Vous lisez 3 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41362
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Plus d’informations sur les produits Fortinet.

      Multiples vulnérabilités dans les produits Fortinet.

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Fortinet. Elles permettent à un attaquant de provoquer une et une exécution de code arbitraire à distance, une injection de code indirecte à distance (XSS), un contournement de la politique de sécurité, un déni de service à distance, une élévation de privilèges, une atteinte à l’intégrité des données et une atteinte à la confidentialité des données. (Sources)

      Bulletin de sécurité Fortinet du 07 mars 2023. Une vulnérabilité de neutralisation incorrecte des éléments de formule (CWE 1236) dans FortiAnalyzer peut permettre à un attaquant privilégié authentifié local d’exécuter du code arbitraire sur l’hôte de l’utilisateur final en insérant des formules de feuille de calcul dans les noms de macro. Ceci est réalisé une fois que l’utilisateur télécharge et ouvre les fichiers de rapport CSV. (Sources)

      Le code arbitraire est employé pour nommer, en parlant de piratage informatique, une action à faire faire à une machine sans que le propriétaire soit d'accord. Par exemple, en utilisant un exploit, le code arbitraire peut ouvrir une session super-utilisateur sur une machine distante, ou modifier une base de données, ou plus généralement donner accès à une information non disponible. Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      Le cross-site scripting (abrégé XSS), est un type de faille de sécurité des sites web permettant d'injecter du contenu dans une page, permettant ainsi de provoquer des actions sur les navigateurs web visitant la page. Les possibilités des XSS sont très larges puisque l'attaquant peut utiliser tous les langages pris en charge par le navigateur (JavaScript, Java, Flash...) et de nouvelles possibilités sont régulièrement découvertes notamment avec l'arrivée de nouvelles technologies comme HTML5. Il est par exemple possible de rediriger vers un autre site pour de l'hameçonnage ou encore de voler la session en récupérant les cookies. En exploitant les failles critiques Zero-Day, les cybercriminels lancent des attaques XSS dans le but d'insérer des scripts malveillants dans les sites internet. Les navigateurs sont incapables de distinguer l'origine des balises malwares de celles qui sont légitimes. Cette action donne aux pirates un accès complet aux informations confidentielles enregistrées par les internautes dans l'historique et les cookies de navigation.

      Une politique de sécurité informatique est un plan d'actions définies pour maintenir un certain niveau de sécurité. Elle reflète la vision stratégique de la direction de l'organisme (PME, PMI, industrie, administration, État, unions d'États…) en matière de sécurité informatique. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation. Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      Une attaque par déni de service (Denial Of Service attack, d’où l’abréviation DoS) est une attaque informatique ayant pour but de rendre indisponible un service, d’empêcher les utilisateurs légitimes d’un service de l’utiliser. Il peut s’agir de la perturbation des connexions entre deux machines, empêchant l’accès à un service particulier, de l’inondation d’un réseau afin d’empêcher son fonctionnement, de l’obstruction d’accès à un service à une personne en particulier, également le fait d’envoyer des milliards d’octets à une box internet. L’attaque par déni de service peut ainsi bloquer un serveur de fichiers, rendre impossible l’accès à un serveur web ou empêcher la distribution de courriel dans une entreprise. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité "Zero Day" ou l'absence de mise à jour automatiques.

      De manière générale, l'intégrité des données désigne l'état de données qui, lors de leur traitement, de leur conservation ou de leur transmission, ne subissent aucune altération ou destruction volontaire ou accidentelle, et conservent un format permettant leur utilisation. L'intégrité des données comprend quatre éléments : l'intégralité, la précision, l'exactitude/authenticité et la validité. L'intégrité est l'une des exigences de base de la sécurité informatique, de la gestion documentaire et de l'archivistique. L'intégrité physique concerne le matériel et les moyens mis en œuvre en matière de stockage, de sauvegarde et de récupération des données. L'intégrité logique se base sur la conservation des données relationnelles dans une base de données.

      La confidentialité a été définie par l'Organisation internationale de normalisation comme « le fait de s'assurer que l'information n'est accessible qu'à ceux dont l'accès est autorisé », et est une des pierres angulaires de la sécurité de l'information. La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données. De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel chiffré (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source.


      Fortinet est une multinationale américaine dont le siège social se situe à Sunnyvale. Elle conçoit et commercialise, entre autres, des logiciels, équipements et services de cybersécurité tels que des pare-feux, anti-virus, systèmes de prévention d’intrusion et de sécurité des terminaux. La Fortinet Security Fabric réunit les concepts de convergence et de consolidation afin de fournir une protection complète en matière de cybersécurité pour l'ensemble des utilisateurs, des appareils et des applications, et ce, sur toutes les périphéries de réseau.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

       

    • #41405
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Les alertes d’épidémie de Fortinet.

      FortiGuard Outbreak Alerts sera le mécanisme de communication des informations importantes aux clients et partenaires. Lorsqu’un incident/attaque/événement de cybersécurité se produit et a de grandes ramifications dans le secteur de la cybersécurité et affecte de nombreuses organisations, cette page sera mise à jour avec un lien vers l’alerte d’épidémie FortiGuard individuelle. (Sources)


      Le mot cybersécurité est un néologisme désignant le rôle de l'ensemble des lois, politiques, outils, dispositifs, concepts et mécanismes de sécurité, méthodes de gestion des risques, actions, formations, bonnes pratiques et technologies qui peuvent être utilisés pour protéger les personnes et les actifs informatiques matériels et immatériels (connectés directement ou indirectement à un réseau) des états et des organisations. Pour lutter efficacement contre les offensives des attaques, les entreprises doivent investir dans un projet de cybersécurité. Elles doivent résister aux attaques de réseau, aux intrusions physiques et être capable de contrer le vol et la corruption des données afin d'assurer un niveau maximum de confidentialité.

    • #41476
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Alerte de sécurité d’une vulnérabilité FortiOS.

      Le 09 mars 2023, Fortinet détaille l’analyse de la compromission de plateformes de pare-feu FortiGate avec le système FortiOS par l’exploitation de la vulnérabilité CVE-2022-41328. Cette vulnérabilité est activement exploitée dans le cadre d’attaques ciblées. (Sources)

      Alerte de sécurité d’une vulnérabilité FortiOS.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.


      Fortinet est une multinationale américaine dont le siège social se situe à Sunnyvale. Elle conçoit et commercialise, entre autres, des logiciels, équipements et services de cybersécurité tels que des pare-feux, anti-virus, systèmes de prévention d’intrusion et de sécurité des terminaux. La Fortinet Security Fabric réunit les concepts de convergence et de consolidation afin de fournir une protection complète en matière de cybersécurité pour l'ensemble des utilisateurs, des appareils et des applications, et ce, sur toutes les périphéries de réseau.

    • #42710
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Fortinet ajoute des fonctions de sécurité sans fil et IoT à FortiSASE

      L’équipementier Fortinet fait encore évoluer son offre FortiSASE en la dotant du support des microbranches, en étendant les protections des réseaux LAN sans fil et en renforçant ses capacités de prévention de pertes de données (Data Loss Prevention, DLP) et de surveillance des utilisateurs finaux.

      L'Internet des objets (ou IdO, en anglais « Internet of Things » ou IoT) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'Internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. Considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisé Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l'ère du Web social, l'Internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du quantified self.

Vous lisez 3 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut