Débat

Vous lisez 15 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #39259
      Le Che
      Modérateur

      Hello

      Je croyais dans mes jeunes années que voter pouvait avoir , sinon une fonction révolutionnaire ,tout du moins le pouvoir de changer les choses, mais l’âge venant j’ai gagné en lucidité et en sagesse tout en perdant cette naïveté qui me faisait croire à ce que je ne crois plus depuis longtemps . Mais comme dit le poète René Char : ” La lucidité est la blessure la plus proche du soleil “.
      Je ne vote plus , mais je suis resté un observateur attentif et objectif de la vie politique . Intellectuellement , J’aime les débats où se confrontent des idées contradictoires, j’aime ces joutes verbales . Ce que j’ai retenu du débat d’hier soir ? une certaine platitude. Rien de surprenant . Par contre ce qui m’a marqué , sans faire de la morphopsychologie de salon, c’est le mépris et l’arrogance de notre président dans son gestuel et son regard, à l’égard de son interlocutrice . Mais ça, il est coutumier du fait ;-)

    • #39261
      JeanAnidos
      Participant

      Salut,

      Je ne me prononcerai pas sur le fond, mais sur la forme j’ai trouvé l’attitude condescendante du candidat Macron.

    • #39265
      Le Che
      Modérateur

      Si on analyse sereinement avec le recul nécessaire ce débat, il faut reconnaître, mais c’est uniquement mon point de vue, qu’elle s’est encore plantée. Ne voulant pas refaire les mêmes erreurs dans l’agressivité que lors du premier débat, il y a 5 ans, elle s’est contentée de rester sur la défensive , n’évoquant pas ou très peu les événements qui auraient pu le déstabiliser . Elle n’avait rien à perdre cette fois de lui “rentrer dedans ” et il y avait de quoi. Je pense que sa stratégie n’a pas été la bonne . De toutes façons, les jeux étaient faits avant, et ce n’est pas ce genre de débat qui va faire changer les opinions. Je rajouterais pour le fun la non implication de Mr Bouleau qui lorsque la caméra était braquée sur lui avait l’air royalement de s’emmerder ayant l’air de se demander ce qu’il faisait là :whistle: , heureusement son alter ego avait l’air plus impliquée., si on peut dire.

    • #39267
      JeanAnidos
      Participant

      Salut,
      Oui, ce n’est pas ce débat qui devrait départager l’issue de ce deuxième tour de l’élection. Chacun des 2 a défendu ses positions du mieux qu’il a pu. C’est probablement le niveau des abstentions qui fera basculer le vote, l’issue du suspense c’est pour après demain.

    • #39268
      Le Che
      Modérateur

      ou bien alors le report des voix de Nathalie Arthaud, !!!!!!!
      :yahoo:

    • #39274
      Le Che
      Modérateur

      une autre possibilité : égalité parfaite 50/50 et on départage aux tirs au but ;-)

    • #39275
      JeanAnidos
      Participant

      Salut,
      Même si statistiquement, l’égalité parfaite est très peu probable, je me pose la question de savoir ce qu’il adviendrait en cas d’égalité parfaite ? que prévoit la constitution du 4 Octobre 1958 ou le Conseil Constitutionnel, un troisième tour, un recomptage des votes ou autre chose ?

    • #39276
      Le Che
      Modérateur

      Bonne question que je me suis posée, bien que si mathématiquement cela soit possible, la probabilité est tellement infinitésimale qu’on peut ne pas envisager ce cas. Maintenant si le pur hasard qui passait par là le rendait possible, je pense qu’il faudrait revoter . ou alors par un sursaut de pur altruisme propre aux politiques , l’un des deux se désisterait au profil de l’autre . :yahoo:

    • #39277
      JeanAnidos
      Participant

      Le désistement d’un candidat fait aussi partie de l’infinitésimal. :unsure:

    • #39279
      Le Che
      Modérateur

      non, ce cas là relève de l’impossibilité radicale

    • #39284
      Le Che
      Modérateur
    • #39313
      Le Che
      Modérateur

      Dans un même ordre d’idée, faut il un % minimum de votants par rapport aux inscrits sur les listes électorales pour qu’un vote soit validé ?

    • #39319
      JeanAnidos
      Participant

      Salut,

      faut il un % minimum de votants par rapport aux inscrits sur les listes électorales pour qu’un vote soit validé ?

      Il n’y a aucune règle qui prévoit un seuil minimum d’inscrits ou de suffrage exprimés pour valider l’élection d’un ou d’une candidate au scrutin présidentiel.

      https://www.tf1info.fr/politique/faut-il-un-minimum-de-participation-pour-etre-elu-president-de-la-republique-2215963.html

    • #39321
      Le Che
      Modérateur

      Alors continuons à raisonner par l’absurde ;-) Paul Valéry ne dit il pas ” “Le réel ne peut s’exprimer que par l’absurde.”
      admettons qu’il n’y ait aucun votant , ce qui est peu probable, mais encore une fois mathématiquement possible,
      Que fait on alors ?

    • #39323
      JeanAnidos
      Participant

      Il y aura toujours les deux candidats qui vont voter chacun pour lui, et il y aura égalité parfaite, donc de nouvelles élections. :unsure:
      Il a aussi la possibilité que l’un des 2 candidats vote pour l’autre :yahoo:

    • #39324
      Le Che
      Modérateur

      exact , je n’y avais pas pensé ;-)

Vous lisez 15 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour haut de page