4.6/5 - (281 votes)

LE REPAQUETAGE, UNE SOURCE D’INFECTION !

Le repaquetage ou l’empaquetage logiciel, est une méthode utilisée par certains sites de téléchargement.

Les logiciels potentiellement indésirables (LPI) ou Potentialy Unwanted Programs (PUP) sont à l’origine de nombreuses infections. L’exemple le plus souvent rencontré est celui des adwares InstallCoreCrossRiderGraftor ou Boxore qui polluent la Base de Registres et votre explorateur.

Ils s’installent généralement à votre insu via le téléchargement de gratuiciels. En effet certains sites utilisent la méthode de repaquetage, une opération qui consiste à refaire le module d’installation du logiciel en y ajoutant des options de téléchargement. Ces options permettent d’ajouter d’autres logiciels comme par exemple des barres d’outils de navigateur, des adwares, des logiciels potentiellement indésirables, des logiciels à publicités intrusives, voire des pirates de navigateur.

L’astuce consiste à masquer l’ajout de programmes additionnels par le biais d’options pré-cochées  dites “Avancées” ou “Personnalisées”. Il va sans dire que l’utilisateur choisi généralement l’installation “Standard” sans lire les options proposées.

Cette opération consiste à refaire le module d’installation (setup) d’un logiciel gratuit (gratuiciel) en y ajoutant des options de téléchargement.

Ces options permettent d’ajouter d’autres logiciels comme par exemple des barres d’outils de navigateur, des adwares, des logiciels potentiellement indésirables, des logiciels à publicités intrusives, voire des pirates de navigateur. L’astuce consiste à masquer l’ajout de programmes additionnels par le biais d’options pré-cochées dites “Avancées” ou “Personnalisées”. Il va sans dire que l’utilisateur choisi généralement l’installation “Standard” sans lire les options proposées. Il peut se faire aussi que les conditions d’installation soient dans une autre langue, ce qui rend plus difficile encore leur compréhention.

Cette méthode permet de légaliser le téléchargement de logiciels supplémentaires puisque il se fait avec votre consentement et les sites qui pratiquent la méthode de repaquetage ne peuvent pas être poursuivis en justice.

Il est fortement recommandé aussi de lire le Contrat de Licence d’Utilisateur Final (CLUF) d’un logiciel pour éviter d’installer automatiquement ces logiciels additionnels indésirables. Les antivirus sont généralement impuissants lorsque un utilisateur a installé volontairement un logiciel indésirable du fait de ne ne pas avoir lu le CLUF dans sa globalité.

L’ajout de ces nouveaux programmes peut diminuer les performances de votre système mais aussi ralentir, rediriger ou nuire à votre navigation internet avec l’affichage de publicités intempestives.

Ces logiciels qui ne sont pas forcément désirés par l’utilisateur sont classés comme Programmes Optionnels Potentiellement Indésirables (LPI) ou plus connu comme Potentially Unwanted Programs (PUP). Le repaquetage est largement utilisé pour inclure des adwares agressifs comme InstallCore, CrossRider, Graftor, Boxore ou encore Wajam. Au final, des programmes qui polluent votre Base de Registres et vos unités de stockage de données.

A noter que le repaquetage logiciel peut se faire de façon à ce que des logiciels additionnels soient inclus et installés sans votre consentement. Dans ce cas, le risque potentiel d’ajout de logiciel malware n’est pas à exclure et une grande prudence s’impose alors en cas d’utilisation.