Page Accueil Forums Analyses sécurité Plus d’informations sur les avis de sécurité

Étiqueté : , ,

Vous lisez 114 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #43621
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Plus d’informations sur les avis de sécurité

      Ce sujet permet de recenser les bulletins et avis de sécurité mis en ligne. Ces informations proviennent principalement du CERT FR et du CISA, mais pas seulement.

      Les principales équipes d’expert en sécurité communiquent sur les découvertes de vulnérabilités et de failles qui peuvent compromettre la sécurité des applications et des réseaux informatiques.

      Il convient de suivre ces recommandations et d’appliquer rapidement les correctifs de mises à jours proposées sur les produits. Il convient aussi d’appliquer les mesures de contournement dans le cas d’absence de correctif.

      Je tiens à remercier les chercheurs et experts en sécurité informatique pour leur travail et leur partage de l’information.

    • #43622
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité MongoDB du 12 janvier 2024.

      Selon le CERT, une vulnérabilité CVE-2023-0437 a été découverte dans MongoDB C-Driver. Elle permet à un attaquant de provoquer un déni de service à distance.

      CVE-2023-0437, Le client MongoDB C-Driver peut boucler à l’infini lors de la validation de certaines données d’entrée BSON. Lors de l’appel  de bson_utf8_validate  sur certaines entrées, une boucle avec une condition de sortie qui ne peut pas être atteinte peut se produire, c’est-à-dire une boucle infinie. Ce problème affecte toutes les versions de MongoDB C-Driver antérieures aux versions 1.25.0. toutes les versions de MongoDB C-Driver antérieures aux versions 1.25.0


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.


      MongoDB (venant du terme « humongous » = « énorme ») est la première base de données, permettant aux sociétés d'être plus rapides et évolutives. Les entreprises de toutes tailles utilisent MongoDB pour créer de nouveaux types d'applications, améliorer la façon de travailler avec ses clients, accélérer les temps de mise sur le marché et faire baisser les coûts.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43625
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Oracle du 16 janvier 2024.

      Découverte de multiples vulnérabilités dans Oracle Java SE. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance, une atteinte à l’intégrité des données et une atteinte à la confidentialité des données.

      CVE-2022-21432, Une vulnérabilité dans le composant Oracle Text d’Oracle Database Server. Les versions prises en charge concernées sont 19.3-19.21. Une vulnérabilité facilement exploitable permet à un attaquant hautement privilégié disposant des privilèges DBA avec accès au réseau via Oracle Net de compromettre Oracle Text. Des attaques réussies de cette vulnérabilité peuvent entraîner une capacité non autorisée à provoquer un déni de service partiel (DOS partiel) d’Oracle Text.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      L'intégrité des données est une composante essentielle de la sécurité informatique. Elle garantit que les données sont exactes, complètes et fiables tout au long de leur cycle de vie. En assurant l'intégrité des données, les entreprises et les utilisateurs peuvent avoir confiance dans l'exactitude et la fiabilité des informations qu'ils manipulent.

      L'intégrité physique concerne le matériel et les moyens mis en œuvre en matière de stockage, de sauvegarde et de récupération des données. L'intégrité logique se base sur la conservation des données relationnelles dans une base de données.

      Pour maintenir l'intégrité des données, des mesures telles que le contrôle d'accès, la sauvegarde régulière, la vérification des données et l'utilisation de techniques de cryptage sont mises en œuvre. En négligeant l'intégrité des données, les risques de corruption, de perte ou de manipulation malveillante augmentent, compromettant ainsi la confiance et la crédibilité des systèmes informatiques.


      Oracle (Oracle Corporation) est une entreprise américaine créée en 1977 par Larry Ellison. Ses produits phares sont Oracle Database (un système de gestion de base de données), Oracle Weblogic Server (un serveur d'applications) et Oracle E-Business Suite (un progiciel de gestion intégré). Oracle AI est une famille de services d’infrastructure accélérée, d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique (ML). Pour l’entraînement et l’inférence de l’IA, l’infrastructure d’IA d’Oracle offre des latences ultra-faibles pour les unités de traitement graphique (GPU) autonomes et les clusters avec des milliers de nœuds.

    • #43632
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Microsoft du 17 janvier 2024

      Découvertes de multiples vulnérabilités dans le navigateur Microsoft Edge. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur.

      CVE-2024-0518, La vulnérabilité offerte à ce CVE est présente dans le logiciel open source (OSS) Chromium utilisé par Microsoft Edge (basé sur Chromium). Elle est incluse dans le guide des mises à jour de sécurité pour signaler que la dernière version de Microsoft Edge (basé sur Chromium) n’est plus vulnérable. La confusion des types dans la version V8 de Google Chrome antérieure à 120.0.6099.224 permettait à un attaquant distant d’exploiter potentiellement la corruption du tas via une page HTML contrefaite. (Gravité de sécurité de Chromium : élevée)

      Le TAS se présente comme un tableau associatif, une structure de données qui associe des clés à des valeurs. En d'autres termes, au lieu d'utiliser des indices numériques comme dans un tableau classique, on utilise des clés pour accéder aux valeurs. En fonction du langage de programmation, cela peut être appelé un dictionnaire, une carte, ou une table de hachage. En d'autres termes, un TAS est une structure de données de type arbre qui permet de retrouver directement l'élément que l'on veut traiter en priorité. C'est un arbre binaire presque complet ordonné.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Microsoft Edge est le navigateur web de Microsoft conçu pour remplacer Internet Explorer. Dévoilé officiellement le 21 janvier 2015 sous le nom de code « Project Spartan », le logiciel sera plus tard nommé « Microsoft Edge » lors de la conférence Build le 29 avril 2015.  Le Nouveau Microsoft Edge vous aide à naviguer sur le web, faire des recherches, acheter en ligne et bien plus encore. Comme tous les navigateurs modernes, Microsoft Edge vous permet de recueillir et de conserver des données spécifiques sur votre appareil, comme les cookies, et vous permet de nous envoyer des informations, comme l’historique de navigation, afin de rendre l’expérience aussi riche, rapide et personnalisée que possible. Les fonctionnalités de sécurité et de confidentialité de Microsoft Edge, comme Microsoft Defender SmartScreen, la surveillance de mot de passe, la recherche InPrivate et le Mode Enfants vous aident à protéger vos proches et leur sécurité en ligne. Microsoft Edge offre la protection la mieux notée contre les attaques d'hameçonnage et de logiciels malveillants sur Windows. Les mises à jour de sécurité sont fréquentes et assurent une meilleures confidentialité de vos données personnelles.

    • #43634
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité SUSE du 18 janvier 2024

      Découverte de multiples vulnérabilités dans le noyau Linux de SUSE. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité, un déni de service à distance et un contournement de la politique de sécurité.

      CVE-2023-6622 : Correction d’une vulnérabilité de déréférencement de pointeur nul dans nft_dynset_init() qui pourrait permettre à un attaquant local disposant du privilège utilisateur CAP_NET_ADMIN de déclencher un déni de service.

      CVE-2023-6546 : Correction d’une condition de concurrence critique dans le multiplexeur tty GSM 0710 via l’ioctl GSMIOC_SETCONF qui pourrait conduire à une élévation de privilèges locaux.


      Suse Linux est un système d'exploitation informatique développé par SUSE. Il est construit sur le noyau Linux gratuit et open source et est distribué avec des logiciels système et d'application d'autres projets open source. Découvrez comment SUSE vous permet de créer une infrastructure de périphérie intelligente, afin que vous puissiez proposer la nouvelle génération de produits et d’applications intelligents. Nous avons lancé la solution Linux adaptée aux entreprises en 1994 et nous sommes au service des entreprises du monde entier depuis plus de 28 ans. Travailler pour gagner et conserver votre confiance est notre priorité absolue.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.

    • #43638
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Correctif de sécurité Exim

      Découverte d’une vulnérabilité dans Exim. Celle-ci permet à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité.

      Toutes les versions d’Exim antérieures à la version 4.97.1 sont désormais obsolètes. La dernière version 3.x était la 3.36. Il est obsolète depuis vingt ans et ne devrait pas être utilisé. La version actuelle est la 4.97.1. Ceci est une version de sécurité. Elle répond aux attaques de contrebande SMTP auxquelles les serveurs SMTP peuvent être vulnérables.

      CVE-2023-51766, Exim avant 4.97.1 autorise la contrebande SMTP dans certaines configurations PIPELINING/CHUNKING. Les attaquants distants peuvent utiliser une technique d’exploitation publiée pour injecter des messages électroniques avec une adresse MAIL FROM usurpée, permettant ainsi de contourner un mécanisme de protection SPF. Cela se produit car Exim prend en charge <LF>.<CR><LF>, mais pas certains autres serveurs de messagerie populaires.


      Exim est un serveur de messagerie électronique utilisé sur de nombreux systèmes de type UNIX. La première version a été écrite en 1995 par Philip Hazel pour le service informatique de l'Université de Cambridge : le nom signifiait alors EXperimental Internet Mailer.  Exim est un agent de transfert de messages (MTA) développé à l'origine à l' Université de Cambridge pour être utilisé sur les systèmes Unix connectés à Internet. Il est disponible gratuitement selon les termes de la licence publique générale GNU. Dans le style, il est similaire à Smail 3, mais ses fonctionnalités sont plus générales.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.

       

    • #43662
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Nextcloud du 18 janvier 2024

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans les produits Nextcloud. Elles permettent à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité, une atteinte à la confidentialité des données et une injection de code indirecte à distance (XSS).

      Lorsqu’un attaquant avait accès à un code d’autorisation, il pouvait s’authentifier à tout moment à l’aide de ce code. Désormais, ils sont invalidés au bout de 10 minutes et ne seront plus authentifiés. Il est recommandé de mettre à niveau le serveur Nextcloud vers la version 28.0.0. Aucune solution de contournement disponible


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.

      Le cross-site scripting (abrégé XSS), est un type de faille de sécurité des sites web permettant d'injecter du contenu dans une page, permettant ainsi de provoquer des actions sur les navigateurs web visitant la page. Les possibilités des XSS sont très larges puisque l'attaquant peut utiliser tous les langages pris en charge par le navigateur (JavaScript, Java, Flash...) et de nouvelles possibilités sont régulièrement découvertes notamment avec l'arrivée de nouvelles technologies comme HTML5. Il est par exemple possible de rediriger vers un autre site pour de l'hameçonnage ou encore de voler la session en récupérant les cookies. En exploitant les failles critiques Zero-Day, les cybercriminels lancent des attaques XSS dans le but d'insérer des scripts malveillants dans les sites internet. Les navigateurs sont incapables de distinguer l'origine des balises malwares de celles qui sont légitimes. Cette action donne aux pirates un accès complet aux informations confidentielles enregistrées par les internautes dans l'historique et les cookies de navigation.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43769
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Ivanti du 08 février 2024

      Ivanti publie un bulletin de sécurité au 08 février 2024. Une vulnérabilité a été découverte dans les produits Ivanti. Elles permettent à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43773
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Alerte de sécurité Fortinet du 8/02/2024.

      Le 8 février 2024, Fortinet a publié l’avis de sécurité concernant la vulnérabilité critique CVE-2024-21762 affectant le VPN SSL de FortiOS. Cette vulnérabilité permet à un attaquant non authentifié de provoquer une exécution de code arbitraire à distance. Fortinet indique que cette vulnérabilité serait potentiellement exploitée. Le CERT-FR recommande donc fortement d’appliquer le correctif dans les plus brefs délais.

    • #43778
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Microsoft Edge

      Bulletin de sécurité Microsoft du 08 février 2024. De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Edge. Elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur.

      CVE-2024-1284 Utilisation gratuite dans Mojo. Ce CVE a été attribué par Chrome. Microsoft Edge (basé sur Chromium) ingère Chromium, qui corrige cette vulnérabilité. Veuillez consulter les versions de Google Chrome pour plus d’informations. La vulnérabilité offerte à ce CVE est présente dans le logiciel open source (OSS) Chromium utilisé par Microsoft Edge (basé sur Chromium). Elle est incluse dans le guide des mises à jour de sécurité pour signaler que la dernière version de Microsoft Edge (basé sur Chromium) n’est plus vulnérable.

      CVE-2024-1283 Débordement de tampon de tas dans Skia. Ce CVE a été attribué par Chrome. Microsoft Edge (basé sur Chromium) ingère Chromium, qui corrige cette vulnérabilité. Veuillez consulter les versions de Google Chrome pour plus d’informations. La vulnérabilité offerte à ce CVE est présente dans le logiciel open source (OSS) Chromium utilisé par Microsoft Edge (basé sur Chromium). Elle est incluse dans le guide des mises à jour de sécurité pour signaler que la dernière version de Microsoft Edge (basé sur Chromium) n’est plus vulnérable.

    • #43795
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité SUSE du 05 février 2024

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans le noyau Linux de SUSE. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service et un contournement de la politique de sécurité.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Suse Linux est un système d'exploitation informatique développé par SUSE. Il est construit sur le noyau Linux gratuit et open source et est distribué avec des logiciels système et d'application d'autres projets open source. Découvrez comment SUSE vous permet de créer une infrastructure de périphérie intelligente, afin que vous puissiez proposer la nouvelle génération de produits et d’applications intelligents. Nous avons lancé la solution Linux adaptée aux entreprises en 1994 et nous sommes au service des entreprises du monde entier depuis plus de 28 ans. Travailler pour gagner et conserver votre confiance est notre priorité absolue.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43801
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Qnap du 13 février 2024

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans les produits Qnap. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance.

      Multiples vulnérabilités dans QTS, QuTS Hero et QuTScloud. Plusieurs vulnérabilités ont été signalées comme affectant plusieurs versions du système d’exploitation QNAP. Si elles sont exploitées, les vulnérabilités d’injection de commandes du système d’exploitation pourraient permettre aux utilisateurs d’exécuter des commandes via un réseau. Si vous ne souhaitez pas installer une version entièrement corrigée pour votre appareil, vous pouvez toujours atténuer les vulnérabilités en installant une version partiellement corrigée.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Qnap Systems, Inc. est un constructeur informatique basé à Taïwan et spécialisé dans les solutions de stockage réseau pour les particuliers et les entreprises. En se concentrant sur les innovations dans les domaines du stockage, du réseau et de la vidéo intelligente, QNAP présente maintenant une solution NAS cloud révolutionnaire qui s’intègre dans un logiciel innovant basé sur un abonnement et un écosystème de canaux de service polyvalent.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43821
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      SolarWinds corrige de multiples vulnérabilités RCE (Remote Code Execution) critiques dans la solution d’audit des droits d’accès. SolarWinds a corrigé cinq failles d’exécution de code à distance (RCE) dans sa solution Access Rights Manager (ARM), dont trois vulnérabilités de gravité critique.

      SolarWinds est une société américaine qui développe des logiciels professionnels permettant la gestion centralisée des réseaux, des systèmes et de l'infrastructure informatique.SolarWinds, une plateforme de gestion informatique renommée, offre des solutions de surveillance et de gestion des réseaux, des serveurs, des applications et de la sécurité. Elle fournit aux entreprises une visibilité complète sur leur infrastructure informatique, permettant une gestion proactive des performances et des menaces potentielles. Avec ses fonctionnalités avancées de détection d'anomalies et de réponse aux incidents, SolarWinds aide les organisations à maintenir la disponibilité, la fiabilité et la sécurité de leurs systèmes informatiques essentiels.

      En décembre 2020, SolarWinds a été au centre d'une cyberattaque massive, désignée sous le nom de "Sunburst" ou "Solorigate". Cette attaque a été orchestrée par des acteurs étatiques, attribués par les États-Unis à la Russie. Les attaquants ont infiltré le réseau de SolarWinds et injecté un malware dans leur logiciel Orion, utilisé par de nombreuses entreprises et agences gouvernementales pour la gestion informatique. Cette attaque sophistiquée a compromis la sécurité de milliers d'organisations dans le monde entier, leur permettant d'accéder aux données sensibles et de surveiller les communications. Une infiltration dans le SI de l’entreprise qui impactait potentiellement une violation de données d’au moins 18 000 de ses clients. Les implications de cette cyberattaque sont vastes et ont conduit à des réévaluations majeures de la cybersécurité et des protocoles de gestion des fournisseurs dans de nombreuses entreprises et agences gouvernementales.

      Le logiciel Orion, développé par SolarWinds, est une plateforme de surveillance et de gestion des réseaux informatiques. Elle serait utilisée par environ 33 000 clients des secteurs public et privé. Sa fonction principale est de fournir aux administrateurs système une visibilité complète sur les performances et la santé de leurs infrastructures informatiques. Orion permet de surveiller les périphériques réseau, les serveurs, les applications et les services en temps réel, en collectant des données sur les performances, la disponibilité et l'utilisation des ressources. Il offre également des fonctionnalités de cartographie des réseaux, d'analyse des tendances, d'alertes en cas de problèmes et de génération de rapports pour aider les administrateurs à identifier, diagnostiquer et résoudre les problèmes plus rapidement.

       

    • #43825
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité NetApp du 16 février 2024.

      Bulletin de sécurité NetApp du 16 février 2024. Une vulnérabilité a été découverte dans NetApp SnapCenter. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données et une atteinte à l’intégrité des données.

      CVE-2024-21987 : Les versions 4.8 de SnapCenter antérieures à 5.0 sont sensibles à une vulnérabilité qui pourrait permettre à un utilisateur authentifié de SnapCenter Server de modifier les paramètres de configuration de la journalisation système. L’exploitation réussie de cette vulnérabilité pourrait conduire à la divulgation d’informations sensibles ou à l’ajout ou à la modification de données.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      L'intégrité des données est une composante essentielle de la sécurité informatique. Elle garantit que les données sont exactes, complètes et fiables tout au long de leur cycle de vie. En assurant l'intégrité des données, les entreprises et les utilisateurs peuvent avoir confiance dans l'exactitude et la fiabilité des informations qu'ils manipulent.

      L'intégrité physique concerne le matériel et les moyens mis en œuvre en matière de stockage, de sauvegarde et de récupération des données. L'intégrité logique se base sur la conservation des données relationnelles dans une base de données.

      Pour maintenir l'intégrité des données, des mesures telles que le contrôle d'accès, la sauvegarde régulière, la vérification des données et l'utilisation de techniques de cryptage sont mises en œuvre. En négligeant l'intégrité des données, les risques de corruption, de perte ou de manipulation malveillante augmentent, compromettant ainsi la confiance et la crédibilité des systèmes informatiques.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

       

    • #43831
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Liferay du 06 février 2024

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Liferay. Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance, un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données.

      CVE-2024-25144 : DoS via un IFrame auto-référencé. Le widget IFrame dans Liferay Portal et Liferay DXP ne vérifie pas l’URL de l’IFrame, ce qui permet aux utilisateurs authentifiés à distance de provoquer un déni de service (DoS) via un IFrame auto-référencé.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43836
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Spring du 19 février 2024.

      Une vulnérabilité a été découverte dans Spring Security. Elle permet à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité. Dans Spring Security, versions 6.1.x antérieures à 6.1.7 et versions 6.2.x antérieures à 6.2.2, une application est vulnérable à un contrôle d’accès rompu lorsqu’elle utilise directement la  AuthenticationTrustResolver.isFullyAuthenticated(Authentication)méthode.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43870
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité IBM du 21 février 2024.

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans les produits IBM. Elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur et une exécution de code arbitraire à distance.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43876
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité SonicWall du 23 février 2024.

      Une vulnérabilité a été découverte dans la gamme de produits SonicWall SMA100. Elle permet à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité.

      Une vulnérabilité de contrôle d’accès incorrect a été identifiée dans le portail de bureau virtuel SSL-VPN SMA100, qui, dans des conditions spécifiques, pourrait potentiellement permettre à un attaquant authentifié à distance d’associer l’application mobile MFA d’un autre utilisateur. Rien ne prouve que ces vulnérabilités soient exploitées à l’état sauvage. SonicWall conseille vivement aux utilisateurs de produits de la série SMA 100, qui incluent les produits SMA 200, 210, 400, 410 et 500v, de mettre à niveau vers la version fixe mentionnée.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.

      SonicWall, à l'origine une entreprise privée basée dans la Silicon Valley et une filiale de Dell de 2012 à 2016, vend une gamme d'appareils Internet principalement destinés au contrôle de contenu et à la sécurité du réseau.
      Cette entreprise vous aide à construire, calibrer et gérer la sécurité dans les environnements cloud, hybride et traditionnel. SonicWall Capture ATP est un sandbox multi-moteur basé sur le cloud qui révolutionne la détection avancée des menaces.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43883
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité VMware du 27 février 2024.

      Une vulnérabilité a été découverte dans les produits VMware. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données. Une vulnérabilité de lecture hors limites dans VMware Workstation et Fusion a été signalée en privé à VMware. Des mises à jour sont disponibles pour corriger cette vulnérabilité dans les produits VMware concernés.

      VMware Workstation et Fusion contiennent une vulnérabilité de lecture hors limites dans le CCID USB (périphérique d’interface de carte à puce). VMware a évalué la gravité de ce problème comme étant dans la plage de gravité modérée  avec un score de base CVSSv3 maximum de 5,9. Un acteur malveillant disposant de privilèges administratifs locaux sur une machine virtuelle peut déclencher une lecture hors limites conduisant à la divulgation d’informations. VMware souhaite remercier Jiaqing Huang (@s0duku) et Hao Zheng (@zhz) de l’équipe TianGong de Legendsec du groupe Qi’anxin de nous avoir signalé ce problème.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

    • #43897
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Cisco du 28 février 2024.

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Cisco NX-OS. Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance (DoS). Une vulnérabilité dans la gestion du trafic MPLS pour le logiciel Cisco NX-OS pourrait permettre à un attaquant distant non authentifié de provoquer un redémarrage inattendu du processus netstack, ce qui pourrait entraîner l’arrêt du traitement du trafic réseau ou le rechargement du périphérique.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.


      Cisco Systems est une entreprise informatique américaine spécialisée, à l’origine, dans le matériel réseau (routeurs et commutateurs Ethernet ), et depuis 2009 dans les serveurs. En 2013, Cisco annonce l'acquisition d'une société de cybersécurité, Sourcefire. Deux ans plus tard, Cisco acquiert OpenDNS pour renforcer ses activités dans la sécurité informatique.  CISCO est le leader mondial de l'aide à la transformation digitale. Il vous aidera à saisir les opportunités qui s'offrent à vous aujourd'hui et demain, grâce à son offre de solutions complètes. Vos besoins seront étudiés dans le moindre détail pour pouvoir vous offrir le meilleur des solutions CISCO. Parmi ces solutions, les Switchs et commutateurs, les points d'accès Wifi et les Routeurs.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43903
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Une variante linux du malware Bifrost.

      Le nouveau malware Bifrost pour Linux imite le domaine VMware à des fins d’évasion. Une nouvelle variante Linux du cheval de Troie d’accès à distance Bifrost (RAT) utilise plusieurs nouvelles techniques d’évasion, notamment l’utilisation d’un domaine trompeur qui apparaît comme faisant partie de VMware. Identifié pour la première fois il y a vingt ans, Bifrost est l’une des menaces RAT les plus anciennes  en circulation. Il infecte les utilisateurs via des pièces jointes malveillantes ou des sites de suppression de charges utiles, puis collecte des informations sensibles auprès de l’hôte.


      Un cheval de Troie (Trojan Horse en anglais) est un type de logiciel malveillant, souvent confondu avec les virus ou autres parasites. Le cheval de Troie est un logiciel en apparence légitime, mais qui contient une malveillance. Le rôle du cheval de Troie est de faire entrer ce parasite sur l'ordinateur et de l'y installer à l'insu de l'utilisateur. Le programme contenu est appelé la "charge utile". Il peut s'agir de n'importe quel type de parasite : virus, keylogger, logiciel espion. C'est ce parasite, et lui seul, qui va exécuter des actions au sein de l'ordinateur victime. Le cheval de Troie n'est rien d'autre que le véhicule, celui qui fait "entrer le loup dans la bergerie". Ce logiciel n'est pas nuisible en lui-même car il n'exécute aucune action, si ce n'est celle de permettre l'installation du vrai parasite. Dans leur cyberattaques, les pirates peuvent utiliser la charge utile du trojan pour installer un rançongiciel.


      VMware est une société informatique américaine fondée en 1998, filiale d'EMC Corporation depuis 2004, qui propose plusieurs produits propriétaires liés à la virtualisation d'architectures x86. C'est aussi par extension le nom d'une gamme de logiciels de virtualisation. VMware assure la Création des applications Cloud, il modernise celles existantes et gère l’infrastructure qui les fournit quel que soit le Cloud. En matière de réseau, il accélère les opérations des applications modernes avec la virtualisation du réseau et de la sécurité pour WAN, Data Center et Cloud. Il déploie chaque application, sur tout type de Cloud, partout, du cœur et du RAN, à la périphérie et au Cloud. Le 26 mai 2022, Broadcom confirme l'achat de VMWare pour 61 milliards de dollars et espère devenir « le leader mondial des technologies d'infrastructure ». VMware travaille avec Spring Framework, Spring Boot et Apache Tomcat depuis des années. Le runtime VMware Spring facilite la prise en charge d’ OpenJDK. Des formules d’abonnement annuel sont disponibles par pod et par cœur. Le runtime s’adapte aux dimensions de l'entreprise, quel que soit le nombre de machines virtuelles Java (JVM).


      Bleeping Computer est un site Web couvrant l'actualité technologique et offrant une aide informatique gratuite via ses forums, qui a été créé par Lawrence Abrams en 2004. Avec plus de 700 000 membres enregistrés qui posent des questions et y répondent, BleepingComputer.com est devenu une communauté dynamique et animée de personnes partageant les mêmes idées.

    • #43914
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Juniper du 29 février 2024.

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Juniper Secure Analytics . Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur, un déni de service à distance et un contournement de la politique de sécurité.

      (CVE-2022-43552) Une vulnérabilité d’utilisation après libération existe dans curl <7.87.0. Curl peut être invité à *tunnel* pratiquement tous les protocoles qu’il prend en charge via un proxy HTTP. Les proxys HTTP peuvent (et le font souvent) refuser de telles opérations de tunnel. Lorsqu’on lui refusait de tunneler les protocoles spécifiques SMB ou TELNET, curl utilisait une structure allouée au tas après sa libération, dans son chemin de code d’arrêt de transfert.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43926
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Une faille critique de GitHub

      Une faille de GitHub pourrait mettre en danger des millions d’utilisateurs. Cette vulnérabilité représente une menace importante pour les référentiels appartenant à des organisations réputées telles que Google. Des millions de logiciels en danger sur GitHub, rien que ça. C’est le cri d’alarme lancé par Aqua, une société spécialisée dans la sécurité du cloud. En cause, …

      GitHub est une entreprise de développement logiciel et de service dont le siège est situé aux États-Unis. GitHub développe notamment la plateforme GitHub, l'éditeur de texte Atom ou encore le framework Electron. GitHub est exploité pour la productivité et la collaboration avec une sécurité intégrée. Cette plate-forme attire les développeurs et accélère le développement de logiciels de haute qualité. La présence d'outils comme Codespaces stimule la vitesse des développeurs dans un environnement de développement complet.

       

    • #43940
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Quatre avis de sécurité du noyau Linux Red Hat.

      Red Hat vient de publier quatre bulletins de sécurité portant sur des vulnérabilités découvertes dans son noyau Linux. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données, une élévation de privilèges et une exécution de code arbitraire à distance. Ces vulnérabilités Red Hat présentent un impact important sur la sécurité et nécessitent une mise à jour rapide du cœur du système d’exploitation Linux (Noyau).


      Red Hat Enterprise Linux est une distribution Linux produite par Red Hat et orientée vers le marché commercial et les serveurs d'entreprise. Red Hat prend en charge chaque version du logiciel pour une durée de 7 ans à 10 ans voire 13 ans après sa sortie. 

    • #43954
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bu de sécurité Apple du 05 mars 2024

      Publication de multiples avis de sécurité d’Apple des 05 et 07 mars 2024. Les vulnérabilités CVE-2024-23225 et CVE-2024-23296 seraient activement exploitées. Elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données, un contournement de la politique de sécurité et un déni de service.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.

      Les cyberattaques sont des attaques malveillantes menées contre des systèmes informatiques, réseaux ou données, dans le but de causer des dommages, voler des informations ou perturber les opérations. Elles peuvent prendre différentes formes, telles que les virus, les logiciels malveillants, les attaques de phishing ou les attaques par déni de service (DDoS). Elles peuvent provenir aussi d'attaques par rançongiciels, par botnets ou via l'exploitation de failles critiques de sécurité dites Zero-Day.

      Une cyberattaque peut émaner de personnes isolées, Kevin Mitnick étant une des plus célèbres, d'un groupe de pirates ou plus récemment de vastes organisations ayant des objectifs géopolitiques. Les retards liés à l'application des mises à jours et correctifs d'applications accentue les risques d'intrusion dans les systèmes et les réseaux. Des exploits dormants infectent les systèmes et les réseaux non corrigés en vue de leur future activation. Un procédé qui permet de masquer l'origine de l'attaque et de voler des informations confidentielles dans un but lucratif.

      Ces attaques peuvent avoir des conséquences dévastatrices, tant pour les individus que pour les entreprises ou les gouvernements, allant de la perte de données sensibles à la mise hors service de services essentiels. La protection contre les cyberattaques est devenue une priorité majeure pour tous ceux qui utilisent des technologies informatiques.

    • #43960
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité VMware du 7 mars 2024

      Bulletin de sécurité VMware du 7 mars 2024. Une vulnérabilité a été découverte dans VMware Cloud Director. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données.

      VMware Cloud Director contient une vulnérabilité de divulgation partielle d’informations. VMware a évalué la gravité de ce problème comme étant dans la  plage de gravité modérée  avec un score de base CVSSv3 maximum de  4,3. Un acteur malveillant peut potentiellement collecter des informations sur les noms d’organisations en fonction du comportement de l’instance. Des mises à jour sont disponibles pour corriger ces vulnérabilités dans les produits VMware concernés.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source


      VMware est une société informatique américaine fondée en 1998, filiale d'EMC Corporation depuis 2004, qui propose plusieurs produits propriétaires liés à la virtualisation d'architectures x86. C'est aussi par extension le nom d'une gamme de logiciels de virtualisation. VMware assure la Création des applications Cloud, il modernise celles existantes et gère l’infrastructure qui les fournit quel que soit le Cloud. En matière de réseau, il accélère les opérations des applications modernes avec la virtualisation du réseau et de la sécurité pour WAN, Data Center et Cloud. Il déploie chaque application, sur tout type de Cloud, partout, du cœur et du RAN, à la périphérie et au Cloud. Le 26 mai 2022, Broadcom confirme l'achat de VMWare pour 61 milliards de dollars et espère devenir « le leader mondial des technologies d'infrastructure ». VMware travaille avec Spring Framework, Spring Boot et Apache Tomcat depuis des années. Le runtime VMware Spring facilite la prise en charge d’ OpenJDK. Des formules d’abonnement annuel sont disponibles par pod et par cœur. Le runtime s’adapte aux dimensions de l'entreprise, quel que soit le nombre de machines virtuelles Java (JVM).


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43965
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Grafana du 07 mars 2024

      Une vulnérabilité a été découverte dans Grafana. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à l’intégrité des données et une atteinte à la confidentialité des données.

      CVE-2024-1442: Correctif de sécurité de gravité moyenne. Nous avons récemment publié Grafana 10.4 avec Grafana 10.3.4, 10.2.5, 10.1.8, 10.0.12 et 9.5.17. La dernière version de Grafana et ces correctifs contiennent un correctif pour CVE-2024-1442.

      CVE-2024-1442: Escalade des autorisations de source de données. La vulnérabilité affecte les instances Grafana Cloud et Grafana Enterprise, et elle est exploitable si un utilisateur qui ne devrait pas pouvoir accéder à toutes les sources de données obtient l’autorisation de créer une source de données.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      L'intégrité des données est une composante essentielle de la sécurité informatique. Elle garantit que les données sont exactes, complètes et fiables tout au long de leur cycle de vie. En assurant l'intégrité des données, les entreprises et les utilisateurs peuvent avoir confiance dans l'exactitude et la fiabilité des informations qu'ils manipulent.

      L'intégrité physique concerne le matériel et les moyens mis en œuvre en matière de stockage, de sauvegarde et de récupération des données. L'intégrité logique se base sur la conservation des données relationnelles dans une base de données.

      Pour maintenir l'intégrité des données, des mesures telles que le contrôle d'accès, la sauvegarde régulière, la vérification des données et l'utilisation de techniques de cryptage sont mises en œuvre. En négligeant l'intégrité des données, les risques de corruption, de perte ou de manipulation malveillante augmentent, compromettant ainsi la confiance et la crédibilité des systèmes informatiques.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43985
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletins de sécurité Microsoft du 12 mars 2024.

      Microsoft corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans plusieurs de ses produits. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, une atteinte à la confidentialité des données et une élévation de privilèges.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43991
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Mises à jour de sécurité Adobe ColdFusion.

      Une vulnérabilité a été découverte dans Adobe ColdFusion. Elle permet à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité et une atteinte à la confidentialité des données. Adobe a publié des mises à jour de sécurité pour les versions 2023 et 2021 de ColdFusion. Ces mises à jour résolvent une  vulnérabilité critique qui pourrait conduire à une lecture arbitraire du système de fichiers. Adobe classe ces mises à jour avec le niveau de priorité 3 et recommande aux utilisateurs de mettre à jour leurs installations vers les versions les plus récentes.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Adobe Inc. est une société technologique de premier plan, célèbre pour ses produits logiciels créatifs et ses solutions de marketing numérique. Fondée en 1982 par John Warnock et Charles Geschke, l'entreprise est devenue un acteur majeur dans l'industrie grâce à des produits emblématiques tels que Adobe Photoshop, Adobe Acrobat et Adobe Creative Cloud.

      La société a également édité des logiciels de montage vidéo et audio. Les innovations d'Adobe permettent de repousser les limites des expériences digitales. Il connecte le contenu et les données, et introduit de nouvelles technologies qui démocratisent la création, façonnent le storytelling de demain et inspirent de toutes nouvelles catégories d’entreprises.

      Avec son siège social à San Jose, en Californie, Adobe emploie des milliers de personnes à travers le monde et dessert des millions de clients, des designers aux marketeurs en passant par les éditeurs de contenu. En outre, Adobe a développé des initiatives importantes en matière de durabilité et d'inclusion, faisant de l'entreprise un leader non seulement dans le domaine de la technologie, mais aussi dans celui de la responsabilité sociale.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #43995
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Apache Tomcat du 14 mars 2024.

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Apache Tomcat. Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance.

      CVE-2024-23672 : Il était possible pour un client WebSocket de maintenir une connexion WebSocket ouverte, ce qui entraînait une consommation accrue de ressources.

      CVE-2024-24549 : Lors du traitement d’une requête HTTP/2, si la requête dépassait l’une des limites configurées pour les en-têtes, le flux HTTP/2 associé n’était réinitialisé qu’après le traitement de tous les en-têtes.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.


      Le logiciel libre Apache HTTP Server est un serveur HTTP créé et maintenu au sein de la fondation Apache. Jusqu'en avril 2019, ce fut le serveur HTTP le plus populaire du World Wide Web. Il est distribué selon les termes de la licence Apache.  L'installation d'un serveur Web Apache permet de vérifier l'apparence de votre site internet dans un environnement spécifique comme Windows par exemple. En effet ce serveur de test local gratuit exécute vos scripts hors ligne, il est souvent combiné avec l'utilisation de bases de données MySQL.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

       

    • #43998
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Cisco du 13 mars 2024

      Cisco diffuse trois bulletins de sécurité (CVE-2024-20318, CVE-2024-20320, CVE-2024-20320) relatifs à de multiples vulnérabilités découvertes dans son produit IOS XR. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges et un déni de service à distance. En cas de defaillance d’installation de mise à jour, des mesures de contournement sont proposées par l’éditeur.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.

    • #44008
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      3 Avis de sécurité Palo Alto Networks du 13 mars 2024.

      Palo Alto Networks diffuse plusieurs avis de sécurité pour corriger de multiples vulnérabilités découvertes dans ses applications GlobalProtect et Panorama. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à l’intégrité des données, une élévation de privilèges et une atteinte à la confidentialité des données.

      Palo Alto Networks est une entreprise américaine qui construit du matériel de télécommunications. Elle est spécialisée dans les services de sécurité pour les réseaux et les ordinateurs. Nir Zuk, un ancien ingénieur de Check Point, à développé un pare-feu permettant d'identifier et de fournir un contrôle précis des applications au sein d'un système d'information.

    • #44015
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avertissement de sécurité de Synology

      Selon les experts sécurité de Synology, de multiples vulnérabilités permettent à des attaquants distants ou à des utilisateurs authentifiés à distance d’injecter un script Web ou du HTML arbitraire, à des utilisateurs authentifiés à distance de contourner les contraintes de sécurité et à des utilisateurs authentifiés à distance de lire des fichiers spécifiques via une version sensible de Synology Router Manager (SRM).


      Synology Inc. est une entreprise taïwanaise fondée en avril 2000. Synology permet à chaque entreprise de gérer, sécuriser et protéger ses données, quel que soit l'emplacement à partir duquel un accès est requis, de la technologie Flash au disque en passant par les différents types d'architectures Cloud, et ce à l'échelle nécessaire pour s'adapter à la croissance exponentielle des données du monde numérique. Reconnue par les plus grands noms du secteur informatique et forte de plus de six millions d'installations, Synology s'engage à transformer la façon dont les entreprises gèrent leurs données, en toute élégance, simplicité, sécurité et fiabilité.

    • #44035
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Spring du 14 mars 2024

      Une vulnérabilité (CVE-2024-22259) a été découverte dans Spring Framework. Celle-ci permet à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité.

      CVE-2024-22259: Analyse d’URL Spring Framework avec validation de l’hôte. Les applications qui UriComponentsBuilderanalysent une URL fournie en externe (par exemple via un paramètre de requête) ET effectuent des contrôles de validation sur l’hôte de l’URL analysée peuvent être vulnérables à une attaque de redirection ouverte ou à une attaque SSRF si l’URL est utilisée après avoir réussi les contrôles de validation.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.

    • #44039
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Une faille critique de sécurité dans Firefox

      La version Firefox 123 touchée par une faille critique de sécurité : pourquoi il est urgent de mettre à jour le navigateur. Une douzaine de vulnérabilités a été corrigée par Mozilla cette semaine. L’une des failles, la seule classée en risque « critique », concerne la version 123 du navigateur Firefox…

      CVE-2024-2615: Bogues de sécurité de la mémoire présents dans Firefox 123. Certains de ces bogues montraient des preuves de corruption de la mémoire et nous présumons qu’avec suffisamment d’efforts, certains d’entre eux auraient pu être exploités pour exécuter du code arbitraire. Cette vulnérabilité affecte Firefox sur les versions inférieures à 124.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

       

       

       

    • #44044
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité dans Kaspersky Password Manager.

      Kaspersky emet un bulletin de sécurité portant sur l’utilisation de son coffre-fort numérique Kaspersky Password Manager (KPM) pour Windows. Cette faille permettait de récupérer les informations d’identification remplies automatiquement à partir d’un vidage mémoire lorsque l’extension KPM pour Google Chrome est utilisée.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      Kaspersky Password Manager est un gestionnaire de mots de passe qui permer le stockage des données confidentielles. Ce logiciel assure une sécurité renforcée, une connexion simplifiée et un contrôle complet. Vous créez des mots de passe uniques à l'aide d'un générateur de mots de passe et conservez vos documents, photos et données de carte bancaire en toute sécurité dans un coffre-fort privé chiffré. Vous remplissez rapidement et facilement vos coordonnées de manière automatique sur les sites Internet, les applications et les appareils. Vous organisez vos fichiers dans des dossiers faciles à utiliser qui se synchronisent avec votre smartphone, votre ordinateur portable, votre ordinateur de bureau, etc.

       

       

    • #44051
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Spring du 18 mars 2024

      Une vulnérabilité a été découverte et corrigée dans les produits Spring Security. Elle permet à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité.

      CVE-2024-22257: Contrôle d’accès possiblement interrompu dans Spring Security avec l’utilisation directe d’AuthentifiedVoter. Dans Spring Security, versions 5.7.x antérieures à 5.7.12, 5.8.x antérieures à 5.8.11, versions 6.0.x antérieures à 6.0.9, versions 6.1.x antérieures à 6.1.8, versions 6.2.x antérieures à 6.2 .3, une application peut être vulnérable à un contrôle d’accès rompu lorsqu’elle utilise directement la AuthenticatedVoter#vote transmission d’un null paramètre d’authentification.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44054
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité AXIS du 19 mars 2024

      Découverte et correction de multiples vulnérabilités dans AXIS OS. Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance (CVE-2024-0054 et CVE-2024-0055)


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

    • #44065
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Spring du 19 mars 2024

      Spring corrige une vulnérabilité dans son produit Spring Authorization Server. Celle-ci permet à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité.

      CVE-2024-22258: rétrogradation de PKCE dans le serveur d’autorisation Spring. Les versions 1.0.0 à 1.0.5, 1.1.0 à 1.1.5, 1.2.0 à 1.2.2 de Spring Authorization Server et les versions antérieures non prises en charge sont susceptibles de faire l’objet d’une attaque de rétrogradation PKCE pour les clients confidentiels. Plus précisément, une application est vulnérable lorsqu’un client confidentiel utilise PKCE pour l’octroi du code d’autorisation.

      Le PKCE est une clé de preuve pour l'échange de code.  PKCE (RFC 7636) est une extension du flux de code d'autorisation pour empêcher les attaques CSRF et par injection de code d'autorisation. Il ne s'agit pas d'une forme d'authentification client et il ne remplace pas un client secret ou une autre authentification cliente .

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44070
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Correctif urgent de Microsoft Windows Server.

      Microsoft publie un correctif d’urgence pour les pannes de Windows Server. Microsoft a publié des mises à jour d’urgence hors bande (OOB) pour résoudre un problème connu qui provoque le blocage des contrôleurs de domaine Windows. Cette panne intervient après l’installation des mises à jour de sécurité Windows Server de mars 2024. De nombreux administrateurs système ont averti que ce dysfonctionnement intervient après l’installation du dernier Patch Tuesday de sécurité. Les serveurs se figent et redémarrent de manière inattendue en raison d’une fuite de mémoire dans le processus LSASS (Local Security Authority Subsystem Service).

    • #44071
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Découverte de failles sécurité dans des puces Apple.

      Apple : des millions de MacBooks récents concernés par une faille matérielle impossible à corriger. C’est une mauvaise nouvelle pour des millions d’utilisateurs à travers le monde : une faille de sécurité a été repérée au sein même des puces Apple M1, M2 et M3.

       

    • #44076
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Publication d’un exploit de faille critique RCE dans Fortinet

      Des chercheurs en sécurité ont publié un exploit de validation de principe (PoC) pour une vulnérabilité critique du logiciel FortiClient Enterprise Management Server (EMS) de Fortinet, qui est désormais activement exploitée dans des attaques. Cette faille de sécurité est une injection SQL dans le composant DB2 Administration Server (DAS) découverte et signalée par le National Cyber ​​Security Center (NCSC) du Royaume-Uni.

      L'exécution de code à distance (RCE) est une cyberattaque par laquelle un attaquant peut exécuter à distance des commandes sur l'appareil informatique de quelqu'un d'autre. Les exécutions de code à distance (RCE) se produisent généralement en raison de logiciels malveillants téléchargés par l'hôte et peuvent se produire quel que soit l'emplacement géographique de l'appareil. L'exécution de code à distance (RCE) est également appelée évaluation de code à distance.

       

    • #44085
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Firefox du 22 mars 2024

      Mozilla corrige deux vulnérabilités de niveau critique dans son navigateur Firefox. Celles-ci permettaient à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire javascript à distance et un contournement de la politique de sécurité.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

    • #44096
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Microsoft du 24 mars 2024.

      Microsoft corrige une vulnérabilité dans .Net. Celle-ci permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44103
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Microsoft du 24 mars 2024

      De multiples vulnérabilités ont été corrigées dans Microsoft Edge. Elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur, un contournement de la fonctionnalité de sécurité et une usurpation d’identité.

      CVE-2024-1284: Vulnérabilité d’utilisation après libération (Use-After-Free) dans Mojo. La vulnérabilité attribuée à cette CVE est présente dans le logiciel open source (OSS) Chromium utilisé par Microsoft Edge (basé sur Chromium). Elle est incluse dans le guide des mises à jour de sécurité pour signaler que la dernière version de Microsoft Edge (basé sur Chromium) n’est plus vulnérable.

       

       

    • #44108
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Vulnérabilité dans la commande wall du package util-linux

      Un bug du « Wall » Linux vieux de dix ans permet de créer de fausses invites SUDO et de voler des mots de passe. Une vulnérabilité dans la commande wall du  package util-linux qui fait partie du système d’exploitation Linux pourrait permettre à un attaquant non privilégié de voler les mots de passe ou de modifier le presse-papiers de la victime. Suivi comme CVE-2024-28085 , le problème de sécurité a été surnommé WallEscape et a été présent dans toutes les versions du package au cours des 11 dernières années, jusqu’à la version 2.40 publiée hier.


      Linux ou GNU/Linux est une famille de systèmes d'exploitation open source de type Unix fondé sur le noyau Linux, créé en 1991 par Linus Torvalds. De nombreuses distributions GNU/Linux ont depuis vu le jour et constituent un important vecteur de popularisation du mouvement du logiciel libre. Linux propose 25 distributions populaires en téléchargement.

    • #44118
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité GitLab du 27 mars 2024

      Dans certaines versions de GitLab, une vulnérabilité peut conduire un attaquant a provoquer un déni de service à distance. Une autre vulnérabilité peut permettre à un attaquant d’injecter du code indirecte à distance (XSS). Ces problèmes ont été corrigés et affectent de nombreuses versions de GitLab CE/EE


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      GitLab  est un logiciel libre de forge basé sur git proposant les fonctionnalités de wiki, un système de suivi des bugs, l’intégration continue et la livraison continue. Développé par GitLab Inc et créé par Dmitriy Zaporozhets et par Valery Sizov, le logiciel est utilisé par plusieurs grandes entreprises informatiques, dont IBM et Sony.

    • #44122
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Ubuntu du 25 mars 2024

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes et corrigées dans le noyau Linux d’Ubuntu. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données et une exécution de code arbitraire à distance.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44199
      Alain Mas
      Modérateur

      Multiples avis de sécurité SUSE émis le 22 mars 2024

      SUSE vient d’émettre un correctif qui porte sur de multiples vulnérabilités découvertes dans son noyau Linux.
      Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données et une exécution de code arbitraire. Le noyau SUSE Linux Enterprise 15 SP4 RT a été mis à jour pour recevoir diverses corrections de bogues de sécurité. Les bugs de sécurité suivants ont été corrigés.

       

    • #44215
      Alain Mas
      Modérateur

      Avis de sécurité Android du 01 avril 2024

      Découverte de multiples vulnérabilités dans les produits Android et Pixels. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service, une atteinte à la confidentialité des données et une élévation de privilèges. Google indique que les vulnérabilités CVE-2024-29745 et CVE-2024-29748 affectant les Pixels pourraient être activement exploitées dans le cadre d’attaques ciblées.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Android, développé par Google, est un système d'exploitation mobile basé sur le noyau Linux, utilisé par des milliards d'appareils dans le monde entier. Lancé en 2008, Android offre une plateforme ouverte et flexible, permettant aux fabricants de personnaliser leurs appareils selon leurs besoins. Il prend en charge une vaste gamme d'applications téléchargeables via Google Play Store, offrant ainsi aux utilisateurs une expérience personnalisée. Avec des mises à jour régulières et des fonctionnalités évolutives telles que la sécurité renforcée, la gestion de l'énergie et l'intelligence artificielle intégrée, Android reste à la pointe de l'innovation dans le domaine des systèmes d'exploitation mobiles.

      Les attaquants recherchent les failles de sécurité Zero Day sur le système Android. L'objectif étant de pouvoir interagir avec le noyau Android pour insérer un exploit et exécuter du code arbitraire à distance.

    • #44226
      Alain Mas
      Modérateur

      Avis de sécurité Apache HTTP Server du 04 avril 2024.

      Apache corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans son produit Apache HTTP Server. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance (Dos), un contournement de la politique de sécurité.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44237
      Alain Mas
      Modérateur

      Bulletin de sécurité Mozilla du 02 avril 2024.

      Mozilla corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans son navigateur Firefox. Celle-ci permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur et une injection de code indirecte à distance (XSS).


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.

      Le cross-site scripting (abrégé XSS), est un type de faille de sécurité des sites web permettant d'injecter du contenu dans une page, permettant ainsi de provoquer des actions sur les navigateurs web visitant la page. Les possibilités des XSS sont très larges puisque l'attaquant peut utiliser tous les langages pris en charge par le navigateur (JavaScript, Java, Flash...) et de nouvelles possibilités sont régulièrement découvertes notamment avec l'arrivée de nouvelles technologies comme HTML5. Il est par exemple possible de rediriger vers un autre site pour de l'hameçonnage ou encore de voler la session en récupérant les cookies. En exploitant les failles critiques Zero-Day, les cybercriminels lancent des attaques XSS dans le but d'insérer des scripts malveillants dans les sites internet. Les navigateurs sont incapables de distinguer l'origine des balises malwares de celles qui sont légitimes. Cette action donne aux pirates un accès complet aux informations confidentielles enregistrées par les internautes dans l'historique et les cookies de navigation.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44255
      Alain Mas
      Modérateur

      Bulletin de sécurité Microsoft du 09 avril 2024

      Microsoft indique qu’une vulnérabilité a été découverte dans son produit Office Excel. Celle-ci permet à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

    • #44268
      Alain Mas
      Modérateur

      Mise à jour urgente de Google Chrome

      Navigateur chromium : une mise à jour urgente déployée pour contrer de graves failles de sécurité. Si vous faites partie du milliard d’utilisateurs de Chrome sur PC Windows, sachez qu’une nouvelle mise à jour cruciale vient d’être publiée. Il est fortement recommandé de mettre à jour votre navigateur dès que possible.

      Chrome est un navigateur web propriétaire développé par Google basé sur le projet libre Chromium fonctionnant sous Windows, Mac, Linux, Android et iOS. Chromium est similaire à Chrome, mais ce dernier contient des mouchards ou pisteurs. Avec les applications Google comme Gmail, Google Pay et l'Assistant Google, Chrome vous aide à rester productif et à tirer le meilleur parti de votre navigateur. Chrome met tout en œuvre pour protéger vos données et votre vie privée en ligne. Les paramètres de confidentialité de Chrome permettent de personnaliser l'expérience de navigation en fonction de vos besoins. En février 2023, Google Chrome renforce la sécurité de la saisie des mots de passe avec l’authentification biométrique.

    • #44277
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité PHP du 11 avril 2024

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans PHP. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur, une exécution de code arbitraire et un déni de service.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44278
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Les mises à jour de sécurité Windows du 9 avril 2024

      Windows, Microsoft colmate les failles affectant le protocole de validation PAC Kerberos. Selon Microsoft “Les mises à jour de sécurité Windows publiées à partir du 9 avril 2024 corrigent des vulnérabilités d’élévation de privilèges avec le protocole de validation PAC Kerberos. Le certificat d’attribut de privilège (PAC) est une extension des tickets de service Kerberos.”

      Le protocole de validation PAC Kerberos est une extension du protocole Kerberos utilisé pour l'authentification et la sécurité dans les réseaux informatiques. PAC signifie "Privilege Attribute Certificate" (Certificat d'Attributs de Privilège). Ce protocole étend le modèle d'authentification Kerberos en ajoutant des informations supplémentaires sur les utilisateurs authentifiés, telles que des attributs de sécurité et des autorisations spécifiques. Ces informations sont encapsulées dans le PAC, qui est signé par l'autorité de sécurité et envoyé avec le ticket Kerberos lors de l'authentification.

      Le PAC permet aux systèmes d'application et aux services de réseau d'accéder aux informations d'autorisation supplémentaires sur un utilisateur authentifié sans avoir à consulter un serveur d'annuaire à chaque requête. Cela permet une authentification plus rapide et plus efficace, ainsi qu'une gestion des autorisations plus granulaire. Le protocole de validation PAC Kerberos renforce la sécurité et la gestion des autorisations dans les environnements informatiques en fournissant des informations d'authentification détaillées et sécurisées aux applications et aux services.

    • #44284
      Alain Mas
      Modérateur

      Avis de sécurité Microsoft Edge du 12 avril 2024.

      De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Microsoft Edge. Elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur.

      CVE-2024-3157: La vulnérabilité offerte à ce CVE est présente dans le logiciel open source (OSS) Chromium utilisé par Microsoft Edge (basé sur Chromium). Elle est incluse dans le guide des mises à jour de sécurité pour signaler que la dernière version de Microsoft Edge (basé sur Chromium) n’est plus vulnérable.


      Le noyau Chromium, un moteur de rendu web open source développé par Google, est au cœur de nombreux navigateurs populaires tels que Google Chrome, Microsoft Edge et Opera. Le moteur de rendu de Chromium s'appelle Blink. Google a remplacé le moteur de rendu WebKit par Blink depuis avril 2013. Il offre une base solide pour la navigation web, combinant performances élevées et compatibilité avec les standards modernes du web. Sa conception modulaire permet aux développeurs de personnaliser et d'étendre les fonctionnalités du navigateur selon leurs besoins.

      En tant que projet open source, Chromium encourage la collaboration et l'innovation au sein de la communauté des développeurs web. Avec sa vitesse, sa sécurité et sa polyvalence, le noyau Chromium continue de façonner l'expérience de navigation sur internet pour des millions d'utilisateurs à travers le monde.

    • #44289
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Juniper du 10 avril 2024

      Une vulnérabilité a été découverte dans les produits Juniper. Elle permet à un attaquant de provoquer un déni de service à distance.

      CVE-2024-21598: Junos OS et Junos OS Evolved : un attribut d’encapsulation de tunnel BGP mal formé entraînera un crash rpd. Le Juniper SIRT souhaite reconnaître et remercier Matteo Memelli d’Amazon pour avoir signalé cette vulnérabilité de manière responsable.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44300
      Alain Mas
      Modérateur

      Bulletin de sécurité Ivanti du 16 avril 2024

      Ivanti annonce la correction de 27 vulnérabilités CVE découvertes dans son produit Avalanche. Cellec-ci permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et une atteinte à la confidentialité des données. Avalanche 6.4.3 a corrigé certains nouveaux renforcements de sécurité et de vulnérabilités dans la version du premier trimestre 2024. Les chercheurs en sécurité d’Ivanti n’ont pas connaissance d’une exploitation de ces vulnérabilités au moment de la divulgation du correctif.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

       

    • #44308
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Cisco du 17 avril 2024

      Cisco corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans ses produits Cisco. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité et une élévation de privilèges. Cisco a indiqué avoir connaissance d’une preuve de concept publique pour la vulnérabilité CVE-2024-20295.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Cisco Systems est une entreprise informatique américaine spécialisée, à l’origine, dans le matériel réseau (routeurs et commutateurs Ethernet ), et depuis 2009 dans les serveurs. En 2013, Cisco annonce l'acquisition d'une société de cybersécurité, Sourcefire. Deux ans plus tard, Cisco acquiert OpenDNS pour renforcer ses activités dans la sécurité informatique.  CISCO est le leader mondial de l'aide à la transformation digitale. Il vous aidera à saisir les opportunités qui s'offrent à vous aujourd'hui et demain, grâce à son offre de solutions complètes. Vos besoins seront étudiés dans le moindre détail pour pouvoir vous offrir le meilleur des solutions CISCO. Parmi ces solutions, les Switchs et commutateurs, les points d'accès Wifi et les Routeurs.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44322
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité OwnCloud du 19 avril 2024.

      OwnCloud corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans certains de ses produits. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données, un contournement de la politique de sécurité et un déni de service à distance.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44325
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Mozilla du 16 avril 2024.

      Mozilla corrige de multiples vulnérabilités de sécurité dans Thunderbird 115.10. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et un contournement de la politique de sécurité.

      CVE-2024-3854 : lecture hors limites après une instruction switch mal optimisée. Dans certains modèles de code, le JIT a mal optimisé les instructions switch et généré du code avec des lectures hors limites.

      CVE-2024-3864 : bug de sécurité de la mémoire corrigé dans Firefox 125, Firefox ESR 115.10 et Thunderbird 115.10. Bogue de sécurité de la mémoire présent dans Firefox 124, Firefox ESR 115.9 et Thunderbird 115.9. Ce bug a montré des preuves de corruption de la mémoire et nous présumons qu’avec suffisamment d’efforts, cela aurait pu être exploité pour exécuter du code arbitraire.

      CVE-2024-3302 : déni de service à l’aide de trames de CONTINUATION HTTP/2. Il n’y avait aucune limite au nombre de trames HTTP/2 CONTINUATION qui seraient traitées. Un serveur pourrait en abuser pour créer une condition de mémoire insuffisante dans le navigateur.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Mozilla Thunderbird est un client de messagerie, libre, distribué gratuitement par la fondation Mozilla et issu du projet Mozilla. Consacré à l'origine au courrier électronique, aux groupes de discussion et aux flux RSS et Atom, il s'est au fil du temps équipé de fonctionnalités supplémentaires tels qu'agenda, de gestionnaire de tâches et de messagerie instantanée, lui conférant désormais le titre de collecticiel. Thunderbird améliore la messagerie électronique en alliant rapidité, confidentialité et dernières technologies. Il intègre plusieurs fonctionnalités comme le blocage de contenu distant pour assurer votre sécurité et le respect de votre vie privée.

       

    • #44438
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletins de sécurité Qnap du 26 avril 2024

      Qnap corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans ses produits.  Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, une atteinte à la confidentialité des données et un contournement de la politique de sécurité.

      CVE-2023-47222: Il a été signalé qu’une vulnérabilité d’informations sensibles affectait le module complémentaire Media Streaming. Si elle est exploitée, la vulnérabilité pourrait permettre aux utilisateurs de compromettre la sécurité du système via un réseau. Gravité haute.

      CVE-2024-21905: Il a été signalé qu’une vulnérabilité de dépassement d’entier ou de bouclage affectait plusieurs versions du système d’exploitation QNAP. Si elle est exploitée, la vulnérabilité pourrait permettre aux utilisateurs de compromettre la sécurité du système via un réseau. Gravité moyenne

      CVE-2023-41290-CVE-2023-41291: Deux vulnérabilités de traversée de chemin ont été signalées comme affectant QuFirewall. Si elles sont exploitées, ces vulnérabilités pourraient permettre à des administrateurs authentifiés de lire le contenu de fichiers inattendus et d’exposer des données sensibles via un réseau. Gravité moyenne


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

       

    • #44484
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité SonicWall du 30 avril 2024.

      SonicWall corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans don produit SonicWall GMS. Celles-ci pourraient permettre à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données et un contournement de la politique de sécurité. Elles concernent les versions antérieures à 9.4.0 Build 9.4-9400.1040.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44499
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité RedHat du 02 mai 2024

      RedHat corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans son noyau Linux. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, une élévation de privilèges et un déni de service à distance.

      Une mise à jour du noyau est désormais disponible pour la prise en charge étendue des mises à jour de Red Hat Enterprise Linux 8.6. Red Hat Product Security a évalué cette mise à jour comme ayant un impact sur la sécurité modéré. Un score de base CVSS (Common Vulnerability Scoring System), qui donne une évaluation détaillée de la gravité, est disponible pour chaque vulnérabilité à partir du ou des liens CVE dans la section Références.


      Red Hat Enterprise Linux est une distribution Linux produite par Red Hat et orientée vers le marché commercial et les serveurs d'entreprise. Red Hat prend en charge chaque version du logiciel pour une durée de 7 ans à 10 ans voire 13 ans après sa sortie. 


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

       

       

    • #44534
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité IBM du 03 mai 2024

      IBM corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans ses produits. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, une élévation de privilèges et un déni de service à distance.

      CVE-2023-26159 : Le logiciel QRadar Suite inclut des composants présentant des vulnérabilités connues. Les redirections de suivi pourraient permettre à un attaquant distant de mener des attaques de phishing, provoquées par une vulnérabilité de redirection ouverte. Un attaquant pourrait exploiter cette vulnérabilité en utilisant une URL spécialement conçue pour rediriger une victime vers des sites Web arbitraires.

      CVE-2024-1135 : Gunicorn est vulnérable à la contrebande de requêtes HTTP, provoquée par une analyse incorrecte des en-têtes de codage de transfert HTTP. En envoyant un en-tête de codage de transfert HTTP(S) spécialement conçu, un attaquant pourrait exploiter cette vulnérabilité pour empoisonner le cache Web, contourner la protection par pare-feu des applications Web et mener des attaques XSS.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44565
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité HPE du 07 mai 2024

      Bulletin de sécurité HPE Aruba Networking ARUBA-PSA-2024-005 du 07 mai 2024. Une vulnérabilité a été découverte dans HPE Aruba Networking AOS-CX. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données, une atteinte à l’intégrité des données et un contournement de la politique de sécurité.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44576
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité RedHat du 08 mai 2024

      RedHat corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans le noyau Linux. Celle-ci permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données et une atteinte à l’intégrité des données.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      L'intégrité des données est une composante essentielle de la sécurité informatique. Elle garantit que les données sont exactes, complètes et fiables tout au long de leur cycle de vie. En assurant l'intégrité des données, les entreprises et les utilisateurs peuvent avoir confiance dans l'exactitude et la fiabilité des informations qu'ils manipulent.

      L'intégrité physique concerne le matériel et les moyens mis en œuvre en matière de stockage, de sauvegarde et de récupération des données. L'intégrité logique se base sur la conservation des données relationnelles dans une base de données.

      Pour maintenir l'intégrité des données, des mesures telles que le contrôle d'accès, la sauvegarde régulière, la vérification des données et l'utilisation de techniques de cryptage sont mises en œuvre. En négligeant l'intégrité des données, les risques de corruption, de perte ou de manipulation malveillante augmentent, compromettant ainsi la confiance et la crédibilité des systèmes informatiques.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44625
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletins de sécurité Cisco du 15 mai 2024

      Correction de multiples vulnérabilités découvertes dans les produits Cisco. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire, une élévation de privilèges et une atteinte à la confidentialité des données.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44628
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité OpenSSL du 16 mai 2024

      OpenSSL corrige une vulnérabilité CVE-2024-4603 relative à un temps excessif passé à vérifier les clés et paramètres DSA. Lorsque la clé ou les paramètres en cours de vérification ont été obtenus auprès d’une source non fiable, cela peut conduire à un déni de service. Les fournisseurs OpenSSL 3.0 et 3.1 FIPS sont concernés par ce problème.


      OpenSSL est une boîte à outils de chiffrement comportant deux bibliothèques, libcrypto et libssl, fournissant respectivement une implémentation des algorithmes cryptographiques et du protocole de communication SSL/TLS, ainsi qu'une interface en ligne de commande, openssl. Le projet OpenSSL développe et maintient le logiciel OpenSSL - une boîte à outils robuste, de qualité commerciale et complète pour la cryptographie à usage général et la communication sécurisée. La prise de décision technique du projet est gérée par le comité technique OpenSSL (OTC) et la gouvernance du projet est gérée par le comité de gestion OpenSSL (OMC). Le projet est régi par des statuts officiels. OpenSSL est concédé sous une licence de style Apache.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

       

    • #44637
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité IBM du 10 mai 2024.

      IBM corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans ses produits. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, une élévation de privilèges et un déni de service à distance.

      CVE-2023-31582: La bibliothèque Jose4j est vulnérable à un déni de service, provoqué par une mauvaise validation des entrées. Cela pourrait également permettre à un attaquant distant d’obtenir des informations sensibles à l’aide d’attaques cryptographiques. Un attaquant distant pourrait exploiter cette vulnérabilité pour provoquer une condition de déni de service.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44647
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Microsoft du 16 mai 2024

      De multiples vulnérabilités découvertes dans Microsoft Edge viennent d’être corrigées. Elles permettent à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données et un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur. Google indique que la vulnérabilité CVE-2024-4947 est activement exploitée.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44655
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité SUSE du 10 mai 2024

      SUSE corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans le noyau Linux. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire, une élévation de privilèges et un déni de service à distance.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44669
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      LastPass crypte désormais les URL.

      LastPass crypte désormais les URL dans les coffres-forts de mots de passe pour une meilleure sécurité.

      LastPass a annoncé qu’il commencerait à chiffrer les URL stockées dans les coffres-forts des utilisateurs pour améliorer la confidentialité et la protection contre les violations de données et les accès non autorisés.

      Le fournisseur du célèbre gestionnaire de mots de passe note également que cette nouvelle fonctionnalité de sécurité constitue une étape importante vers le renforcement de son engagement à mettre en œuvre une architecture sans connaissance dans le produit, il ne s’agit donc pas uniquement de protéger les données contre les menaces externes.

      Le chiffrement est un procédé de cryptographie grâce auquel on souhaite rendre la compréhension d'un document impossible à toute personne qui n'a pas la clé de chiffrement. Ce principe est généralement lié au principe d'accès conditionnel. Le chiffrement est l’élément fondamental de la sécurité des données. C’est le moyen le plus simple et le plus efficace de s’assurer que les informations du système informatique ne peuvent être ni volées ni lues par quelqu’un qui souhaite les utiliser à des fins malveillantes. Un algorithme de chiffrement ou code est utilisé pour développer un schéma de chiffrement qui, en théorie, ne peut être rompu que par une exceptionnelle puissance de calcul. La méthode de brute force est souvent employée pour déchiffrer l'algorithme.


      Bleeping Computer est un site Web couvrant l'actualité technologique et offrant une aide informatique gratuite via ses forums, qui a été créé par Lawrence Abrams en 2004. Avec plus de 700 000 membres enregistrés qui posent des questions et y répondent, BleepingComputer.com est devenu une communauté dynamique et animée de personnes partageant les mêmes idées.

    • #44670
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité SolarWinds du 20 mai 2024

      SolarWinds corrige une vulnérabilité codé CVE-2024-29000 découverte dans sa plateforme . Celle-ci permet à un attaquant de provoquer une injection de code indirecte à distance (XSS).

      Plus précisément, la plate-forme SolarWinds a été déterminée comme étant affectée par une vulnérabilité de script intersite affectant la console Web. Un utilisateur hautement privilégié et une interaction utilisateur sont nécessaires pour exploiter cette vulnérabilité.

      Sont concernées, la Plateforme SolarWinds 2024.1 et les versions précédentes.

      Le cross-site scripting (abrégé XSS), est un type de faille de sécurité des sites web permettant d'injecter du contenu dans une page, permettant ainsi de provoquer des actions sur les navigateurs web visitant la page. Les possibilités des XSS sont très larges puisque l'attaquant peut utiliser tous les langages pris en charge par le navigateur (JavaScript, Java, Flash...) et de nouvelles possibilités sont régulièrement découvertes notamment avec l'arrivée de nouvelles technologies comme HTML5. Il est par exemple possible de rediriger vers un autre site pour de l'hameçonnage ou encore de voler la session en récupérant les cookies. En exploitant les failles critiques Zero-Day, les cybercriminels lancent des attaques XSS dans le but d'insérer des scripts malveillants dans les sites internet. Les navigateurs sont incapables de distinguer l'origine des balises malwares de celles qui sont légitimes. Cette action donne aux pirates un accès complet aux informations confidentielles enregistrées par les internautes dans l'historique et les cookies de navigation.

      SolarWinds est une société américaine qui développe des logiciels professionnels permettant la gestion centralisée des réseaux, des systèmes et de l'infrastructure informatique.SolarWinds, une plateforme de gestion informatique renommée, offre des solutions de surveillance et de gestion des réseaux, des serveurs, des applications et de la sécurité. Elle fournit aux entreprises une visibilité complète sur leur infrastructure informatique, permettant une gestion proactive des performances et des menaces potentielles. Avec ses fonctionnalités avancées de détection d'anomalies et de réponse aux incidents, SolarWinds aide les organisations à maintenir la disponibilité, la fiabilité et la sécurité de leurs systèmes informatiques essentiels.

      En décembre 2020, SolarWinds a été au centre d'une cyberattaque massive, désignée sous le nom de "Sunburst" ou "Solorigate". Cette attaque a été orchestrée par des acteurs étatiques, attribués par les États-Unis à la Russie. Les attaquants ont infiltré le réseau de SolarWinds et injecté un malware dans leur logiciel Orion, utilisé par de nombreuses entreprises et agences gouvernementales pour la gestion informatique. Cette attaque sophistiquée a compromis la sécurité de milliers d'organisations dans le monde entier, leur permettant d'accéder aux données sensibles et de surveiller les communications. Une infiltration dans le SI de l’entreprise qui impactait potentiellement une violation de données d’au moins 18 000 de ses clients. Les implications de cette cyberattaque sont vastes et ont conduit à des réévaluations majeures de la cybersécurité et des protocoles de gestion des fournisseurs dans de nombreuses entreprises et agences gouvernementales.

      Le logiciel Orion, développé par SolarWinds, est une plateforme de surveillance et de gestion des réseaux informatiques. Elle serait utilisée par environ 33 000 clients des secteurs public et privé. Sa fonction principale est de fournir aux administrateurs système une visibilité complète sur les performances et la santé de leurs infrastructures informatiques. Orion permet de surveiller les périphériques réseau, les serveurs, les applications et les services en temps réel, en collectant des données sur les performances, la disponibilité et l'utilisation des ressources. Il offre également des fonctionnalités de cartographie des réseaux, d'analyse des tendances, d'alertes en cas de problèmes et de génération de rapports pour aider les administrateurs à identifier, diagnostiquer et résoudre les problèmes plus rapidement.

       

    • #44677
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Qnap du 21 mai 2024

      Qnap corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans ses produits. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, une atteinte à la confidentialité des données et une atteinte à l’intégrité des données.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      L'intégrité des données est une composante essentielle de la sécurité informatique. Elle garantit que les données sont exactes, complètes et fiables tout au long de leur cycle de vie. En assurant l'intégrité des données, les entreprises et les utilisateurs peuvent avoir confiance dans l'exactitude et la fiabilité des informations qu'ils manipulent.

      L'intégrité physique concerne le matériel et les moyens mis en œuvre en matière de stockage, de sauvegarde et de récupération des données. L'intégrité logique se base sur la conservation des données relationnelles dans une base de données.

      Pour maintenir l'intégrité des données, des mesures telles que le contrôle d'accès, la sauvegarde régulière, la vérification des données et l'utilisation de techniques de cryptage sont mises en œuvre. En négligeant l'intégrité des données, les risques de corruption, de perte ou de manipulation malveillante augmentent, compromettant ainsi la confiance et la crédibilité des systèmes informatiques.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44703
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité WithSecure du 15 février 2024

      Une vulnérabilité dans le produit de point de terminaison WithSecure Windows permet à un attaquant malveillant d’abuser du service pour créer un fichier arbitraire dans le système. Un attaquant peut exploiter cette vulnérabilité pour effectuer une élévation de privilèges locale. (CVE-2024-4454)

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.

    • #44707
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Mitel du 23 mai 2024.

      Mitel corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans ses. Elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance et une élévation de privilèges.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44741
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Spring du 23 mai 2024

      Une vulnérabilité a été découverte codée CVE-2024-22263 dans Spring Cloud Skipper. Elle permet à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance et une atteinte à l’intégrité des données.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      L'intégrité des données est une composante essentielle de la sécurité informatique. Elle garantit que les données sont exactes, complètes et fiables tout au long de leur cycle de vie. En assurant l'intégrité des données, les entreprises et les utilisateurs peuvent avoir confiance dans l'exactitude et la fiabilité des informations qu'ils manipulent.

      L'intégrité physique concerne le matériel et les moyens mis en œuvre en matière de stockage, de sauvegarde et de récupération des données. L'intégrité logique se base sur la conservation des données relationnelles dans une base de données.

      Pour maintenir l'intégrité des données, des mesures telles que le contrôle d'accès, la sauvegarde régulière, la vérification des données et l'utilisation de techniques de cryptage sont mises en œuvre. En négligeant l'intégrité des données, les risques de corruption, de perte ou de manipulation malveillante augmentent, compromettant ainsi la confiance et la crédibilité des systèmes informatiques.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44748
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité SPIP du 29 mai 2024.

      SPIP corrige une vulnérabilité découverte dans son produit SPIP. Elle permet à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance.

      Suite au signalement d’une faille critique de sécurité, nous publions les versions SPIP 4.3.0-alpha2, 4.2.13, 4.1.16. Un grand merci à Laluka (Jacques-Chevallier Louka) pour le signalement. Ces versions corrigent une faille critique permettant l’exécution de code (RCE) depuis l’espace public sur les branches 4.2 et 4.3 de SPIP.

    • #44759
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité StormShield du 29 mai 2024

      StormShield corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans son produit SSL VPN Client. Elles permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44766
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletins de sécurité Trend Micro du 30 mai 2024

      Trend Micro corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans ses produits. Celle-ci permettent à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges, une atteinte à la confidentialité des données et une injection de code indirecte à distance (XSS).


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.

      Le cross-site scripting (abrégé XSS), est un type de faille de sécurité des sites web permettant d'injecter du contenu dans une page, permettant ainsi de provoquer des actions sur les navigateurs web visitant la page. Les possibilités des XSS sont très larges puisque l'attaquant peut utiliser tous les langages pris en charge par le navigateur (JavaScript, Java, Flash...) et de nouvelles possibilités sont régulièrement découvertes notamment avec l'arrivée de nouvelles technologies comme HTML5. Il est par exemple possible de rediriger vers un autre site pour de l'hameçonnage ou encore de voler la session en récupérant les cookies. En exploitant les failles critiques Zero-Day, les cybercriminels lancent des attaques XSS dans le but d'insérer des scripts malveillants dans les sites internet. Les navigateurs sont incapables de distinguer l'origine des balises malwares de celles qui sont légitimes. Cette action donne aux pirates un accès complet aux informations confidentielles enregistrées par les internautes dans l'historique et les cookies de navigation.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44801
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Synology du 27 mai 2024

      Synology corrige une vulnérabilité découverte dans ses caméras. Celle-ci permet à un attaquant de provoquer un déni de service à distance.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44836
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Failles critiques de Sécurité du Routeur Netgear

      Le routeur Netgear WNR614, un modèle économique et populaire parmi les utilisateurs particuliers et les petites entreprises, est actuellement au centre de plusieurs préoccupations de sécurité.

    • #44853
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Vulnérabilité Critique dans PHP-CGI

      La CISA met en Garde sur l’Exploitation d’une Vulnérabilité Critique dans le système PHP-CGI. Le 12 juin 2024, la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA) a publié une alerte concernant une vulnérabilité critique dans le module PHP-CGI.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      PHP: Hypertext Preprocessor, plus connu sous son sigle PHP, est un langage de programmation libre, principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant également fonctionner comme n'importe quel langage interprété de façon locale. PHP est un langage impératif orienté objet. 

    • #44856
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Microsoft Office du 11 juin 2024.

      Microsoft corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans son produit Office. Celles-ci permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance (RCE).


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      L'exécution de code à distance (RCE) est une cyberattaque par laquelle un attaquant peut exécuter à distance des commandes sur l'appareil informatique de quelqu'un d'autre. Les exécutions de code à distance (RCE) se produisent généralement en raison de logiciels malveillants téléchargés par l'hôte et peuvent se produire quel que soit l'emplacement géographique de l'appareil. L'exécution de code à distance (RCE) est également appelée évaluation de code à distance.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44865
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Microsoft du 11 Juin 2024.

      Le Bulletin de sécurité Microsoft du 11 juin 2024 inclut plusieurs mises à jour de sécurité importantes pour diverses versions de Windows et autres produits Microsoft.

      Le Centre de sécurité et de protection des infrastructures (CISA) a également publié une alerte concernant ces mises à jour, soulignant l’importance de les appliquer pour prévenir l’exploitation de vulnérabilités pouvant permettre à des acteurs malveillants de prendre le contrôle des systèmes affectés.

    • #44879
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Microsoft Edge du 13 juin 2024.

      Microsoft corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans son navigateur Edge. Elles permettent à un attaquant de provoquer un contournement de la politique de sécurité et un problème de sécurité non spécifié par l’éditeur.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44887
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Nextcloud du 14 juin 2024

      Nextcloud corrige de multiples vulnérabilités dans son bulletin de sécurité de juin 2024.  NextCloud corrige nottament une faille XSS dans l’application d’agenda : Une vulnérabilité de type cross-site scripting (XSS) a été identifiée dans l’application d’agenda de Nextcloud.

      Cette faille permettrait à un attaquant de manipuler des scripts dans le contexte d’un utilisateur connecté, potentiellement compromettant les données de l’utilisateur affecté.

       

    • #44891
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité VMware du 18 juin 2024

      L’équipe Sécurité de VMware corrige plusieurs vulnérabilités critiques. Le 18 juin 2024, VMware a publié le bulletin de sécurité VMSA-2024-0011, adressant plusieurs vulnérabilités critiques dans ses produits.

      Le bulletin concerne principalement le plug-in VMware Enhanced Authentication (EAP) et d’autres produits VMware comme VMware ESXi, VMware Workstation Pro & Player, et VMware Fusion.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.

    • #44898
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Google Chrome du 18 juin 2024

      Google publie une mise à jour critique de sécurité sur son navigateur Chrome.

      Le 18 juin 2024, Google a publié un bulletin de sécurité pour Google Chrome, annonçant une mise à jour critique qui corrige plusieurs vulnérabilités de sécurité importantes.

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.

       

    • #44909
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité de SonicWall du 20 Juin 2024

      Deux Bulletins de Sécurité SonicWall SNWLID-2024 publiés le 20 juin 2024. Le 20 juin 2024, SonicWall a publié deux bulletins de sécurité critiques, identifiés sous les références SNWLID-2024-0008 et SNWLID-2024-0009. Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

       

    • #44929
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité ESET du 20 juin 2024

      ESET corrige une vulnérabilité découverte dans ses produits. Elle permet à un attaquant de provoquer une élévation de privilèges.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44938
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Une faille critique Apache de 2021 encore exploitée

      La vulnérabilité CVE-2021-41773 est une faille de sécurité critique affectant le serveur HTTP Apache, une des technologies les plus utilisées pour héberger des sites web à travers le monde.

      Identifiée initialement en septembre 2021, cette faille permet à des attaquants de contourner les restrictions de sécurité mises en place sur le serveur.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

    • #44953
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de Sécurité LibreOffice du 25 juin 2024

      The Document Foundation Corrige une Faille Critique de Sécurité dans  LibreOffice. Le 25 juin 2024, The Document Foundation a publié un bulletin de sécurité concernant une vulnérabilité critique affectant LibreOffice, identifiée par le CVE-2024-5261.

      Cette vulnérabilité, qui touche les versions antérieures à 7.5.5, pourrait permettre à un attaquant d’exécuter du code arbitraire à distance, compromettant ainsi la sécurité des utilisateurs de LibreOffice. (Lire la suite)


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      LibreOffice est une suite bureautique libre et gratuite de qualité professionnelle créée et gérée par The Document Foundation. LibreOffice est une excellente alternative à Microsoft Office pour Windows, Mac et Linux. Cette suite bureautique disponible en téléchargement gratuit de qualité professionnelle comporte tous les outils nécessaires à la plupart des utilisateurs : traitement de texte, tableur, présentation, base de données. La migration vers Libre Office est totalement transparente puisque les documents créés avec la suite de Microsoft sont entièrement compatibles avec cette solution gratuite, même les fichiers les plus anciens.

       

    • #44960
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Correction de multiples failles critiques VMware

      VMware Corrige de Multiples Vulnérabilités Critiques dans son Bulletin de Sécurité du 25/06/2024.

      Le 25 juin 2024, VMware a publié le bulletin de sécurité VMSA-2024-0013, identifiant plusieurs vulnérabilités critiques affectant ses produits. Trois vulnérabilités majeures ont été identifiées sous les références CVE-2024-37085, CVE-2024-37086, et CVE-2024-37087. (Lire la suite)


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

    • #44965
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Correction d’une faille critique JFrog Vanna

      JFrog Publie le 31 Juin 2024 le Correctif d’une Vulnérabilité critique dans son produit Vanna.

      JFrog, une entreprise renommée dans le domaine de la sécurité logicielle, a récemment annoncé la publication d’un correctif pour une vulnérabilité critique dans la bibliothèque Vanna.

      Cette vulnérabilité, identifiée sous le code CVE-2024-55650, présente un score de gravité CVSS de 8.1, ce qui souligne son caractère hautement critique.  (Lire la suite)

      L'exécution de code à distance (RCE) est une cyberattaque par laquelle un attaquant peut exécuter à distance des commandes sur l'appareil informatique de quelqu'un d'autre. Les exécutions de code à distance (RCE) se produisent généralement en raison de logiciels malveillants téléchargés par l'hôte et peuvent se produire quel que soit l'emplacement géographique de l'appareil. L'exécution de code à distance (RCE) est également appelée évaluation de code à distance.

    • #44967
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité OpenSSL

      Une nouvelle vulnérabilité a été découverte dans OpenSSL mais non corrigée est répertoriée sous le code CVE-2024-5535.

      Cette vulnérabilité permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données et un déni de service. Les versions concernées incluent OpenSSL 3.x, 1.1.1 et 1.0.2. La découverte de cette vulnérabilité est attribuée à Joseph Birr-Pixton, avec l’analyse de David Benjamin de Google et le développement du correctif par Matt Caswell. (Lire la suite)

       

    • #44982
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Faille critique exploitée sur certains routeurs D-Link

      Découverte de l’Exploitation de la Faille Critique des Routeurs D-Link codée CVE-2024-0769. Une faille critique dans les routeurs D-Link DIR-859 a récemment été exploitée par des pirates informatiques, leur permettant de voler des mots de passe. Cette vulnérabilité, codée CVE-2024-0769, a été signalée par la plateforme de surveillance Greynoise Labs le 27 juin 2024. (Lire la suite)

       

    • #44992
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité SUSE du 21 juin 2024.

      SUSE corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans le noyau Linux. Certaines d’entre elles permettent une élévation de privilèges, un déni de service à distance et une atteinte à la confidentialité des données.


      La confidentialité en informatique est un principe fondamental qui garantit la protection des données personnelles des utilisateurs. Elle implique que les informations sensibles soient accessibles uniquement aux personnes autorisées. Avec la prolifération des plateformes en ligne et des appareils connectés, la préservation de la confidentialité devient cruciale.

      Les technologies telles que le chiffrement des données et les pare-feu jouent un rôle essentiel dans cette protection. Cependant, des préoccupations persistent concernant la collecte excessive de données par les entreprises et les gouvernements, mettant en péril la vie privée des individus. Ainsi, il est impératif de mettre en place des réglementations strictes et des pratiques de sécurité robustes pour préserver la confidentialité des données dans le monde numérique.

      La confidentialité permet d'empêcher un accès non autorisé à des informations qui présentent un caractère sensible. Les intrusions dans les réseaux d'entreprise qui ne sont pas assez protégées, les négligences des personnes qui exposent des données non chiffrées, les niveaux insuffisants des contrôles d'accès sont autant de situations qui mettent en péril la confidentialité des données.

      De plus en plus de navigateurs, comme par exemple QWant et surtout Brave, se lancent dans une politique de confidentialité des données de navigation. Nul doute que l'utilisation d'un Réseau Privé Virtuel (VPN) et l'utilisation de données dans un cloud sécurisé améliorent la confidentialité et la sécurité des échanges. En juin 2023, la société Proton lance son extension de navigateur Proton Pass. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé, gratuit et open source


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #44999
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité OpenSSH du 01 juillet 2024

      OpenSSH corrige de multiples vulnérabilités dans sa nouvelle version OpenSSH 9.8. Le 1er juillet 2024, OpenSSH a publié la version 9.8 de son logiciel, corrigeant deux vulnérabilités de sécurité majeures.

      OpenSSH (OpenBSD Secure Shell) est une suite d’outils sécurisés pour la communication cryptée sur des réseaux non sécurisés. Elle implémente le protocole SSH (Secure Shell), offrant des fonctionnalités de connexion sécurisée, d’exécution de commandes à distance, de transfert de fichiers sécurisé (SFTP et SCP) et de tunneling sécurisé. OpenSSH est largement utilisé pour administrer des systèmes Unix/Linux à distance de manière sécurisée, remplaçant les anciens protocoles non sécurisés tels que Telnet et FTP. Il est reconnu pour sa robustesse et ses fonctionnalités de sécurité avancées.

       

       

    • #45007
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Apache HTTP Server du 01 juillet 2024

      Apache HTTP Server a corrigé plusieurs vulnérabilités dans la version 2.4.60, publiées le 1er juillet 2024. Ces vulnérabilités incluent des problèmes de sécurité significatifs affectant l’intégrité et la confidentialité des données, la politique de sécurité, ainsi que la disponibilité du serveur.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

    • #45023
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Android du 1er juillet 2024

      Google corrige de multiples vulnérabilités présentes dans son produit Android.

      Le Bulletin de sécurité Android du 1er juillet 2024 révèle que Google a corrigé plusieurs vulnérabilités découvertes dans l’environnement Android.

      Certaines de ces vulnérabilités permettent à un attaquant de porter atteinte à la confidentialité des données des  utilisateurs, à l’exécution de code arbitraire à distance, à une élévation de privilièges et à un déni de service.

      Bulletin de sécurité Android du 1er juillet 2024


      Android, développé par Google, est un système d'exploitation mobile basé sur le noyau Linux, utilisé par des milliards d'appareils dans le monde entier. Lancé en 2008, Android offre une plateforme ouverte et flexible, permettant aux fabricants de personnaliser leurs appareils selon leurs besoins. Il prend en charge une vaste gamme d'applications téléchargeables via Google Play Store, offrant ainsi aux utilisateurs une expérience personnalisée. Avec des mises à jour régulières et des fonctionnalités évolutives telles que la sécurité renforcée, la gestion de l'énergie et l'intelligence artificielle intégrée, Android reste à la pointe de l'innovation dans le domaine des systèmes d'exploitation mobiles.

      Les attaquants recherchent les failles de sécurité Zero Day sur le système Android. L'objectif étant de pouvoir interagir avec le noyau Android pour insérer un exploit et exécuter du code arbitraire à distance.

       

    • #45029
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité Python du 17 juin 2024

      Le 17 juin 2024, Python a publié un bulletin de sécurité corrigeant plusieurs vulnérabilités découvertes dans son produit.

      Indice de gravité, date et impact des vulnérabilités CVE-2024-0397, CVE CVE-2024-4032 et CVE CVE-2024-5642

      Bulletin de sécurité Python du 17 juin 2024

      La politique de sécurité informatique, essentielle à l'ère numérique, vise à protéger les systèmes, réseaux et données contre les menaces en ligne. Elle établit des directives pour gérer les risques, mettre en place des mesures de prévention et de détection des intrusions, ainsi que des protocoles de réponse en cas d'incidents. Elle est liée à la sécurité de l'information. Elle définit les objectifs de sécurité des systèmes informatiques d'une organisation.

      Une politique de sécurité informatique est une stratégie visant à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise. Elle est matérialisée dans un document qui reprend l’ensemble des enjeux, objectifs, analyses, actions et procédures faisant parti de cette stratégie. La stratégie qui vise à maximiser la sécurité informatique d’une entreprise se matérialise par un document qui regroupe les objectifs, les enjeux et les actions qu'elle doit mettre en œuvre. En complément de la politique de sécurité informatique, les entreprises se dotent d'une charte informatique qui établie des recommandations spécifiques au niveau des technologies informatiques. Certaines cyberattaques réussissent en contournant ou diminuant les politiques de sécurité. Le CERT et le CISA préconisent le comblement immédiat des correctifs des failles critiques et plus particulièrement ceux qui concernent les vulnérabilités de catégorie Zero Day.

      En promouvant la sensibilisation, la formation et la conformité aux normes de sécurité, une politique efficace renforce la résilience des organisations face aux cyberattaques, garantissant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations cruciales.


      Python est un langage de programmation interprété, multi-paradigme et multiplateformes. Il favorise la programmation impérative structurée, fonctionnelle et orientée objet. Il est doté d'un typage dynamique fort, d'une gestion automatique de la mémoire par ramasse-miettes et d'un système de gestion d'exceptions ; il est ainsi similaire à Perl, Ruby, Scheme, Smalltalk et Tcl.

    • #45040
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité VMware 24557 du 04 juillet 2024

      Dans son avis du 05 Juuillet 2024, le CERT-FR signale une Vulnérabilité dans VMware Cloud Director Availability.
      Cette vulnérabilité pourrait permettre à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance (RCE).

      Bulletin de sécurité VMware du 04 juillet 2024


      VMware est une société informatique américaine fondée en 1998, filiale d'EMC Corporation depuis 2004, qui propose plusieurs produits propriétaires liés à la virtualisation d'architectures x86. C'est aussi par extension le nom d'une gamme de logiciels de virtualisation. VMware assure la Création des applications Cloud, il modernise celles existantes et gère l’infrastructure qui les fournit quel que soit le Cloud. En matière de réseau, il accélère les opérations des applications modernes avec la virtualisation du réseau et de la sécurité pour WAN, Data Center et Cloud. Il déploie chaque application, sur tout type de Cloud, partout, du cœur et du RAN, à la périphérie et au Cloud. Le 26 mai 2022, Broadcom confirme l'achat de VMWare pour 61 milliards de dollars et espère devenir « le leader mondial des technologies d'infrastructure ». VMware travaille avec Spring Framework, Spring Boot et Apache Tomcat depuis des années. Le runtime VMware Spring facilite la prise en charge d’ OpenJDK. Des formules d’abonnement annuel sont disponibles par pod et par cœur. Le runtime s’adapte aux dimensions de l'entreprise, quel que soit le nombre de machines virtuelles Java (JVM).

    • #45045
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité IBM du 02 juillet 2024

      Le 02 Juillet 2024, le service Assistance d’IBM publie un bulletin de sécurité conernant l’utilisation d’IBM WebSphere Application Server Liberty, IBM Tivoli Application Dependency Discovery Manager.

      Il est vulnérable au déni de service et à la divulgation d’informations sensibles. Il corrige les vulnérabilités CVE suivantes : CVE-2024-22354, CVE-2024-25026, CVE-2024-27268 et CVE-2023-51775.

      Bulletin de Sécurité IBM du 02 Juillet 2024

    • #45056
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité SAP du 08 juillet 2024

      Le 8 juillet 2024, SAP a publié un bulletin de sécurité important, corrigeant 18 vulnérabilités CVE dans ses produits. Voici les détails sur trois des vulnérabilités les plus critiques. (Lire la suite)


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

       

       

       

    • #45058
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Microsoft Patch Tuesday de Juillet 2024

      Patch Tuesday de Juillet 2024 : Microsoft Corrige 142 Failles et 4 Zero-Day

      En ce mois de juillet 2024, Microsoft poursuit son engagement en matière de sécurité informatique avec son Patch Tuesday mensuel.

      Cette mise à jour est particulièrement significative, car elle corrige un total de 142 vulnérabilités, dont quatre sont des zero-day, des failles exploitées activement avant que les correctifs ne soient disponibles.


      Les vulnérabilités Zero-day représentent l'une des menaces les plus sérieuses en informatique. Ces failles, encore inconnues des développeurs et des utilisateurs, sont exploitées par les cybercriminels avant qu'un correctif puisse être développé. L'impact peut être dévastateur, permettant aux attaquants d'accéder à des données sensibles, de prendre le contrôle de systèmes informatiques ou de propager des logiciels malveillants.

      Les attaques Zero-day sont difficiles à anticiper et à contrer, mettant en lumière l'importance de la surveillance constante des systèmes, de l'application rapide des correctifs et de la mise en place de mesures de sécurité robustes pour atténuer les risques.

      Les failles Zero-Day, souvent nommées "exploits" ne sont généralement pas utilisées dans les cyberattaques. L'objectif des attaquants est de tirer profit de ces vulnérabilités critiques en monnayant leur possible utilisation. Ce sont les grandes compagnies comme Microsoft ou Adobe ou encore les CES comme WordPress mais aussi les stockages des données dans le cloud qui sont la cible des cybermenaces de ces exploits. La découverte d'une faille critique est aussi rentable pour les hackers que l'exploitation d'un rançongiciel.

      Microsoft Patch Tuesday de Juillet 2024

    • #45069
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis sécurité Fortinet du 9 Juillet 2024

      L’avis de sécurité Fortinet du 09 juillet corrige notamment cinq vulnérabilités découvertes en 2024. Le 9 juillet 2024, Fortinet a publié un bulletin de sécurité annonçant la correction de multiples vulnérabilités découvertes dans ses produits (FortiOS, FortiProxy, et FortiWeb). (Lire la suite)


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.


      Fortinet est une multinationale américaine dont le siège social se situe à Sunnyvale. Elle conçoit et commercialise, entre autres, des logiciels, équipements et services de cybersécurité tels que des pare-feux, anti-virus, systèmes de prévention d’intrusion et de sécurité des terminaux. La Fortinet Security Fabric réunit les concepts de convergence et de consolidation afin de fournir une protection complète en matière de cybersécurité pour l'ensemble des utilisateurs, des appareils et des applications, et ce, sur toutes les périphéries de réseau.

       

    • #45086
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletins sécurité Joomla! du 09 Juillet 2024

      Joomla! corrige cinq vulnérabilités découvertes dans son produit.  Elles permettent toutes à un attaquant de provoquer une injection de code indirecte à distance (XSS).

      Le cross-site scripting (abrégé XSS), est un type de faille de sécurité des sites web permettant d'injecter du contenu dans une page, permettant ainsi de provoquer des actions sur les navigateurs web visitant la page. Les possibilités des XSS sont très larges puisque l'attaquant peut utiliser tous les langages pris en charge par le navigateur (JavaScript, Java, Flash...) et de nouvelles possibilités sont régulièrement découvertes notamment avec l'arrivée de nouvelles technologies comme HTML5. Il est par exemple possible de rediriger vers un autre site pour de l'hameçonnage ou encore de voler la session en récupérant les cookies. En exploitant les failles critiques Zero-Day, les cybercriminels lancent des attaques XSS dans le but d'insérer des scripts malveillants dans les sites internet. Les navigateurs sont incapables de distinguer l'origine des balises malwares de celles qui sont légitimes. Cette action donne aux pirates un accès complet aux informations confidentielles enregistrées par les internautes dans l'historique et les cookies de navigation.

    • #45095
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Vulnérabilité Critique Censys Exim MTA

      Alerte sur une Vulnérabilité Critique : Censys Exim MTA. Une nouvelle vulnérabilité critique a été découverte dans Exim Mail Transfer Agent (MTA), une application couramment utilisée pour la gestion des emails.


      Le mot cybersécurité est un néologisme désignant le rôle de l'ensemble des lois, politiques, outils, dispositifs, concepts et mécanismes de sécurité, méthodes de gestion des risques, actions, formations, bonnes pratiques et technologies qui peuvent être utilisés pour protéger les personnes et les actifs informatiques matériels et immatériels (connectés directement ou indirectement à un réseau) des états et des organisations. Pour lutter efficacement contre les offensives des attaques, les entreprises doivent investir dans un projet de cybersécurité. Elles doivent résister aux attaques de réseau, aux intrusions physiques et être capable de contrer le vol et la corruption des données afin d'assurer un niveau maximum de confidentialité.

    • #45097
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité Ubuntu du 10 juillet 2024

      Ubuntu corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans le noyau Linux.

      Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer :

      – une exécution de code arbitraire,

      – une élévation de privilèges,

      – une atteinte à la confidentialité des données.

      (Lire la suite)

      Bulletins de sécurité Ubuntu du 10 juillet 2024

    • #45107
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Bulletin de sécurité SUSE du 08 juillet 2024

      SUSE corrige de multiples vulnérabilités découvertes dans le noyau Linux.

      Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, une élévation de privilèges et une atteinte à la confidentialité des données.


      Le code arbitraire, également connu sous le nom de code obscur ou de code spaghetti, est une pratique où le flux logique d'un programme devient difficile à suivre en raison de la complexité excessive de sa structure. Ce type de code peut résulter d'une mauvaise conception, de l'accumulation de correctifs sans structure claire, ou simplement d'un manque de compréhension du langage de programmation utilisé. Le code arbitraire rend la maintenance et la mise à jour du logiciel difficiles et augmente le risque d'erreurs. Pour éviter cela, il est essentiel de suivre des pratiques de programmation claires et de maintenir une structure logique dans le code.

      Les pirates s'intéressent plus particulièrement aux vulnérabilités critiques des logiciels et des systèmes d'exploitation. Ces failles permettent généralement d'obtenir une élévations de privilège donnant des droits d'administrateur. Une situation qui permet d'autoriser l'exécution de code arbitraire à distance à l'insu des victimes. Ce sont particulièrement les failles de catégorie zero days qui sont ciblées en priorité du fait de leur absence de correctif. Le retard d'application des mises à jour des vulnérabilités présente aussi un risque potentiel de contrôle à distance non sollicité.

      L'élévation de privilège en informatique désigne le processus par lequel un utilisateur ou un programme obtient des droits d'accès supérieurs à ceux qui lui sont normalement accordés. Cela peut être intentionnel, comme lorsqu'un administrateur accorde temporairement des privilèges à un utilisateur pour effectuer une tâche spécifique, ou involontaire, souvent exploitée par des pirates pour compromettre un système. Les vulnérabilités logicielles et les failles de sécurité sont souvent exploitées pour réaliser des élévations de privilèges, mettant ainsi en danger la confidentialité et l'intégrité des données.

      L'administrateur peut reconfigurer le système d'exploitation. Il peut gérer les autorisations d'accès au réseau. Il surveille le système, gère la sécurité et automatise certaines tâches. Toutes ces fonctions présentent un risque pour les systèmes infectés et une atteinte à la politique de sécurité. Pour prévenir de telles attaques, il est essentiel de maintenir à jour les logiciels et d'appliquer des bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.


      Les CERT (Computer Emergency Response Teams) sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations, mais dont les informations sont généralement accessibles à tous. Les tâches prioritaires d'un CERT sont multiples. La centralisation des demandes d'assistance à la suite des incidents de sécurité sur les réseaux et les systèmes d'informations. Le traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques. L'établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités. La Prévention par diffusion d'informations. La coordination éventuelle avec les autres entités.

    • #45114
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      ESET corrige un risque de déni de service (DoS)

      Bulletin de sécurité ESET CA8688 du 12 juillet 2024. ESET a publié un bulletin de sécurité, identifié comme CA8688, le 12 juillet 2024, concernant une vulnérabilité critique (CVE-2024-3779) découverte dans ses produits.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

       

    • #45122
      Nicolas Coolman
      Maître des clés

      Avis de sécurité VMware du 15 juillet 2024

      VMware publie 25 bulletins de sécurité le 16 Juillet 2024 pour corriger de multiples vulnérabilités. Le 16 juillet 2024, VMware a publié un avis de sécurité pour corriger plusieurs vulnérabilités de gravité moyenne à élevée découvertes dans ses produits.


      Le déni de service (DDoS) est une attaque malveillante visant à rendre un service indisponible pour les utilisateurs légitimes en submergeant le serveur ciblé avec un grand volume de trafic. Les attaquants exploitent souvent des réseaux de machines infectées par des logiciels malveillants, appelées botnets, pour coordonner ces attaques massives. Les conséquences du DDoS peuvent être graves, allant de la perturbation temporaire des services en ligne à des dommages financiers considérables pour les entreprises.

      Pour se protéger contre de telles attaques par déni de service, les organisations doivent mettre en œuvre des solutions de détection et de mitigation efficaces ainsi que des plans de réponse aux incidents. Ce mode d'attaque est largement utilisé par les pirates via des failles de sécurité de catégorie "Zero Day" ou l'absence de mises à jour automatiques.

       

       

Vous lisez 114 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut