VPN

Vous lisez 7 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #40438
      Le Che
      Modérateur

      Hello

      Je lis bien souvent qu’il est préférable de pendre la version payante d’un VPN plutôt que sa version gratuite, car si on prend la version gratuite , bien souvent nos données , et nos différentes recherches sur le web sont revendues. Mais en quoi la version payante exonère les fournisseurs de le faire malgré tout ?

    • #40440
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Hello,

      Mais en quoi la version payante exonère les fournisseurs de le faire malgré tout ?

      Rien n’exonère les fournisseurs de VPN sauf si c’est précisé dans leur contrat d’abonnement payant.

      Voici un exemple de confidentialité :
      Gardez votre historique de navigation privé. En tant que fournisseur de VPN suisse, nous n’enregistrons pas l’activité des utilisateurs et ne partageons pas les données avec des tiers. Notre service VPN permet de surfer de manière privée et sans surveillance. La législation suisse nous permet de mettre en œuvre une politique stricte sans journaux, ce qui signifie que nous ne surveillons pas votre adresse IP, la durée de vos sessions, votre historique de navigation ou toute autre information susceptible de vous identifier. En vertu de la réglementation suisse sur la protection des données, nous ne sommes pas tenus de donner suite aux demandes qui ne sont pas étayées par une décision de justice suisse. La Suisse est réputée pour sa neutralité politique. Elle ne fait pas partie des réseaux de partage de renseignement des « Five Eyes », « Nine Eyes » ou «Fourteen Eyes » et se trouve en dehors des juridictions américaines et européennes. (Sources)


      En informatique, un réseau privé virtuel (VPN), quelquefois abrégé RPV au Québec et ailleurs, de l'anglais Virtual Private Network, est un système permettant de créer un lien direct entre des ordinateurs distants. On utilise notamment ce terme dans le travail à distance notamment, ainsi que pour l'accès à des structures de type cloud computing. Les connexions VPN ne sont pas nécessairement chiffrées.

      Cependant, si l'on ne chiffre pas, cela peut permettre à des éléments intermédiaires sur le réseau d'accéder au trafic du VPN, ce qui peut être problématique si les informations qui y transitent sont sensibles. De plus, des techniques de DPI permettent à des pare-feux de filtrer le trafic du VPN s'il n'est pas chiffré.

      Un grand nombre de sociètés proposent des VPN gratuits, et nul doute qu’elles utilisent la revente des données à des tiers pour financer leur service. En matière de confidentialité et de sécurité, il est préférable de passer par un VPN payant. Ce qui n’empêche pas bien sûr de bien lire les conditions d’utilisation notamment en matière de conservation des données.


      La confidentialité a été définie par l'Organisation internationale de normalisation comme « le fait de s'assurer que l'information n'est accessible qu'à ceux dont l'accès est autorisé », et est une des pierres angulaires de la sécurité de l'information.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données. 

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation.

      Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges.

      Nicolas Coolman

    • #40442
      Le Che
      Modérateur

      oui, je veux bien, mais il est impossible à l’utilisateur de vérifier si ses données ont été transmises ou non ( contrat ou non ) . Là tu prends l’exemple de proton VPN qui est basé en suisse. Donc on aurait à priori plus confiance en la ” neutralité de la Suisse ” , mais bon business is business …….

    • #40443
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Il n’y a effectivement aucune certitude à 100%, pour avoir une confidentialité totale il faudrait avoir son propre VPN.

      Nicolas Coolman

    • #40447
      Le Che
      Modérateur

      ou alors un VPN + TOR comme navigateur, mais ça ralentirait énormément la navigation !!!!!

    • #40448
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      ou alors un VPN + TOR comme navigateur, mais ça ralentirait énormément la navigation !!!!!

      Proton VPN propose déjà des accès par IP sous TOR.

      Nicolas Coolman

    • #40461
      Le Che
      Modérateur

      Oui, mais c’est pour la version payante

    • #40462
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Oui, mais c’est pour la version payante

      Exact, la version gratuite est très limitée mais c’est déjà bien qu’ils la propose !

      Nicolas Coolman

Vous lisez 7 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour haut de page