Page Accueil Forums Le Bistrot Depardieu

Étiqueté : , , ,

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #43508
      Le Che
      Modérateur

      L’affaire Depardieu , m’a ramené quelques années en arrière , où on nous avait donné ce sujet de dissertation . ” Est il nécessaire de connaître la vie d’un artiste pour en apprécier l’œuvre “. Je me souviens avoir pris ” le contre sainte- Beuve ” de Marcel Proust pour le traiter .

      pour faire court, Proust attaque Sainte-Beuve, le célèbre critique littéraire du milieu du XIXe siècle et sa manière d’appréhender les textes, selon laquelle l’œuvre d’un écrivain serait avant tout le reflet de sa vie et pourrait s’expliquer par elle. Ce à quoi Proust répondait qu’un livre est le produit d’un autre moi que celui que nous manifestions dans nos habitudes, dans la société, dans nos vices »

      il y a des corrélations évidentes avec ce dont on parle  actuellement , trop , à mon avis , mais bon , il faut bien que les torchons de papier se vendent.

      Ceci étant , je vomis ce système médiatique et populaire qui s’érige en justiciers, ces Robespierre de la guillotine , ce déversoir de haine ,ce lynchage immonde , ces fourches caudines des temps modernes,ces inquisiteurs fouineurs, ces pétitions et ces contre pétitions , ces gens qui ont signé cette pétition et qui se rétractent , parce que celui qui en aurait  eu l’initiative serait l’ami d’un ami proche du milieu identitaire. Pendant la révolution il y avait les sans culottes , mais personnellement je préfère les sans culottes aux sans couilles .

      Je ne sais pas où est la vérité. je ne suis pas juge . L’art n’est pas un totem d’impunité certes, mais il appartient uniquement à la justice de faire son travail, et il faut lui laisser le faire . Le reste comme disait George Orwell, c’est agiter un bâton dans l’auge à cochons

      Mais il reste ça , et ça c’est éternel : le texte sublime d’Edmond Rostand dit par un acteur sublime

      (Voir la vidéo)

    • #43509
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Hello,

      Une magnifique prestation d’un acteur hors du commun dans cette version de Cyrano. Hélas la meute est lâchée contre un de nos derniers monstre sacré du cinéma, seul l’exil pourra le sauver car “L’esprit humain est sans limite dans la férocité.” (De Jean-Paul Lebourhis / L’exil intérieur)

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut