Vers une évolution du cloud computing

  • Ce sujet est vide.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #36711
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Vers une évolution du cloud computing

      Le cloud computing évolue : Voici ce qui vous attend

      Les architectures hybrides et multi-clouds d’aujourd’hui évolueront vers des environnements hautement optimisés, centrés sur les applications et pilotés par l’intelligence artificielle. Voici comment. (Sources)

      Gartner affirme que le cloud sera la pièce maîtresse des nouvelles expériences numériques.

      Le chiffre d’affaires global du cloud atteindra 474 milliards de dollars en 2022, contre 408 milliards de dollars en 2021. La pandémie en cours et l’essor des services numériques font du cloud la pièce maîtresse des nouvelles expériences numériques, a déclaré Gartner, Inc.


      Le cloud computing, ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait.

      Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables. Il s'agit donc d'une délocalisation de l'infrastructure informatique.


      L'Intelligence Artificielle (IA), est « l'ensemble des théories et des techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence ». Elle correspond donc à un ensemble de concepts et de technologies plus qu'à une discipline autonome constituée.

      L'Intelligence Artificielle se développe dans de nombreux domaines comme par exemple les robots, les chatbots, les moteurs de recommandation ou les assistants intelligents. L'IA repose sur 3 éléments fondamentaux, les systèmes informatiques, les algorithmes avancés et les données de systèmes de gestion.

      La reconnaissance faciale, les assistant intelligents et les voitures autonomes feront parties des applications à très courts termes de l'Intelligence Artificielle dans le grand public.

      Nicolas Coolman

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour haut de page