwares vont au-delà de la perte de données, affectant également la réputation et la confiance des victimes. La prévention, par le biais de mises à jour régulières, de la sensibilisation à la sécurité et de solutions de sauvegarde fiables, reste essentielle pour contrer cette menace croissante.

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut